Corse Net Infos - Pure player corse

Le Top 14 à Furiani : Montpellier-Hérault et le Stade Français prêts pour le combat à Armand Cesari


Pierre-Manuel Pescetti le Vendredi 20 Août 2021 à 22:05

Ce samedi 21 août à 18 heures, le stade Armand Cesari accueille un choc digne des plus belles affiches du Top 14. Le Montpellier Hérault Rugby et le Stade Français s'affrontent pour leur derniers match de préparation avant le lancement de la saison officielle. Une rencontre de très haut niveau qui promet de l'intensité et du combat pendant 80 minutes et qui saura ravir amateurs et novices du ballon ovale.



Ce vendredi 20 août, les deux équipes ont échangé quelques mots avant de s'affronter sur la pelouse d'Armand Cesari ce samedi 21 août à 18 heures. Crédits Photos : Pierre-Manuel Pescetti
Ce vendredi 20 août, les deux équipes ont échangé quelques mots avant de s'affronter sur la pelouse d'Armand Cesari ce samedi 21 août à 18 heures. Crédits Photos : Pierre-Manuel Pescetti
Plus que quelques heures avant le choc entre le Stade Français et le Montpellier Hérault Rugby (MHR). Ce samedi 21 août à partir de 18 heure, Armand Cesari résonnera des encouragements des amateurs de rugby venus assister au combat entre les deux équipes de Top 14 pour leur dernier match de préparation avant de retrouver la compétition officielle dans 15 jours.

Ce n’est pas une première à Furiani, et ne devrait pas être une dernière. Le stade appartenant à la Communauté d’Agglomération de Bastia vient de faire l’acquisition de deux écrans géants de 38 mètres carrés. Une amélioration de plus lui permettant d’obtenir la licence TOP 14 nécessaire pour accueillir des matchs officiels et qui pourrait permettre à certains clubs de délocaliser leurs rencontres.

Jouer dans un stade mythique

De gauche à droite : Philippe Saint-André, coach du MHR, Jean-Simon Savelli, président de la ligue corse de rugby, Guilhem Guirado talonneur du MHR et ancien joueur du XV de France. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti.
De gauche à droite : Philippe Saint-André, coach du MHR, Jean-Simon Savelli, président de la ligue corse de rugby, Guilhem Guirado talonneur du MHR et ancien joueur du XV de France. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti.
Lors de la conférence de presse précédant le match, les deux équipes ont affiché un constat commun : « c’est un honneur de jouer dans un stade aussi mythique que Furiani ».
Outre le plaisir de changer leurs habitudes en jouant sur un autre terrain, les joueurs et le staff vont retrouver une sensation qui leur manquait depuis de nombreux mois : jouer devant des spectateurs vivant chaque instant du match, les poussant à se surpasser. « Le retour du public c’est d’abord du plaisir et puis comme ça on n’entendra pas les coachs gueuler ! » plaisante Philipe Saint-André, le coach du MHR.

Un plaisir qui devrait être partagé par les spectateurs disposant d’un pass sanitaire valide. « Nous sommes à plus de 3 000 places vendues et nous espérons accueillir près de 5 500 spectateurs demain » précise Jean-Simon Savelli, le président de la ligue corse de rugby. Cette dernière a fait le choix d’installer des zones de tests antigéniques anti-Covid en partenariat avec l’ARS pour pouvoir garantir l’accès aux retardataires venus sans pass valide. Elles seront ouvertes de 10 heures à 16 heures.

Match amical ?

Les sourires étaient sur les visages des joueurs et staff des deux équipes : « Quel plaisir de venir jouer en Corse », « l’endroit est magnifique », « c'est une très belle  expérience de jouer à Furiani ».
Mais quand vient le moment d’aborder la rencontre de ce samedi 21 août, les mâchoires se tendent. Vous avez dit match amical ? « Ça n’existe pas en rugby. On ne va pas tricher dans l’engagement » lance Guilhem Guirado, le talonneur du MHR et ancien joueur du XV de France. Du côté du Stade Français, le coach Gonzalo Quesada sait que la rencontre sera placée sous le signe de l’intensité et du combat. Un excellent test pour leur dernier match de préparation avant le lancement de la saison officielle. « C’est un match amical oui mais surtout un match de préparation. Nous allons travailler pour nous améliorer dans tous les secteurs de jeu et on s’attend à ce que ça nous mette dans le rouge physiquement. On ne vient pas pour jouer à la baballe ! » explique le coach du Stade Français.

Pour beaucoup c’est une première en Corse. Si tous restent concentrés sur la rencontre de ce samedi soir, la journée de vendredi était placée sous le signe de la relâche pour pouvoir visiter Bastia. Une petite visite touristique que les deux équipes comptent bien faire aussi samedi soir après le match, peut être jusqu’au bout de la nuit ? « Je pense que dimanche matin nous aurons beaucoup d’anecdotes à nous raconter » s’amuse Gonzalo Quesada. Une troisième mi-temps que certains bastiais auront peut-être la chance de partager avec des grands joueurs de TOP 14. 
De gauche à droite : Thomas Lombard, directeur général du Stade Français, Paul Alo-Emile, pilier droit du Stade Français, Jean-Simon Savelli, président de la ligue corse de rugby, Gonzalo Quesada, coach du Stade Français. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti.
De gauche à droite : Thomas Lombard, directeur général du Stade Français, Paul Alo-Emile, pilier droit du Stade Français, Jean-Simon Savelli, président de la ligue corse de rugby, Gonzalo Quesada, coach du Stade Français. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047