Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Marc Ceccaldi en concert à l’espace diamant après 25 ans d’absence


Rédigé par Lydie Colonna le Samedi 5 Mars 2016 à 18:17 | Modifié le Dimanche 6 Mars 2016 - 01:42


C’est dans la salle de spectacle de l’espace Diamant à Ajaccio que Jean-Marc Ceccaldi fera ce mercredi 9 mars à 20 h30, son retour sur scène. Depuis plus d’un mois un nouvel album « Scelta celta » se vend dans les magasins de musique de l’île. C’est, entre autre, avec ces chansons en langue corse sur des musiques celtiques que l’artiste a monté ce spectacle, mais avec aussi des morceaux anciens que les fans de la première heure seront ravis de réentendre.


Cela faisait 25 ans que l’on avait plus entendu Jean-Marc Ceccaldi. C’est dans les années 90 avec trois albums « A lingua d’inde noi » (1990), « Da l’altru latu di un sonniu » (1991) et « Culori » (1995) que Jean Marc Ceccaldi se fait connaître. Cinq années de travail mais aussi de rencontres. Jean Marc évoque avec beaucoup de tendresse Yves Duteil ou encore le groupe Dune dont la chanteuse deviendra sa femme. Mais en 1995, la fatigue et les désillusions aidant, l’artiste raccroche sa guitare pour se consacrer à son métier (professeur d’électronique et de réseaux informatiques) et à sa famille.
C’est donc aujourd’hui après 25 années de silence que le chanteur remonte sur scène à Ajaccio. Cela fait déjà 4 ou 5 ans que l’auteur compositeur travaille à ce nouvel album. Ce sont 10 titres tirés de la tradition bretonne et celtique qui voient le jour. Pas de chansons coup de gueule, pas de thèmes graves abordés dans ces morceaux.
Au contraire, le spectacle de mercredi à l’espace diamant, a la prétention de raconter une histoire basée sur le rêve (mais on n’en dit pas plus), histoire illustrée par une vingtaine de titres.
Jean-Marc Ceccaldi sera entouré sur scène de Frédéric Antonini au clavier, Xavier Baglioni à la basse, Lucca Ceccaldi (le fils) à la guitare électrique et guitare acoustique et Jean Paul Moreau à la batterie et aux percussions. Stéphane Romei gèrera le son et Francis Caneggiani les lumières.
Les places sont en vente au magasin Vibrations dans la rue Fesch à Ajaccio et le soir même sur place à l‘espace Diamant. 





Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine