Corse Net Infos - Pure player corse

Napoléon et Nostradamus sujets de conférences de Terra Eretz Corsica Israël  05/05/2021

Napoléon et Nostradamus sujets de conférences de Terra Eretz Corsica Israël
 

L’association Terra Eretz Corsica Israël annonce deux conférences littéraires et historiques via le site GoToMeeting (lien pour inscription). L’une sur le thème «Nostradamus médecin juif, astrologue et prophète», l’autre sur «Napoléon et les Israélites».


L’association corse s’est donnée comme fil rouge le développement des liens entre Corse et Israël sur les plans culturel et universitaire, économique, scientifique, sportif et  touristique. Elle souhaite favoriser  et  promouvoir  par  tous  moyens  les  actions  de 
jumelages  entre  les  villes ou  communautés  de  tailles  moins  importantes,  mais  toutes animées d’une même ambition d’échanges et de communication. 
Elle propose en ce mois de mai, deux conférences très intéressantes via Internet. 
  
« Nostradamus, médecin juif, astrologue et prophète" par Michel VERGE-FRANCESCHI, jeudi 6 mai à 19h.

Michel Vergé-Franceschi, docteur en Histoire et docteur d'Etat-ès-Lettres, professeur des Universités à l'université François Rabelais de Tours, est l'auteur de 80 livres et de plus de 500 articles. Reconnu comme l'un des spécialistes de l'Ancien régime, il a été lauréat à plusieurs reprises de l'Académie française et de l'Académie des Sciences morales et politiques. 
Michel de Nostre-Dame dit Nostradamus est connu de tous à cause de ses Prophéties. Mais les multiples tentatives de compréhension de celles-ci ont occulté la biographie de l'homme vite qualifié de charlatan. Médecin réputé, né à Saint-Rémy-de-Provence en 1503, Nostradamus fut un homme de sciences, cultivé, comme ses deux arrière-grands-pères médecins du Roi René, comte de Provence. Issu des grands astrologues juifs de Majorque, passés au comté de Foix, puis en Avignon, cité pontificale, nombre de fois chassés, spoliés, persécutés, Nostradamus, condisciple de Rabelais à l'université de Montpellier, ne se comprend que resitué dans son milieu : celui des Juifs convertis, sur fond de tradition kabbalistique. Botaniste, herboriste, passionné par l'embellissement de la face et la conservation en santé du corps, Nostradamus - esprit facétieux selon ses contemporains - ne fut pas qu'un prétendu prophète, reçu à Blois par Henri II et Catherine de Médicis. Le plus grand astrologue de tous les Temps, mort à Salon-de-Provence, en 1566, est aussi à l'origine des cosmétiques et s'il combattit avec succès cinq épidémies de peste, il fut aussi l'homme de la Renaissance le plus passionné par la médecine par les plantes. Baptisé catholique, élevé au sein d'une famille de néophytes, taxé de protestantisme, attaqué par les Ligueurs, père d'un moine, ce médecin naît du vivant de Christophe Colomb et meurt trente ans après Luther. Un destin d'exception dans une époque d'exception ! 

 Jeudi 20 mai à 19h : «NAPOLEON et les ISRAELITES » par Guy SABBAGH le Grand Sanhedrin et le Consistoire de 1808. 
Guy Sabbagh, qui est aussi historien de la mémoire juive de Corse, consacre son temps (avec le concours de son frère Benny Sabbagh, médecin), à des recherches mémorielles, historiques et généalogiques sur la communauté juive de Corse. Exhumant comme par miracle et avec beaucoup d’émotion, des photographies et des documents enfouis dans les archives, ils ont notamment organisé une extraordinaire exposition retraçant l’arrivée à Ajaccio, en décembre 1915, de 800 réfugiés, des familles juives en provenance de Syrie et de Palestine (Empire Ottoman). 
Comment l’Empereur a-t-il initié l’émancipation de la communauté juive de France dans l’élan d’une laïcité émergeante? Après 1700 années d’interruption, Napoléon, génie visionnaire, législatif et politique, convoque un « Grand Sanhedrin » à Paris en 1807, préalable à la création d’un « Consistoire central Israélite de France » (1808). C'est le premier pas d'une libération historique qui va inspirer toute l'Europe. 
Comment ce Grand Sanhedrin est-il conçu en tant que préalable à la création d’un « Consistoire central Israélite de France » (1808), afin de structurer et stabiliser les liens entre les communautés juives de France et l’Etat? 
Autant de questions et autant de réponses fournies lors de cette conférence du 20 mai.
 



















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047