Corse Net Infos - Pure player corse


Quand le Soleil a rendez-vous avec Mercure : tout ce qu’il faut savoir sur ce 11 novembre


MBC le Mercredi 6 Novembre 2019 à 14:24

Le lundi 11 novembre 2019, à partir de 13h35, la planète Mercure passera devant le disque solaire.
Cela s’appelle un « transit » et c’est un événement exceptionnel.
Profitez de ce jour férié pour bénéficier de ce moment exceptionnel avec le club ajaccien d'astronomie qui ouvrira gratuitement son observatoire du Centre Scientifique de Vignola, route des Sanguinaires, à partir de 13h15.



Lundi  prochain,  11  novembre  dès  13 h 35 TL  un  petit  confettis  noir  va  apparaitre,  par  la  gauche,  sur  le  fond  jaune  du  disque  solaire  et  mettra  5 h 30  à  le  traverser  par  son  milieu. Ce  petit  point  noir  sera  la  planète  Mercure.  En  astronomie,  cela  s’appelle  un  « transit ».

 

Planète  la  plus  proche  du  soleil,  baptisée  du  nom  latin  du  messager  des  Dieux,  Mercure  (Hermes  pour les  Grecs)  est  la  plus  petite  des  planètes  principales  de  notre  système  solaire.  Environ  trois  fois  plus  petite  que  notre   Terre  avec  ses  4 879  Km  de  diamètre,  elle  met  88 jours  pour  faire  le  tour  complet  du  soleil  dont  elle  est  distante,  en  moyenne,  de  58 millions  de  Km (46  millions  de  Km  au  plus  près  et  70  au  plus  loin). 

 

Lundi,  Mercure  traversera  exactement  le  milieu  du  disque  solaire.  Cependant,  en  Corse  et  en  Europe  occidentale,  le  transit  de  Mercure   ne  pourra  pas  être  vu  dans  sa  totalité  car  le  soleil  se  couchera  avant  le  passage  complet  de  Mercure.  En  Corse,  le  phénomène  ne  pourra  donc  être  observé  que  du  début,  à  13 h 35  jusqu’au  coucher  du  soleil  à  17 h 08  pour  Ajaccio  ou  17 h 03  pour  Bastia.  A  ce  moment  là,  Mercure  se  trouvera  à  peu  près  au  milieu  du  disque  solaire.   

 

Qu’est-ce  qu’un  « transit » ?  

 

Plus  rare  qu’une  éclipse  de  Lune  ou  de  soleil,  un  « transit »  est  le  passage  d’une  planète  devant  le  disque  solaire.  Pour  cela  l’alignement  Terre-Planète-Soleil  doit  être  parfait.  Pour  nous,  terriens,  un  transit  de  planète  ne  peux  concerner  que  les  2  planètes  dites  « intérieures »,  c’est  à  dire  les  deux  planètes  tournant  autour  du  soleil,  à  l’intérieur  de  l’orbite  de  la  Terre,  à  savoir : Mercure  et  Vénus.

 

Pour  un  observateur  terrestre,  si  les  révolutions  des  planètes  étaient  toutes  situées  dans  le  plan  de  l’écliptique (plan de la révolution de la Terre autour du Soleil)  Mercure  et  Vénus  passeraient  régulièrement  devant  le  disque  solaire  et  nous  aurions  un  « transit »  de  Mercure  tous  les  116 jours  et  un  transit  de  Vénus tous  les  584  jours.  Mais  ce  n’est  pas  le  cas  car  toutes  les  planètes  ont  des  orbites  inclinées  par  rapport  au  plan  de  l’orbite  terrestre  autour  du  soleil :  7°  pour  Mercure  et  3,39°  pour  Vénus.  Ainsi  quand  Mercure  et  Vénus  s’interposent  entre  le  Soleil  et  la  Terre  l’alignement  est  loin  d’être  toujours  parfait.  

Voir  Mercure  passer  devant  le  soleil  est  donc  un  phénomène  assez  rare  qui  ne  se  produit  en  moyenne  que  13  fois  par  siècle.   Le  prochain  passage  n’aura  d’ailleurs  lieu  que  le  13  novembre  2032,  dans  13  ans. 

 

C’est  ce  qui  fait  de  ce  « transit »  de  Mercure  un  évènement  exceptionnel.

 

                                                    2

 

Les  transits  de  Mercure  ont  lieu  en  mai  ou  en  novembre.  C’est  au  mois  de  mai,  lors  de  l’aphélie,  que  le  diamètre  angulaire  de  Mercure  est  le  plus  grand, 12 secondes d’arc,  au  lieu  de  10  secondes  d’arc  en  novembre,  lors  du  périhélie.

    

Pour  permettre  au  public  d’observer  ce  spectacle,  le  club  ajaccien  ouvrira  son  observatoire  du  Centre  Scientifique  de  Vignola  le  lundi  11  novembre  à  partir  de  13 h 15  et  jusqu’au  coucher  du  soleil.

 

Le  club  mettra  à  disposition  des  visiteurs  un  « solarscope »  (observation par projection),  trois  télescopes  de 200,  280 et  360 mn  équipés  des  filtres  solaires  agrées  et  indispensables  pour  une  observation  en  toute  sécurité.  Les  membres  du  club  se  feront  un  plaisir  de  répondre  aux  questions  du  public.  Le  rapport  de  taille  entre  le  disque  solaire  et  celui  de  Mercure  rendra  quasiment  impossible  une  observation  à  l’œil  nu.  A  titre  indicatif,  si  la  planète  Mercure  était  représentée  par  une  pièce  d’un  Euro,  le  disque  solaire,  en  proportion,  serait  une  sphère  de  6,50 m  de  diamètre  placé  à  270 m. Ainsi,  le  disque  de  mercure  sera  plus  petit  qu’une  tête  d’épingle  tenue  à  bout  de  bras.

C’est  pourquoi  il  est  recommandé  de  venir  observer  au  télescope  ou  de  regarder  avec  des  instruments  personnels (jumelles, lunette) à condition qu’ils soient équipés de filtres agrées  à  placer  devant  l’objectif  et  non  derrière  l’oculaire. 

 

Attention :  Il  est  extrêmement  dangereux,  même  une  fraction  de  seconde,  de  regarder  le  soleil  directement  à  l’œil  nu  sans  protection  agrée.  Cela  peut  entraîner  des  lésions  graves  et  irréversibles.  Assurez-vous toujours que l’instrument optique  (caméra, appareil photo, jumelles, lunette, télescope)  dans lequel vous  vous  apprêtez à observer  le Soleil  est  équipé  d’un  filtre  homologué !  

 

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047