Corse Net Infos - Pure player corse


Municipales : Antone Casanova pour "Fédérer Pioggiola"


MV le Mercredi 11 Mars 2020 à 20:14

Antone Casanova tête de liste de "Fédérer Pioggiola" entend relever le défi de renforcer la cohésion sociale au sein de la communauté villageoise ainsi que le lien d’appartenance à la vallée du Ghjunsani.



La profession de foi du candidat

Municipales : Antone Casanova pour "Fédérer Pioggiola"
C’est un enjeu majeur pour un village de l’intérieur situé en haute montagne et au sein duquel les populations sont âgées et vulnérables, le renouvellement générationnel pas du tout assuré et les fluctuations démographiques, entre l’hiver et l’été, très importantes. L’enjeu est de rendre attractif pour les jeunes générations ces lieux de vie de manière à ce que l’économie résidentielle ne soit pas exclusivement assurée du mois de juin au mois d’octobre. Que les disparités sociales soient réduites au maximum notamment en ce qui concerne les populations actives. Que les services publics soient assurés pour le bien être de toutes les populations.


Cette réflexion doit se construire dans un cadre concerté avec la population et en partenariat avec un conseil de développement et des Groupes action – projet chargés de réfléchir concrètement à la mise en œuvre d’action ayant une valeur ajoutée pour notre territoire communal. Je souhaite associer aux décisions majeures de la municipalité, l’ensemble de la population villageoise de façon à l’impliquer activement dans la construction d’un projet collectif, original et créateur de richesses pour tout le monde. Au-delà de ce fonctionnement participatif, je souhaite que notre gouvernance soit empreinte de collégialité, de responsabilité et de transparence. Des réunions publiques pluriannuelles restituerontfidèlement l’avancée de nos futurs dossiers. Je m’y engage !
Les « chjamate » et « operate » seront le fer de lance du projet de travail et de cohésion de la population au service du bien commun et de l’intérêt général. Faire pour Pioggiola et avec les Pioggiulaschi, voilà le sens de notre démarche et la détermination de notre engagement.
Engager un véritable travail sur la politique d’aménagement de notre territoire communal


La gestion des espaces, leur aménagement, les équilibres spatiaux en fonction des activités et de nos modes de vie sont autant d’exigences que nous devons avoir si l’on veut instaurer un développement autocentré harmonieux, durable et respectueux des habitats naturels. Je souhaite: actualiser notre document d’urbanisme (carte communale) pour le rendrecompatible à la loi montagne et au PADDUC. Réfléchir dans le cadre de notre coopération intercommunale à l’élaboration d’un SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) qui permette de préfigurer les grandes orientations en matière de développement (agriculture, forêt, ruralité, environnement, sport et loisirs, tourisme rural et thématique, culture et patrimoine). Enfin bâtir une charte paysagère et architecturale destinée au renforcement de l’image patrimoniale de notre village, à sa cohérence architecturale et son intégration dans notre environnement naturel.


Développer l’économie locale et créer de la richesse
Notre environnement, notre cadre de vie, nos écosystèmes sont les premières richesses que nous devons absolument préserver. Pour ce faire PIOGGIOLA, en collaboration avec les communes du GHJUNSANI, doit penser un modèle de développement adossé à un triptyque : agriculture, tourisme, culture qui se décline autour de quelques principes comme la valorisation des ressources locales (agroécologie, agroalimentaire, agroforesterie, biomasse, ENR), la gestion des espaces (forêt - TARTAGHJINE, MELAGHJA, sentiers de randonnées, espaces agricoles), la préservation de notre environnement naturel et patrimonial (eau, déchets, ressources naturelles, bâti ancien).
La culture, le tourisme thématique, l’agriculture de qualité, la préservation de notre patrimoine sont les vecteurs de notre projet de développement. Ils doivent s’interconnecter les uns aux autres et créer une valeur ajoutée à l’ensemble. C’est cela l’économie
endogène.
 

La liste

CASANOVA Antone, 27 ans, Médiateur culturel 
BOEUF Muriel, 42 ans, Commerçante
CANIONI Gaël, 36 ans, Restaurateur
CARBONI Jean, 70 ans, Retraité
GASCHET Garance, 32 ans, Directeur général groupe industriel 
GIACOMETTI Bernadette, 61 ans, Assistante de vie en famille 
LUIGGI Monique, 69 ans, Retraitée


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047