Corse Net Infos - Pure player corse


Pourquoi la Corse voit-elle sa fréquentation hôtelière baisser ?


MBC le Vendredi 14 Février 2020 à 21:30

Dans son baromètre annuel l'INSEE revient sur les performances hôtelières et la fréquentation dans les autres hébergements collectifs de tourisme durant la période estivale. La Corse registre un véritable ralentissement dans les tendances hôtelières. L’ensemble des catégories d’hôtels et autres typologies d'hébergement affiche en effet une baisse concomitante du taux d’occupation entraînant ainsi une chute de 3,6 % de pertes.
Mais pourquoi la Corse voit-elle sa fréquentation hôtelière baisser ?




Les chiffre de l'INSEE

Pourquoi la Corse voit-elle sa fréquentation hôtelière baisser ?
Lors de la saison touristique  2019, entre avril et septembre, les touristes ont passé 2,8 millions de nuitées dans les hôtels de Corse, soit une baisse de la fréquentation de 3,6 %. Elle est due principalement au recul de la clientèle en provenance de l’étranger mais les touristes français sont également venus moins nombreux.

Selon l'INSEE qui a publié son rapport annuel, le 2019 a été marqué par un repli de la fréquentation tout au long de la saison.  Recul des nuitées hôtelières des touristes en provenance de l’étranger

Moteur de la croissance en 2018, la clientèle provenant de l’étranger affiche un net repli (-7,2 %). Leurs nuitées reviennent à un niveau comparable à celui de 2017. La région attire surtout les clientèles venues d’Italie et d’Allemagne mais leur fréquentation diminue respectivement de 5,7 % et de 11,1 %. Ces visiteurs sont suivis par les Suisses, en progression cette saison de 3,4 %, et par les Belges, en retrait (-6,7%).

Socle traditionnel de l’hôtellerie, la fréquentation des touristes français, qui représentent les trois quarts des nuitées, est en recul pour la deuxième année consécutive (-2,1 % en 2019). Le nombre d’arrivées décline tandis que leur durée moyenne de séjour reste stable (2,2 jours).


Baisse tout au long de la saison
Tous les mois sans exception enregistrent une baisse de la fréquentation, par rapport à une année 2018 record.
En avant saison, d’avril à juin, la fréquentation enregistre une perte de 53 500 nuitées, soit une baisse de 4,9 %. Les nuitées du mois de mai chutent de 8,9 %. Les clientèles en provenance de France et de l’étranger diminuent fortement et simultanément. Le mois d’avril a profité d’un calendrier plus favorable mais reste toutefois en léger recul de 0,8 %. Le mois de juin affiche aussi un repli de fréquentation (-3,2 %), marqué par la chute des nuitées étrangères (-10,2%) après une forte progression en 2018.
Le cœur de saison, qui concentre 44 % des nuitées de la saison, s’avère également mitigé. Le mois de juillet suit la tendance du mois de juin avec une baisse de ses nuitées de 3,6 % et une perte de clientèle en provenance de l’étranger. Le mois d’août, en légère baisse de 0,7 %, est le seul mois où la clientèle résidente française est en progression (1,2 %). Cependant, cette dernière n’arrive pas à compenser la perte de fréquentation des touristes en provenance de l’étranger (-4,9 %).

Avec une diminution des nuitées de 4,7 %, le mois de septembre marque le pas pour la deuxième année consécutive, après quatre années de hausse.
Comparé à 2018, le fléchissement de la fréquentation hôtelière impacte la majorité des territoires de l'île, à l’exception du bassin touristique de Bastia (+0,7 %), stable grâce à une offre plus importante et une hausse des nuitées françaises.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047