Corse Net Infos - Pure player corse

Encore un été sans bals dans les villages corses ?


Pierre-Manuel Pescetti le Jeudi 29 Juillet 2021 à 17:20

L'été est normalement la saison des bals de villages et des festivités dans le rural. S'ils avaient tous été annulés en 2020, cette année la porte reste ouverte mais à certaines conditions. Un non sens pour beaucoup de comités des fêtes qui préfèrent annuler, une fois encore, le traditionnel bal de leur village.



Image d'illustration.
Image d'illustration.
Qu’il semble loin le temps des bals de villages où toutes les générations se rassemblaient pour la danse de l’été au rythme du son des années 1980 et des succès commerciaux d’aujourd’hui. L’été 2020 avait été une saison sans festivités, sans dancefloor devant la porte de l’église du village. En 2021, malgré la crise qui reprend, des dispositions ont été prises pour pouvoir organiser ces évènements. Mais le seront-ils vraiment ? Entre obligation de déclaration en préfecture, passe sanitaire et explosion des contaminations sur toute l’île, beaucoup de comités des fêtes préfèrent tout simplement annuler.

Une trop grande responsabilité

A Speluncatu, en Balagne la situation est tendue et remplie d’incertitude. Le bal habituel du 14 août est, pour l’instant, annulé. « Nous attendons le 7 août et les décisions de la préfecture de Haute-Corse mais bon, vu la situation en Balagne en ce moment c’est plus que compromis » soupire Pierre Ridolfi, membre du comité des fêtes et organisateur du bal. Mais plus que l’avis des autorités, c’est la situation sanitaire et l’explosion des cas positifs dans la microrégion qui inquiète. « C’est une trop grosse responsabilité d’organiser un bal de village aujourd’hui, on ne veut pas créer un cluster » explique Pierre Ridolfi avant d’ajouter que « tous les comités des fêtes de la région sont en standby eux aussi ».

Dans le Cortenais, rien à signaler. Les affiches aux couleurs fluorescentes qui annoncent d’habitude les bals sont absentes des arbres. « Je n’ai vu aucune publication sur les réseaux sociaux, ni aucune communication » constatent plusieurs habitants de la région.

En Corse-du-Sud, même son de cloche. Aucune affiche, personne n’est au courant du moindre évènement. Dans le village de Levie, en Alta Rocca, rien n’est encore prévu. « Le comité fera sûrement une petite animation si cela est possible, mais un bal, ça semble très compliqué » confie Damien Curallucci, un membre du comité des fêtes. Celui de Monaccia d’Aullène avait été annulé dès début juin. Il semble bien que les villages seront privés, une année de plus, de leur animation estivale phare.

Possible en théorie

Pourtant, en théorie, les bals de villages restent possibles. Sous condition d’être déclarés en préfecture et d’appliquer le passe sanitaire. « Les bals de villages sont autorisés. Considérés comme étant des ERP (Etablissement recevant du Public) de plein air, ils sont donc soumis au passe sanitaire. Les rassemblements de plus de 50 personnes doivent être déclarés en préfecture » précise la préfecture de Haute-Corse, avant d'ajouter que « le comptoir est autorisé mais le port du masque est obligatoire en tout temps pour les professionnels et les serveurs ».

Imaginez un bal de village sans embrassades au comptoir, où les serveurs sont masqués et où la crainte de faire circuler la covid règne. Impossible et dépourvu de sens pour beaucoup. De plus, la charge de travail pour l’organisation est décuplée. « C’est trop de travail et de pression pour un bal » explique Pierre Ridolfi, pourtant très attaché à faire vivre son village. Fini les slows hésitants d’adolescents à la recherche de leur premier amour.

Calme plat au village

L’été, les maisons fermées tout au long de l’année ouvrent grands leurs volets. La vie revient, les familles se reforment, les groupes d’amis d’enfance retournent dans le passé. Une effervescence dont tout le village profite. Commerces comme résidents, qui y passent un hiver parfois long et rare en rencontres. Avec l’annulation des bals, c’est une chappe de mélancolie qui s’abat toujours plus sur le rural et les résidents en pâtissent. « Nous avons été confinés tout l’hiver, à faire attention entre nous pour ne contaminer personne. Avec l’été nous pensions avoir un peu de liberté, d’animation. C’est raté … » soupire Pierre Ridolfi.

Contrairement à 2020 où tous les bals avaient été interdits, 2021 garde la porte ouverte aux festivités sous conditions. Mais les bals semblent être les grands absents de l’été. « Ce n’est que partie remise » pour les organisateurs qui espèrent ne pas avoir à le redire l’année prochaine.


Plus de précisions pour les organisateurs désirant organiser un bal : la déclaration en préfecture est obligatoire. Elle prévoit le nom, prénom, coordonnées de l’organisateur, qui sera responsable de la mise en place du passe sanitaire, le lieu, la date et l’horaire ainsi que du nombre attendu de convives. Elle s'effectue en ligne sur démarches simplifiées:  https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/declaration-d-un-rassemblement-organise-sur-le-dep.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047