Corse Net Infos - Pure player corse



L’impact du variant Omicron sur les marchés boursiers



La rédaction le Mercredi 2 Février 2022 à 15:04

Une fois n’est pas coutume, la bourse est de nouveau en pleine incertitude suite à l’apparition du variant Omicron. Mais les investisseurs commencent à être habitués. Alors, simple fluctuation ou tendance de fond ? Quelle stratégie adopter pour les investisseurs ?



Photo illustration
Photo illustration
Depuis l’apparition du Covid-19, le cours bourse n’a cessé de valser : le pseudo krach de mars 2020 avait laissé place à un regain d’optimisme avec l’apparition des différents vaccins, puis le variant Delta est apparu. Avec la vaccination en masse, les effets de Delta sur les marchés boursiers ont été mesurés, mais c’était sans compter sur l’apparition d’un nouveau variant : Omicron. Le variant détecté en Afrique australe fin novembre secoue à nouveau la bourse. Quel est son impact supposé sur les marchés boursiers, et quelle stratégie adopter pour les investisseurs ?

Incertitude suite à l'apparition d’Omicron
Supposé moins grave mais plus virulent que son prédécesseur Delta, le variant Omicron fait parler de lui, en bourse comme ailleurs. Les annonces du gouvernement français le 6 décembre l’ont d’ailleurs précisé, les mesures de prévention Covid-19 vont se renforcer ces prochaines semaines, tout comme les mesures restrictives à l’égard du public. Les autres pays européens adoptent également des mesures similaires. Par ailleurs, plusieurs figures d’autorité, notamment Stéphane Bancel, le patron de Moderna, ont annoncé leur doute quant à l’efficacité du vaccin actuel sur le variant Omicron. Cette annonce a secoué la bourse et eu un impact considérable sur plusieurs secteurs.

Les secteurs les plus impactés
De nombreux indices boursiers ont perdu entre 0,5 % et 1 % de leur valeur, et presque tous les secteurs ont terminé dans le rouge. Parmi les secteurs les plus impactés, à nouveau, le tourisme et les compagnies aériennes. EasyJet, IAG ou encore Lufthansa ont toutes perdu plus de 2 % en bourse ces derniers jours. Des valeurs comme celle de la chaîne hôtelliere InterContinental Hotels ont quant à elles perdu plus de 3,2 %.

Et le tourisme n’est pas le seul secteur à être impacté : les crypto-monnaies, le cours du dollar ou encore le prix du pétrole ont tous perdu près de 4 %.
Pour ajouter au climat général d’incertitude actuel, l’inflation n’est pas en passe de ralentir, tout comme les problèmes d’approvisionnement généralisés qui impactent une grande variété de secteurs. Pour les investisseurs, c’est un cocktail au goût amer.
Pourtant, certains analystes financiers se montrent confiant dans la capacité de la France à faire face au nouveau variant, mais aussi sur le fait que le monde semble être entré dans une phase de normalisation post-Covid.
Parmi les signaux d’optimismes, les analystes soulignent la capacité démontrée du gouvernement à faire face, à grand renfort de mesures budgétaires, à la situation. Évidemment, ces mesures ne pourront pas durer toujours, mais elles semblent pour l’instant suffisantes pour maintenir la stabilité des marchés financiers.

Prévisions pour 2022
La banque d’investissement JP Morgan annoncé une hausse de 9 % de l’indice S&P 500 d’ici la fin 2022. C’est moins que ce qui avait initialement été prévu, mais l’analyste évoque plusieurs éléments susceptibles de redynamiser les marchés financiers.
Tout d’abord, une amélioration des conditions des marchés émergents, une normalisation des habitudes de dépense des consommateurs, mais aussi une atténuation des chocs de l’offre. Malgré ces timides annonces, les analystes s’accordent pour dire que les marchés resteront volatils courant 2022. D’autant qu’Omicron n’est pas peut-être pas le dernier d’une série de variants Covid-19.

Diversifier son portefeuille pour atténuer l’impact du Covid-19 et de l’inflation
Pour ces raisons, les analystes financiers s’accordent pour dire qu’il est essentiel pour les investisseurs débutants ou plus chevronnés d’adopter une stratégie d’investissement diversifiée. Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, voici le mot d’ordre de l’investissement pour 2022.
 
 
En cas de crise économique, certains secteurs tels que les biens de consommation de base, les détaillants low-cost ou encore les services funéraires s’en sortent bien. Ils peuvent donc faire partie d’une stratégie d’investissement boursier raisonnée. Par ailleurs, de nombreux spécialistes recommandent aussi l’investissement dans des actifs tangibles qui sont des valeurs refuges, comme l’art, les spiritueux ou encore l’or. 

 

 

 

 














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022