Corse Net Infos - Pure player corse



Feux de forêt : la Haute-Corse déploie ses moyens pour la campagne 2022


Philippe Jammes le Lundi 11 Juillet 2022 à 17:42

François Ravier, préfet de la Haute-Corse, a réuni ce lundi 11 juillet la première cellule départementale de liaison inter services de la saison « feux de forêts 2022 ». L’occasion de présenter le bilan 2021, le dispositif 2022 et de sensibiliser la population à ce risque en cet été d’ores et déjà chaud et sec.

On écoute le préfet



« La lutte contre les incendies représente une priorité de l’État dans le département » a souligné le préfet François Ravier. « La stratégie mise en œuvre avec constance depuis plusieurs années s’inscrit dans la conduite d’une politique de prévention systématique comme débroussaillement, emploi du feu, réglementation de l’accès aux massifs forestiers, plans de prévention du risque feu de forêt, ainsi que dans la mobilisation et la réactivité accrue des acteurs locaux dans le cadre d’un dispositif de lutte intégré ».

Après le lancement ce lundi matin de la campagne Feux de Forêts 2022, la cellule se réunira de manière hebdomadaire au CODIS, sous la présidence du préfet, afin de coordonner les interventions en la matière et gérer les moyens de secours terrestres et aériens et organiser le dispositif préventif de surveillance et de lutte. « On a 3 semaines d’avance sur 2021, au niveau de la sècheresse » explique le préfet « Cette première réunion a permis de faire le point sur la situation, les risques, le dispositif. Tous les jours à 17 heures on préparera la journée du lendemain afin de mobiliser les moyens du SIS »


La vigilance de mise pour éviter une catastrophe
Outre les moyens départementaux à disposition, SIS et les 20 centres de secours, des renforts de l’Etat de la Sécurité Civile ont été prépositionnés à Calenzana, L’Ile Rousse, Saint-Florent et Corte. Concernant les moyens aériens, 2 Canadair seront basés à Ajaccio et un hélicoptère bombardier d’eau, lourd, de 5 tonnes sera positionné à Corte aux côtés du HBE plus léger loué par la Collectivité de Corse. Ces hélicoptères seront aussi en charge de missions de reconnaissance. Enfin, les avions Dash basés à Nîmes pourront intervenir aussi rapidement.
Le préfet en appelle aussi à la responsabilité de la population. « Lors de cette 1ère réunion on a constaté que deux tiers des incendies sont d’origines humaines et volontaires. Ces 2 tiers peuvent donc être évités en mettant l’accent sur la prévention et l’attitude citoyenne. En Corse la forêt représente 80% de la superficie. Grâce aux efforts des années passées les risques et les incendies ont diminué mais du coup la végétation est aussi plus dense. La vigilance est donc de mise pour éviter une catastrophe ».


Pour les différents acteurs éviter une catastrophe passe aussi par la mise en place d’une stratégie de maitrise de l’incendie au plus vite sur les départs de feu. Donc l’importance d’une surveillance dynamique via l’ONF, les gendarmes, les pompiers. « Plus on sera réactifs, plus on limitera les recours humains et en eau » ajoute le préfet. « L’inquiétude est grande en raison de la sécheresse et du manque d’eau. Il y a des facteurs de risques très élevés et ça va aller croissant ». Aussi le préfet mise-t’ il sur la mobilisation citoyenne : Ne pas jeter de mégots, débroussailler, ne pas brûler les déchets verts mais les apporter à la déchetterie, vigilance en utilisant BBQ et feux d’artifice ….
Hyacinthe Vanni, président du SIS abonde dans ce sens : « Grâce à la réactivité on a souvent évité le pire. Ce qui est inquiétant ce sont les feux de nuit. Ils mettent en danger la richesse de notre pays. On est armés grâce aux efforts de la CdC mais cela a forcément un cout. Il faut souligner les bonnes relations dans ce domaine entre l’Etat, la CdC et le SIS »    
 
Le colonel Pierre Pieri, directeur du SDIS, revient lui sur 2021 : « L’an passé on a constaté que 21% des incendies étaient dus à des mégots de cigarettes jetés soit de manière désinvolte, soit préméditée. L’arrêté signé aujourd’hui entérine les moyens et les actions. Par exemple on a recruté 130 pompiers volontaires ».    
 
