Corse Net Infos - Pure player corse

Course à pied : Christophe Santini explose le record Ersa-Bonifacio


P.-L. B le Mercredi 17 Novembre 2021 à 09:55

C’est pour la bonne cause, celle du Téléthon, que Christophe Santini, sportif de l’extrême, s’était lancé ce défi : battre le record détenu depuis 2013 par Thierry Pistorozzi en 32 heures et 31 minutes.



Crédit photo page Facebook Santini
Crédit photo page Facebook Santini
En s’élançant vendredi 13 novembre d’Ersa et en rejoignant Bonifacio, 250 km plus loin, en 26 heures et 45 minutes, le challenge a été relevé, le record explosé. Un exploit, d’autant qu’il a été réalisé dans des conditions météorologiques très difficiles. Rencontre avec cet homme doté de belles jambes et d’un cœur gros comme ça. «Enfant, j'ai longtemps été interdit de pratiquer toutes sortes d'activités sportives à cause d'une forme sévère d'asthme, réduisant fortement mes capacités pulmonaires » explique Christophe Santini, demeurant à Ghisonaccia.  «Une souffrance quotidienne pour moi. Et puis un jour j’ai rencontré un médecin qui m'a conseillé de faire du sport. Aujourd'hui, je m'entraine plus de 40 h par semaine ».
Christophe s’adonne alors au football, puis verse dans les arts martiaux, décrochant un titre de champion de France et deux médailles de bronze en championnat d'Europe de semi-contact. 
Christophe Santini passe ensuite plusieurs diplômes, instructeur fédéral et coach sportif,  pour encadrer les jeunes. Depuis 2003,  c’est dans les sports d’ultra endurance qu’il s’illustre. « J’éprouve le besoin de me dépasser, de sortir de ma zone de confort, à enchainer les défis physiques, les événements sportifs locaux. Mes expéditions solitaires me font sillonner la France, l'Europe, le Monde entier ».

J'ai besoin de donner du sens à mes défis
Mais pour notre champion, courir ne suffit plus : «J'ai besoin de donner du sens à mes défis et chacun de mes projets est aujourd’hui au service d'une cause, sociale ou environnementale. L’occasion de sensibiliser les enfants aux enjeux environnementaux et sur l'importance du sport, et du dépassement de soi dans la lutte contre la sédentarité ».
En cette année 2021, il a établi le record sur la GT20, parcours cycliste de 600km en 25h10, remporté la Paolina, 70km, en 6h15  et donc en ce moins de novembre pulvérisé la traversée Ersa/Bonifacio en 26h45. «J’ai relevé ce dernier défi, un an après ma double fracture des cervicales, pour le  téléthon. Le premier record avait été établi par Étienne Meloni en 2008, puis battu par Thierry Pistorozzi en 2013 en 32h31. Ma préparation pour ce défi de 250 km et  2800 mètres de dénivelé, a débuté en juillet après mon record de la GT20. Quatre mois de préparation spécifique course à pied, avec des séances plus qualitatives, et 1mois avant la Paolina ». 

Une bonne équipe
Dans son défi, le coureur de la plaine orientale a reçu l’aide de son équipe assistance. «Elle m'a porté à bout de bras pendant les moments difficiles. Elle était composée de   Jean-Baptiste Pocai, Noel Santoni, Sébastien Tiberi, Christophe Marchioni, Félix Gambotti, Véronique Filippi, Olivier Tafani. D’autres personnes bienveillantes m’ont aussi  encouragé tout le long de la route». Présente aussi bien sûr, l’association du Téléthon et ses entreprises partenaires : Cargo location Casamozza,  Esso Bastia, Casino de Prunelli di Fiumorbo, Pano Bastia, Étienne Meloni, Mairie de Bonifacio, Deltabois Lecci/Bastia, Hexagone Groupe et Krono Corsica, Millet. Les moments forts de cet exploit ?  «Justement, les encouragements sur tout le parcours, les rassemblements surprises, les employés de l’entreprise Deltabois qui m’ont accueilli et parfois accompagné sur un bout de chemin ». Les moments difficiles ? «Le défi en lui-même, la distance, la météo, courir sur du goudron, les pensées négatives qui parfois m’incitaient à abandonner, les blessures, les douleurs ».
Mais à l’arrivée, outre le record, un bilan positif :  «Encore une fois, j’ai pu démontrer qu’avec de l’envie, de la volonté, du mental,  on est capable de surmonter presque toutes les difficultés et démontrer aussi que dans un défi individuel la réussite résulte souvent de l’appui d’un collectif bienveillant ». 


Des nouveaux défis 
Christophe va aujourd’hui se reposer quelques temps avant de repartir pour d’autres exploits. «J’ai déjà un projet pour le 13 mars 2022 : une traversée du Kungsleden, Cercle Arctique Polaire, soit 500km à -30°, en autosuffisance, en  ski de rando pulka de 60kg avec parfois des vents catabatiques extrêmement forts qui augmentent la sensation de froid. En novembre 2022,  je m’engagerai dans une traversée de l’Australie nord/sud, Darwin via Adélaïde, de 5000 km en vélo avec comme objectif de déplacer les enfants de l’association de Pascal Olmeta «Un sourire, un espoir, pour la vie» et lever des fonds pour l’Île des Kangourous qui a été dévastée par les flammes, tuant une forte population d animaux ». Respect Champion.
 
 























Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047