Corse Net Infos - Pure player corse


Pour Femu a Corsica la visite d'Éric Dupond-Moretti en Corse est "totalement incompréhensible"


La rédaction le Jeudi 22 Septembre 2022 à 16:10

Le ministre de la Justice a entamé ce 22 septembre son premier déplacement officiel en Corse. Une visite de deux jours qui a commencé ce jeudi après-midi, au tribunal d’Ajaccio où il a rencontré les acteurs judiciaires et le Girtec, et qui se poursuivra demain en Haute-Corse pour l'audience d'installation d’Hélène Davo, la nouvelle Première présidente de la Cour d'appel de Bastia.

Attendu sur un certain nombre de dossiers par les élus insulaires et les magistrats, le garde des Sceaux a déclaré qu'il ne s'exprimera pas sur l'assassinat d'Yvan Colonna et sur la situation de Pierre Alessandri et Alain Ferrandi pendant son déplacement. Femu a Corsica n'a pas tardé à réagir et dans un communiqué diffusé ce jeudi, le parti de la majorité territoriale, qui qualifie cette visite de "totalement incompréhensible", regrette que le "ministre responsable de l'administration pénitentiaire, passe deux jours dans l'ile sans aborder les question essentiels à la solution politique recherchée" et demande au Gouvernement et à l'Etat "de faire un choix clair, univoque et constant."



Le communiqué

Le Ministre de la Justice vient d'annoncer qu'il ne s'exprimera pas sur l'assassinat d'Yvan Colonna, sur la situation de Petru Alessandri et d'Alain Ferrandi, ni plus globalement sur la question des prisonniers politiques. Cette annonce rend sa visite en Corse totalement incompréhensible. Comment imaginer que le Garde des Sceaux, par ailleurs Ministre responsable de l'administration pénitentiaire, passe deux jours dans lie sans aborder les questions dont nos élus ont, au cours des réunions entre le Gouvernement et la délégation de la Corse, insisté qu'elles étaient des éléments essentiels à la solution politique recherchée:

- La Justice et la Vérité pour Yvan Colonna, en commençant par la mise en œuvre de la commission parlementaire demandée par le groupe LIOT que le ministre doit valider
- La libération conditionnelle d'Alain Ferrandi et de Pierre Alessandri;
- L'arrêt des poursuites abusives contre des militants nationalistes ;
- La fin de l'inscription au Fijait des anciens prisonniers politiques ;
- La suppression des amendes et dommages-intérêts à ces mêmes prisonniers;

Pour créer la confiance indispensable à la réussite du processus de négociation engagé, le Gouvernement et l'Etat doivent faire un choix clair, univoque et constant : l'affirmation de la volonté d'une solution politique globale, et le courage politique de concrétiser cette volonté par des décisions fortes.
C'est ce que nous faisons de notre part.

Nous en attendons autant de Paris et de tous ses représentants.
 













L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047