Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Maradona : une étoile du football mondial s'en est allée


le Mercredi 25 Novembre 2020 à 18:33

Diego Armando Maradona, "El pibe de oro" l'un des plus grands footballeurs de tous les temps est mort ce mercredi. Âgé de 60 ans, il s'est étaient à Buenos Aires, victime d'une crise cardiaque. Champion du monde en 1986 avec l'équipe d'Argentine, vedette du Napoli en Italie, Maradona était l'un des plus grands joueurs de football de l'histoire. Début novembre, il avait dû être opéré d'un hématome à la tête. Il était en convalescence depuis. A l'annonce de son décès le président argentin a décrété 3 jours de deuil national.



Au Sporting club de Monte-Carlo, où il était venu de Naples, avec Charles Monti, directeur de CNI, à l'occasion du gala organisé par l'USJSF Côte d'Azur-Corse (Photo Gérard Baldpcchi)
Au Sporting club de Monte-Carlo, où il était venu de Naples, avec Charles Monti, directeur de CNI, à l'occasion du gala organisé par l'USJSF Côte d'Azur-Corse (Photo Gérard Baldpcchi)
La disparition de Diego Armando Maradona, idole et icône nationale, décédé des suites d'un arrêt cardio-respiratoire ce mercredi à son domicile de Buenos Aires, a plongé l'Argentine dans une profonde tristesse à tel point que  gouvernement d'Alberto Fernandez, président de la République depuis décembre 2019, a décidé de décréter 3 jours de deuil national.


Diego Maradona, génie du ballon rond a payé cher sa gloire en sombrant dans la drogue et l'alcool, mais cette icône du football, l'égal d'un dieu en Argentine, avait toujours su rebondir. En dépit de ses mille et un excès en tous genres, Diego Armando Maradona restera à jamais le « diez », le numéro dix, celui qui était capable de marquer les plus beaux buts de l'histoire. Issu des quartiers pauvres de Buenos Aires, le «Pibe de oro» («gamin en or») est tombé dans le chaudron de la Bombonera, le stade du club Boca Juniors, quand il était petit.


Dribbleur hors pair capable de mystifier les défenses, Maradona restera le symbole et capitaine incontesté de l’Argentine. Sous les couleurs de l’équipe nationale pendant 17 ans (1977-1994), le légendaire numéro 10 a marqué 50 buts en 115 matches et offert à son pays la deuxième Coupe du monde de son histoire en 1986.
il y a 34 ans, en effet, Diego Maradona, au sommet de sa gloire, marquait contre l’Angleterre deux buts de légende: la « main de Dieu » et un chef-d’oeuvre en solitaire.
Le 22 juin 1986, il régnait une chaleur caniculaire sur Mexico. Pour ce quart de finale du Mondial-1986, le magicien Maradona a étalé sa palette aux 115 000 spectateurs du Stade Aztèque: un but marqué en dribblant la moitié de l’équipe adverse et un autre « entaché » d’une faute de main, la "main de Dieu" selon, Maradona


Ange ou démon ? La polémique n'a jamais cessé. « Rebelle. Héros. Arnaqueur. Dieu » : dans son documentaire « Diego Maradona », présenté hors compétition au festival de Cannes en mai 2019, le Britannique Asif Kapadia raconte les années tumultueuses de l'Argentin à Naples, qui lui ont apporté ses plus grandes joies et ont fini par le broyer
Début novembre, quelques jours à peine après ses 60 ans, il avait dû être hospitalisé et opéré.

Le club de Naples, qui a connu son âge d’or et ses deux seuls titres de champions d’Italie de football (1987, 1990) avec Diego Maradona, a salué mercredi la mémoire de la star argentine d’un «Ciao Diego» sur les réseaux sociaux.


C'est à ce moment-là que nous avions eu l'occasion de le rencontrer pendant un bon moment dans le cadre du Sporting club de Monte-Carlo : des instants magiques en compagnie d'un homme aussi à l'aise à échanger qu'à triporter un ballon.
Adios l'artiste !




















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047