Corse Net Infos - Pure player corse



Fermeture du port de Bunifaziu : Arrière toute pour la préfecture de Corse !


Pierre-Manuel Pescetti le Mardi 3 Novembre 2020 à 18:14

L’arrêté imposant la fermeture du port de Bonifacio, qui a été pris ce mardi 3 novembre par le préfet de Corse, Pascal Lelarge, vient d’être annulé. À la suite du tollé provoqué par cette décision et la colère de l’Exécutif de Corse mis devant le fait accompli, la préfecture fait machine arrière, annule l'arrêté et annonce une concertation avec les élus et les acteurs économiques concernés.



Le port de Bonifacio pourra continuer d'accueillir provisoirement des passagers venant de Sardaigne
Le port de Bonifacio pourra continuer d'accueillir provisoirement des passagers venant de Sardaigne
Le port de Bonifacio restera donc ouvert et pourra fonctionner normalement. Suite à une levée générale de boucliers, la préfecture de Corse a, donc, annulé en fin d'après-midi, l'arrêté de fermeture, pris le matin même, de façon unilatérale, sans aucune concertation avec l'Exécutif de Corse qui n'a pas caché sa colère. Ni même avec les acteurs économiques : la Chambre de commerce et d'industrie de Corse et l'interprofession des éleveurs ovins sont montés au créneau pour dénoncer l'arrêt du transport du fret. Cependant un autre arrêté sera pris prochainement mais cette fois-ci en concertation avec la Collectivité de Corse, l’Office des transports de la Corse (OTC), les agriculteurs et autres acteurs économiques, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de Corse-du-Sud pour éviter de reproduire « une erreur faite dans la rapidité » selon Alain Charrier, secrétaire général de la préfecture de la Corse-du-Sud.

Mieux contrôler les arrivées 
Pour la préfecture de Corse, l’objectif de la manœuvre était surtout de fermer l’accueil aux passagers car " cela demande trop de moyens humains pour effectuer le contrôle des personnes arrivant de Sardaigne qui est considérée comme une zone où le virus du Covid-19 circule activement ". L'idée était de " concentrer les forces de police vers les ports les plus fréquentés de Corse afin d’optimiser au mieux la qualité des contrôles ". Pour Alain Charrier, ce ne sont donc pas les traversées vers l’Italie et la Sardaigne qui sont mises en cause vu que les traversées entre Ajaccio et Porto Torres sont maintenues.

Les autres ports resteront ouverts
Dans cette logique de concentration des effectifs policiers, quel est donc le sort réservé aux autres ports de Corse moins fréquentés tel que Porto-Vecchio et Île-Rousse ? Pour Alain Charrier, ces infrastructures portuaires ne seront pas impactées par un futur arrêté. Elles resteront donc bien ouvertes, à l’inverse de Bonifacio qui verra la fin de l’accueil des passagers une fois le nouvel arrêté pris. Cependant, le fret devrait continuer à circuler.
En ce qui concerne les traversées Corse-Continent, qui ne sont pas soumises au même protocole de contrôle puisqu’il s’agit du territoire français, Alain Charrier a précisé « travailler sur un nouveau protocole de contrôle plus strict même à bord des navires ».


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047