Corse Net Infos - Pure player corse


Intrusion au palais Lantivy : les premières réactions politiques


Pierre-Manuel Pescetti le Lundi 22 Février 2021 à 11:52

Après l'occupation de la préfecture d'Ajaccio par une quinzaine de jeunes demandant la libération d'Alain Ferrandi et de Pierre Alessandri et leur statut de DPS, la classe politique Corse réagit.



La quinzaine de jeunes est ressortie de la préfecture vers 11 heures 30 en chantant "A Palatina". Crédits Photo : Michel Luccioni
La quinzaine de jeunes est ressortie de la préfecture vers 11 heures 30 en chantant "A Palatina". Crédits Photo : Michel Luccioni
Suite à l'occupation de la préfecture par une quinzaine de jeunes ce lundi 22 février les réactions politiques ne se sont pas fait attendre. L'occupation qui était "pacifique" selon les manifestants s'est transformée en évacuation violente, en témoignent les images disponibles sur notre article.

Les partis nationalistes se joignent aux revendications des jeunes manifestations et appellent à " un arrêt immédiat de la répression et à une reprise du dialogue".

Le soutien du président de l'Assemblée Jean-Guy Talamoni


Femu a Corsica veut renouer le dialogue


Core in Fronte dénonce "la raison et la vengeance d'Etat" comme réponse au "problème corse"


"L'entier soutien à cette action" de Jean-Christophe Angelini


Le communiqué de Petru-Antone Vesperini Vice-Président de l’Assemblea di a Giuventù

Il y a ce Lundi 22 Février 2021 un double discours pour ne pas dire une double vision, qui ont pour objectif : la division et le désordre politique. Le Samedi 20 Février, une centaine de jeunes corses appartenant au mouvement Ghjuventù Libera et soutiens, se sont réunis devant les grilles de la préfecture de Haute Corse, pour retrouver le chemin de la mobilisation populaire d’une part, et d’autre part, réaffirmer une situation politique désastreuse, orchestrée par le gouvernement et l’administration française. Aujourd’hui, des jeunes corses ont occupé une partie du Palais Lantivy pour dénoncer une vengeance d’Etat à l’encontre de Petru Alessandri et d’Alanu Ferrandi et enfin, affirmer la nécessité de leur retour. Je tiens à affirmer mon soutien le plus absolu à l’ensemble de cette jeunesse et amis, voulant se dresser contre une multitude d’injustices qui ne font que renforcer notre engagement et détermination, et enfin dénoncer cette répression qui a conduit ce matin des jeunes corses à l’hôpital d’Aiacciu. De ce fait, alors que nous sommes témoins encore une fois de cette mobilisation forte suivie d’une répression sans précèdent, je tiens à réagir aux propos tenus par le Président du groupe de Droite -Per l’Avvene- à l’Assemblée de Corse, lors de son dernier entretien en date du 21 Février 2021. Ainsi je souhaiterai lui souligner et lui rappeler que notre jeunesse n’est sous emprise que d’une injustice envers son peuple, qu’elle n’est sous emprise que devant ce déni de démocratie qui dur et perdure, qu’elle n’est sous emprise que devant une répression qui souhaite voir cette même jeunesse se soumettre sous une véritable dictature de pensée unique. Je souhaite encore une fois rappeler et souligner que cette même jeunesse Corse, qui est à l’avant-garde de la protection de ce qui nous constitue en tant que peuple et Homme, rêve de s’émanciper à travers une pensée libre, sans leçon de morale ni dictat. Qu’elle souhaite réparer les erreurs multiples commanditées par ce que l’on appelait communément -le Clan- . qu’elle souhaite voir enfin arriver cette paix si longtemps idéalisée, et foulée au pied par cette administration centralisatrice ainsi que l’ensemble de ses complices.Enfin réaffirmer qu’elle souhaite vivre libre et dignement sur sa terre, qu’elle la défendra quoi qu’il advienne.  





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047