Corse Net Infos - Pure player corse



La réforme qui fait trembler la grande distribution


La rédaction le Mardi 24 Janvier 2023 à 09:09

Un texte de loi sur les relations entre fournisseurs et distributeurs inquiète les géants de la grande distribution française.



(Image d'illustration)
(Image d'illustration)
Ce mois janvier 2023, l’Assemblée nationale doit étudier une proposition de loi encadrant le prix des denrées alimentaires. Ce projet a pour principal objectif de donner plus de poids aux industriels dans leurs négociations avec la grande distribution. Cette dernière n’a d’ailleurs pas trainé à exprimer son mécontentement, prévoyant une hausse des prix dans un contexte d’inflation qui pèse déjà lourd sur les consommateurs.   

Une nouvelle loi pour encadrer le prix des produits alimentaires

La loi qui doit être étudiée par les députés français vise à sécuriser l’approvisionnement des français en produits de la grande consommation. Jusque là, rien d’alarmant. Et pourtant, le président du groupe Leclerc et celui d’Intermarché sont tous deux très remontés contre le projet, évoquant un véritable scandale en préparation et un texte qui donnerait tous les pouvoirs aux industriels. 
 
Pourquoi une telle levée de boucliers ? Cette proposition de loi, qui sera étudiée le mercredi 11 janvier en commission des Affaires économiques, vise à rééquilibrer les relations entre la grande distribution et ses fournisseurs, qui sont pour l’instant particulièrement tendues. Désormais, le tarif demandé par les industriels pourraient s’imposer en cas d’échec des négociations.  
 
Pour les distributeurs, cet article de la loi pourrait rendre toute négociation impossible et imposerait la volonté des fournisseurs. La possibilité de ne pas livrer les produits commandés servirait d’arme de dissuasion massive et pousserait les grandes surfaces à accepter l’accord. 
 
Or, pour la grande distribution, ce nouveau dispositif pourrait avoir de lourdes répercussions sur le pouvoir d’achat des français, avec des hausses des prix de 10 à 30 %. 

Les présidents des groupes Leclerc et Intermarché s’insurgent

Le président des Mousquetaires Intermarché, Didier Duhaupand, n’a pas hésité à exprimer son inquiétude. “Ils veulent encourager l’inflation” s’est-il insurgé contre la proposition de loi qui pourrait donc faire gonfler les prix de l’ensemble des produits disponibles dans le prospectus Intermarché
 
Duhaupand s’est déclaré sidéré face à un texte de loi qui rend impossible les négociations. Il explique par la même ne pas comprendre quelle direction souhaite prendre le gouvernement, qui se démène en parallèle à mettre en place des boucliers tarifaires et des chèques pour soutenir le pouvoir d’achat des français. 
 
Interrogé par la presse sur la capacité de ses magasins à rogner leurs marges pour éviter une hausse trop drastique des prix, il a répondu qu’avec un résultat moyen de 1 à 2 %, il sera impossible de résister à une augmentation pouvant aller jusqu’à 30 % sur certains produits. 
 
Dernier espoir pour la grande distribution ; la proposition de loi pourrait être amendée à l'Assemblée ou au Sénat. Le cabinet de la ministre déléguée au Commerce, Olivia Grégoire, a elle aussi dénoncé "un risque inflationniste", et ajouté travailler avec les députés pour trouver un compromis acceptable pour les deux parties. 
 














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022