Corse Net Infos - Pure player corse

Tourisme : après la frayeur des clusters, la fréquentation remonte en Balagne


Livia Santana le Dimanche 1 Août 2021 à 10:02

La flambée épidémique intervenue en Balagne aux alentours du 10 juillet avait ralenti l'activité touristique durant une dizaine de jours dans la microrégion. Avec l'avènement du mois d'août, les visiteurs ont de nouveau rejoint la région pour la plus grande satisfaction des commerçants.



Il est 11 heures ce vendredi 30 juillet, les clients habitués commencent à affluer dans la paillote de Frédéric*. "On est presque complet", lance le propriétaire d'un restaurant de plage situé sur la Marinella à l'Ile-Rousse. Il l'avoue sans prétention : "je n'ai pas à me plaindre, il y a du monde".

Il y a une vingtaine de jours, il n'imaginait pourtant pas pouvoir en dire autant. Pour rappel, le 10 juillet dernier, la préfecture de Haute-Corse et l'agence régionale de santé de Corse avaient alerté sur la situation sanitaire critique en Balagne avec l'apparition de plusieurs clusters. Six jours plus tard, le 16 juillet, la préfecture rapportait un taux d’incidence dans la région atteignant 1066 pour 100 000 habitants et le taux de positivité était de 10,1%.

"Après cette flambée épidémique, les rues étaient désertes, on a vraiment vu la différence", soupire Gilbert Barrachina, président de l'association des commerçants de l'Ile Rousse mais aussi producteur de Canistrelli qu'il vend sur le marché de la ville. "A présent, la fréquentation est bien remontée. Au marché elle est plutôt correcte, on a été sur une année en dents-de-scie ", poursuit-il.


Martine Canioni, propriétaire d'une boutique d'accessoires et de prêt à porter dans la rue piétonne de l'Ile Rousse est du même avis :"Aux annonces, il n'y avait plus un chat. D'habitude ma clientèle est très touristique et sur les ventes j'ai vraiment ressenti la différence". Pour elle, l'arrêté préfectoral du 13 juillet imposant une fermeture des restaurants et bars à 23 heures puis décalé à minuit ont semé le doute dans l'esprit des visiteurs. "J'ai entendu des touristes me dire qu'ils iraient plutôt dans le Sud parce qu'il y avait couvre-feu ici. Ils ne faisaient pas la différence entre couvre-feu et fermeture, on a forcément perdu des visiteurs", continue-t-elle.

A présent, les établissements de Balagne ne sont plus soumis à des fermetures anticipées. Selon le sous-préfet de Calvi, Florent Farge, "grâce à ces mesures de freinage", le taux d'incidence aurait largement baissé.

Dans la région, il atteindrait les 840 cas pour 100 000 habitants, un chiffre toujours élevé mais qui devrait, il l'espère, "baisser dans les prochaines semaines". Martine Canioni, elle, relativise : "de toute manière maintenant le virus est de partout, alors que les touristes aillent n'importe où sur l'île il y a des risques". 

*A la demande du restaurateur, le prénom a été modifié. 















    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047