Corse Net Infos - Pure player corse


Les professionnels des métiers de bouche de Calvi redoutent un Noël confiné


Jean-Paul-Lottier le Lundi 23 Novembre 2020 à 17:12

A un mois des fêtes de Noël les professionnels des métiers de bouche de Calvi ne cachent pas leurs inquiétudes face à la difficulté qu'ils ont à gérer leurs commandes auprès de leurs fournisseurs.
Ils attendent avec impatience les nouvelles règles de confinement qui seront annoncées mardi par le Président de la République



Photos Eyefinity Prod/Kevin Guizol
Photos Eyefinity Prod/Kevin Guizol

Noël est une fête de traditions qui se partage en famille autour d'un bon repas au cours du quel on déguste des plats exceptionnels que l'on a pas l'habitude de consommer au quotidien : dinde aux marrons, pintade et poularde farcie, foie gras, saumon fumé, noix de Saint Jacques, fruits de mer et, bien entendu, l'incontournable bûche.
Cette année, en raison de l'épidémie du coronavirus qui sévit et face aux mesures sanitaires prises par le Gouvernement, une grande majorité s'interroge, d'autant que les interdictions sont multiples et que les déplacements sont limités.
Si certains sont résignés, d'autres ont encore espoir que le Gouvernement assouplisse les mesures sanitaires et que les réunions familiales puissent avoir lieu. Les professionnels de métiers de bouche se retrouvent de leur côté face à un dilemme. Doivent-ils faire appel à leurs fournisseurs et stocker de la marchandise pour faire face à la demande ou doivent-ils jouer la prudence en gérant la situation au jour le jour, au risque de ne pouvoir satisfaire tout le monde ?
Autant de questions auxquelles Tony Poggi et son fils Jérémie, bouchers traiteurs à Calvi où ils gèrent deux point de vente ont tenté d'apporter une réponse. 
« Nous avons la chance de pouvoir poursuivre notre activité et nous sommes des privilégiés par rapport à d'autres commerçants. Mais nous devons faire face à de nouvelles mesures sanitaires  - commentent les deux commerçants - qui impactent une fois de plus notre chiffre d'affaire. ».


S'adapter à la situation et privilégier les circuits courts
«  Nous sommes tous dans l'attente des nouvelles annonces du Gouvernement, à ce jour les incertitudes sont encore trop nombreuses et il est clair que cela provoque un dysfonctionnement au niveau de la chaîne alimentaire. Il va falloir s'adapter pour répondre au mieux à la demande. Pour cela nous allons nous appuyer sur notre atout qui est celui de la fabrication de nos produits sur place et que pour ce qui est des volailles festives nous privilégions nos producteurs locaux, tout comme pour les agneaux, cabris, veau et autres. Nous avons aussi souhaité jouer la carte de l'entraide et de la solidarité en permettant à des producteurs de fruits et légumes de mettre leurs produits en dépôt dans nos commerces. Comme indiqué précédemment nous mettons en place en service de livraison à domicile et nous proposons des lots de viandes à un prix fixe . Par ailleurs, dans ce contexte sanitaire difficile, le temps presse. Il nous faut des réponses pour prévoir et faire face à la demande. Dans tous les cas de figure il faudra privilégier les pré commandes ».

En attendant les décisions du Gouvernement  Tony et Jérémie se retroussent les manches, multiplient les heures de travail et cherchent sans cesse des solutions pour que tout le monde y retrouve son compte.






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047