Corse Net Infos - Pure player corse



En Haute-Corse, une journée pour accompagner la transmission d'une exploitation agricole


Jeanne Leboulleux-Leonardi le Mardi 29 Novembre 2022 à 12:02

Lundi 28 novembre 2022, la Chambre d’Agriculture de Haute-Corse organisait sa cinquième journée d’information sur la transmission d’exploitation : un rendez-vous annuel destiné aux agriculteurs désireux de prendre leur retraite…



Tout au long de cette journée de nombreux agriculteurs sont venus s'informer
Tout au long de cette journée de nombreux agriculteurs sont venus s'informer
« Prendre sa retraite, c’est très compliqué : beaucoup de papiers… et la nécessité de traiter avec plusieurs organismes, explique Marie Dominique Linale, responsable du Point Accueil Transmission 2B. Obtenir un rendez-vous peut prendre du temps. Tout ça nécessite des allers retours permanents entre les différents services... Nous avons voulu rassurer les agriculteurs, les accompagner, leur donner des clés : il existait déjà un partenariat avec Émilie Ceccarelli du Pointd’accueil installation 2B et nous intervenions sur la journée installation. Ça marchait très bien. On a donc décidé de créer un Point d’accueil transmission 2B ». 

Le Point d’accueil est en quelque sorte la porte d’entrée pour ceux qui songent à passer le relais. « On étudie le cadre dans lequel ils vont transmettre. On établit un calendrier. Des cartographies également de leur exploitation pour voir à quoi correspond le bail, ce qui va pouvoir être transmis ou non en fonction du statut du terrain. C’est plus facile à voir sur le papier. D’autant que les anciens ont beaucoup de “parole orale”, pour certaines terres. Nous avons aussi un accès facilité au cadastre, à la MSA. Depuis le COVID, nous travaillons beaucoup par échanges de mail – même les plus anciens s’y sont mis ! Les gens nous posent des questions… on leur répond. Mais ils restent souvent attachés à la rencontre en direct pour finaliser les choses ». 

Le Point d’accueil est ainsi une sorte de facilitateur permettant d’accéder aux bons interlocuteurs après avoir quelque peu déblayé le terrain. Avec le temps, il est devenu un relais incontournable. Point accueil installation, filières, institutions diverses… dès qu’une structure est contactée pour un projet de transmission, elle lui transmet l’information : « Cela permet au cédant d’avoir un point de vue global, de trouver les bons interlocuteurs, de visualiser le timing pour les rencontrer au bon moment… Et en cas d’imprévu – un accident, une maladie, un décès – on peut intervenir pour traiter les urgences et sauver une exploitation : on ne lâche pas les gens, parce qu’on se connaît personnellement : tout le monde joue le jeu ». 

Trouver sur place l’ensemble des interlocuteurs 
La journée transmission est un moment privilégié pour renforcer ces liens personnels entre les différents services. Mais elle a principalement pour vocation d’offrir aux agriculteurs qui songent à la retraite un lieu unique où ils trouveront les différents interlocuteurs susceptibles de répondre aux questions qu’ils se posent. Même si la journée ne leur est pas réservée, l’ensemble des agriculteurs de plus de soixante ans – un tiers du total – en est donc informé préalablement. Sur place, ils vont trouver le Pôle d’installation de la Chambre et le Point d’accueil installation, le Centre de formalités des entreprises de la Chambre d’Agriculture 2B et la MSA ; mais aussi l’ordre des notaires – on cède un capital familial –, l’ordre des experts comptables – une exploitation est aussi une entreprise – enfin la Directiondépartementale des territoires – qui va pouvoir renseigner sur la transmissibilité des aides de la PAC. 

Penser à la transmission… 
« Nous voulons faire passer cette idée de la transmission de l’activité. Certains agriculteurs n’y pensent même pas. On veut les aider à y réfléchir : ma structure est-elle viable ? Comment la céder ? A qui ? » En Corse 95 % des cessions se font dans le cadre familial. Les agriculteurs cèdent des terrains – y compris des terrains en location – uncheptel, du matériel. Mais, contrairement à la plupart des agriculteurs continentaux qui, eux, cèdent un corps de ferme et partent refaire leur vie ailleurs, l’agriculteur corse garde son chez-soi, sa maison de famille, parfois son terrain. 
Bref, la transmission doit intégrer tous ces paramètres et faire que les choses se passent correctement pour l’ensemble de la fratrie.Un accueil personnalisé Tous les ans – à l’exception de la période Covid – une vingtaine d’agriculteurs participent à cette journée particulière : c’est peu parce que, bon an, mal an, cela ne représente que la moitié des cessions d’exploitations accompagnées jusqu’à leur conclusion par la Chambre d’Agriculture… et tout juste le dixième des contacts pris sur une année… 

Mais c’est aussi beaucoup : car l’idée de cette journée est de prendre le temps de l’échange, sans stress, en s’occupant activement de ceux qui sont venus : « Une agricultrice est passée tout à l’heure. Elle se demandait si elle devait arrêter ou pas – elle n’a pas soixante ans. Comme elle avait un rendez-vous médical, on a pris ses papiers pour lui faire un topo : quand elle va revenir tout à l’heure, ça lui permettra d’aller plus vite ». Beaucoup ont déjà bien avancé leur projet : ils viennent même avec leur futur repreneur – comme ce jeune qui sera accompagné pendant un an par les exploitants actuels – « on va faire un tuilage… »  afin de lui transmettre les ficelles du métier, surtout la dimension gestion, et qui se fait expliquer les formations complémentaires, les aides, les possibilités de prêts… 

D’autres n’en sont pas encore là : comme ce couple qui a créé une belle structure et qui cherche un jeune pour la développer : « Dans ces cas-là, on passe deux ou trois coups de fils : c’est dans l’échange qu’on va identifier la bonne personne ! ». « Nous avons trouvé des renseignements pour les transferts de nos deux exploitations à notre fils, concluent Dominique et Ange-Mathieu, venus de Popolasca où ils font des bovins, des porcins et du miel. Nous sommes très satisfaits ! C’est super ! Il y avait des choses auxquelles nous n’avions pas pensé. Et nous avons pu rencontrer tout le monde en même temps, c’est génial ! » 

Un seul bémol : l’absence, cette année, des experts comptables – pour cause de Covid. 















L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022