Corse Net Infos - Pure player corse


Foule et ferveur à Calenzana pour Santa Restituda


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Dimanche 22 Mai 2022 à 20:10

Ce samedi 21 et dimanche 22 mai, la sainte patronne de Calenzana, Sainte Restitude a été célébrée avec une immense ferveur.



Week-end de fête pour les Calenzanais, mais également tous les fidèles qui ont célébré avec ferveur Sainte Restitude, patronne de la pieve de l'Olmia. 
Depuis samedi 21 mai, ses reliques ont été portées en procession lors d'un office nocturne dans les rues du village avant de regagner ce dimanche matin, la chapelle quittée le 18 avril pour l'église de San Biasgiu. 
Une cérémonie qui a rassemblé sur 2 jours, plusieurs centaines de fidèles présidée par l'archiprêtre Ange-Michel Valery, en présence de Monseigneur François-Xavier Bustillio, évêque de corse. 
  "Je découvre qu'après le covid on est enfin libres de se retrouver aujourd'hui à Celenzana. En Corse, il y a des racines profondes. Des racines qui vivent et nous font vivre encore. Santa Restituda est une Sainte de l'Église primitive. Nous sommes là en son nom. Dans ces moments on rencontre un peuple. Un évêque n'est pas évêque s'il n'y a pas un peuple. Pour moi il est important de saluer, rencontrer et célébrer avec lui. La foi est là, le désir de se retrouver également" a souligné Monseigneur Bustillio. 

 
Dans le jardin de la chapelle pievane de Santa Restituda, l'évêque concluait, sous les oliviers, son homélie placé sur le thème de l'Amour et l'amitié. 
"On trouve dans ce genre de manifestation, un côté spirituel, cultuel et culturel, fraternel et amical. Il s'agit là d'un bon moment d'amitié et de communion entre tous. 
Il est opportun dans une société actuelle, crispée et tendue comme la nôtre de prêcher l'amour et la paix. D'écouter un message différent de ceux habituels. Nous en avons besoin. Nous devons être libérés de la peur et du négatif qui nous tire vers le bas" 
terminait l'évêque

 
Mais Santa Restituda est  aussi un moment qui invite à la fête et la détente. Un moment que tout monde attend avec impatience, à Calenzana. Toutes les animations qui segreffent autour de la cérémonie religueuse, (productions artisanales, manèges à sensation et buvettes etc.), font, en effet, de cet événement, l'ouverture des festivités estivales.


Mais qui était donc Santa Restituda ?

Durant des siècles, Restitude était devenue pour Calenzana, une histoire. En 304, sur ordre de l’empereur Dioclétien, Restitude, jeune fille romaine, aurait été martyrisée avec 5 autres chrétiens à Calvi. 
À cette époque, l'empire romain est plus que jamais polythéiste. Il refuse et interdit les autres pratiques religieuses comme le Christianisme et persécute toute personne prônant un autre dieu. 
Ainsi, le 12 février 304, sous son règne, que près de Carthage, 48 chrétiens sont arrêtés. Parmi eux, Restitude. Cette fois, ils ne seront pas exécutés, mais relâchés par le proconsul Anulin. Au mois de mars, Restitude, Dominicius, Severin, Pargoire, Parthée et Parthénopée, prennent la mer et arrivent à Calvi. En mai 304, lors d'une tournée d'inspection du gouverneur Pyrrhus en Balagne, les six étrangers chrétiens venus d'Afrique sont arrêtés et conformément à la loi en vigueur à ce moment-là, ils seront condamnés à mort et décapités sur place, au lieu-dit Marana, quartier du port actuel de Calvi. C'était le21 mai 304.
Durant des années donc, Restitude n'était devenue plus qu'une une histoire, une légende. On racontait aussi que Calvais et Calenzanais se la disputaient. La dépouille,  transportée par un âne, qui devait être initialement enterrée à Calvi, s'est retrouvée à plusieurs reprises à Olmia. Un signe évident pour tout un chacun qu'elle voulait y être enterrée. 
Au milieu du 4e siècle, lors de la paix constantinienne, les chrétiens auraient par la suite recueilli et déposé ses reliques dans un sarcophage venu de Carrare. 
 
Selon une autre légende, Restitude aurait été à l'origine d'un miracle lors d'une épidémie de peste qui s'était abattue sur le village. Depuis, le 21 mai est dédié à la Sainte et une procession est organisée entre la chapelle et l'église Saint-Blaise. 
 
En 1951, le chanoine José Alberti, persuadé que la Sainte avait bien été inhumée à Calenzana, a organisé des fouilles dans la chapelle de Sainte Restitude. Celles-ci ont mis à jour l'autel roman, les fresques du cénotaphe placé derrière l'autel. La 1ère, presque intacte, met en scène la décapitation des martyrs décrite dans le manuscrit du Vatican. La seconde, plus abîmée, représente une personne demandant grâce. Il en a été déduit que c’était Restitude. Par la suite, une crypte a été aménagée pour mettre en valeur le sarcophage.
En 1984, Sainte Restitude a été proclamée patronne de Calenzana et de la Balagne par le pape Jean-Paul II. 


















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047