Corse Net Infos - Pure player corse

Fiera di Lisula : appena di storia


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Dimanche 3 Octobre 2021 à 09:07

Stéphane Pergola, enseignant et historien lisulanu nous explique l'origine d’A Fiera Di L’Isula qui cette année célèbre sa 192ème édition.



Photo archives Stéphane Pergola
Photo archives Stéphane Pergola
« Après la Révolution, alors que le chef-lieu du canton est Sant'Anghjulu, c'est à Curbara que la foire était organisée. Mais en 1828, lorsque L'Ile-Rousse devient, sous le mandat du maire Massimo Olivi-Malaspina, le nouveau chef-lieu du canton, la foire se délocalise au cœur de la cité paoline, par ordonnance royale de Charles X. » détaille Stéphane Pergola, enseignant et historien lisulanu qui préside que celle de Lisula est bien "la plus vieille foire de Corse car la foire de Casamaccioli a été créée deux ans après en 1830" .
À cette époque, c'est une vraie foire artisanale et foire aux bestiaux qui dure trois jours. On y trouve tout : sporte, casgi, pippe d'Orezza et les animaux. Elle n'a pas encore lieu sur la place Paoli mais sur la promenade du Padule, où se trouve aujourd'hui les Palais des Allées.
C'est seulement vers 1889, qui le maire Achille Blasini installe la fiera sur sur la place Paoli pour fêter le retour des cendres de Pascal Paoli en Corse. Il décide aussi d'étendre la foire sur cinq jours.

Tandu dui stalvatoghji

Au premier soir la tradition voulait que les Île-Roussiens fassent une salve d'artilleries qui durait un long moment. La fanfare municipale, La Joyeuse, ouvrait la foire avec ses musiques. Le feu d'artifice lui était tiré le troisième soir. 
Il y avait aussi la viole, ce piano à manivelle qui jouait seul de la musique. Instrument prêté par le "Bar Joseph" de Judith et Joseph Mattei (actuellement le Bar à Viande), pour animer les bals de la foire. 
De nombreux jeux rythmaient les festivités. Notamment le jeu de bigue, totalement disparu aujourd'hui, qui consistait à faire tomber la personne installée en haut d'un mât. 
Plus tard, courses de vélo, courses de garçons de café, concours de chevaux à l'hippodrome de Monticellu ou encore la traversée du port à la nage ont fait partie des la fête. Un concours de boules, pas la pétanque mais la lyonnaise, était lui aussi organisé tous les jours et toujours devant l’hôtel Napoléon.

Dans les années 1950-60, c'est l'arrivée des grands manèges, qui investissent en quelques années, toute la ville. Dans les années 1980, le concours de la Miss de la Foire était organisé à la discothèque du Challenger.
En 2014, le comité des fêtes, à la demande de la Mairie, organise la foire début octobre. Décision qui ne fait toujours pas l'unanimité. 

De nombreux membres du comité des fêtes et présidents se sont succédé. Quelques noms, Dominique Fioravanti, Francine Guidicelli, Côme Guidicelli, Ange Taddei, Pierrot Canioni, Pierrot Mariani, Nicole d'Oriano, Serge Bascoul, Stéphane Pergola... Aux côtés d’autres nombreux bénévoles qui permettent encore aujourd'hui de faire perdurer ce beau rendez-vous. 
 
 
Photo archives Stéphane Pergola
Photo archives Stéphane Pergola














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047