Les perspectives pour la saison 2022
Selon Météo France, depuis septembre 2021, tous les mois ont été plus chaud que la moyenne. Le déficit pluviométrique a par ailleurs été aggravé par le manque de neige.
Toujours selon les météorologues, le printemps 2022 (mars, avril, mai) se range au 3ème rang des printemps les plus secs depuis le début du XXème siècle, derrière 2011 et la fameuse année 1976, année historique en matière de sécheresse.
Et selon les services préfectoraux et incendie les quelques feux d’avant saison tels ceux de Vivario, Linguizetta et Ghisonaccia sont autant d’alerte sur l’état de la végétation.
Enfin selon les prévisionnistes de Météo France, les mois de Juillet et Août connaitront des températures au-dessus des normales climatique et un déficit pluviométrique.
Aussi depuis le 8 juillet le département de la Haute-Corse a-t-il été placé en état d’alerte « sécheresse » et des mesures de restriction de l’eau ont été prises.    
 
Le bilan des incendies de forêts en 2021 en Haute-Corse
Sur la période du 1er juillet au 15 septembre, 40 feux de forêts ont été répertoriés pour une superficie totale de 68 ha brûlés. A titre de comparaison :
2020 : 45 feux pour 270 ha brûlés
2019 : 45 feux pour 74 ha
2018 : 40 feux pour 34 ha
2017 : 89 feux pour 4000 ha
2016 : 112 feux pour 888 ha.
En 2021, 11 jours de fermetures de massifs ont été décrétés contre 8 en 2020.
La Cellule Technique d’Investigations sur les Incendies de Forêts, activée par le procureur de la République, a été mobilisée 23 fois pour rechercher les causes des incendies  
 

La réunion inter services en préfecture de Haute-Corse
La réunion inter services en préfecture de Haute-Corse
Les moyens d’interventions 2022
Surveillance dynamique rassemblant
  • Patrouilles de l’ONF
  • Patrouilles du Service des Espaces littoraux et terrestres
  • Anciens sapeurs-pompiers et JSP au besoin
  • Chemins de fer de Corse
  • La Poste
  • Fédération départementale de la chasse
  • Police et gendarmerie
Ces moyens seront complétés par des moyens de surveillance et de 1ère intervention rassemblant des patrouilles de forestiers-sapeurs, les moyens des 20 réserves communales de sécurité civile et comités communaux de forêts et les moyens du centre de 1ère intervention du Fium’orbu Castellu
 
Moyens terrestres
  • Moyens du SIS, soit 20 centres de secours sur le territoire
  • Moyens nationaux : 3 sections FORMISC à disposition prépositionnés à Calenzana, L’Ile Rousse et St Florent et 3 sections de l’UIISC 5 basées à Corte.
 
Moyens aériens nationaux
  • 2 canadairs
  • 1 beech
  • 1HBE
  • 1 Dash mobilisé à Nîmes et qui pourrait être prépositionné en Corse en cas de danger élevé.
En complément, le SIS de Haute-Corse a affrété un HBE léger basé à Corte
Les hélicoptères Dragon 2B et 20 outre leurs missions habituelles seront utilisés pour des reconnaissances aériennes, marquage d’objectifs, transport de personnels ou de matériel, mise en sécurité des personnes, guidage des moyens terrestres.
 

L’arrêté signé ce lundi entérine les moyens et les actions pour cette campagne 2022
L’arrêté signé ce lundi entérine les moyens et les actions pour cette campagne 2022














L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022