Corse Net Infos - Pure player corse


Corse GSM : les inquiétudes de Gilles Simeoni, les explications du Pd-G d'Altice-France


le Lundi 24 Février 2020 à 18:40

Louis Antoni, gérant de Socodi (Corse GSM) a réuni son personnel lundi soir à l'hôtel Mercure de Biguglia - voir par ailleurs - pour lui faire des menaces qui pèsent sur l'emploi de l'entreprise après la décision prise par Altice-France-SFR de ne pas renouveler à la fin de l'année ses contrats avec la société. Gilles Simeoni s'est inquiété dans un courrier de la situation faite à la Socodi par Altice-France et aux inévitables conséquences qu'une telle décision aurait sur l'emploi. Alain Weill, président-directeur général lui a répondu, dans la foulée, pour lui fournir les raisons qui l'ont amené à opter pour une autre entreprise. Mais aussi pour souligner que le nouveau dispositif, qui entrera en vigueur en janvier 2021, marquera "une nouvelle ère pour SFR sur l’île, plus ambitieuse, en ligne avec la stratégie et les projets d’infrastructure du groupe, au service de la population, de l’économie et de l’emploi en Corse". L'échange entre le président du conseil exécutif et du président d'Altice-SFR




Les inquiétudes de Gilles Simeoni

Alain Weill et Gilles Simeoni
Alain Weill et Gilles Simeoni
Monsieur le Président Directeur Général,
J'ai été saisi par M. Louis Antonini, gérant de Socodi (Corse GSM), du contentieux qui l'oppose à la société Altice France. M. Antonini m'expose en substance qu'Altice France s'apprête à rompre la relation contractuelle qui l'unit à Socodi (Corse GSM) dans des conditions qui seraient anormales et que cette décision aura notamment pour conséquence la fermeture des boutiques et points de vente existants, ainsi que la suppression des emplois de Socodi (Corse GSM). 
Il n'est pas dans le rôle ni dans la vocation du Conseil exécutif de Corse de s'immiscer dans les relations contractuelles existant entre deux entreprises privées. Pour autant, la question sociale, et notamment la préservation et le développement de l'emploi local sont des enjeux prioritaires et essentiels dans le cadre de la politique d'ensemble mise en œuvre par le Conseil exécutif de Corse. 


Il me semble donc nécessaire qu'Altice France donne publiquement toutes les garanties utiles à cet égard.
Ces garanties me semblent d'autant plus indispensables que l'une des filiales de votre société est par ailleurs délégataire de la Délégation de Service Public relative à la conception, à l'établissement et à l'exploitation du réseau Très Haut Débit de la Corse.
À travers ce cadre contractuel et au titre de celui-ci, Altice France est devenu un partenaire stratégique de la Collectivité de Corse, et a pris des engagements forts en termes d'implication en Corse et de soutien au développement et à l'emploi local, ceci dans le strict respect des régies de droit français et européen régissant la matière. 

Il serait donc paradoxal et incompréhensible que les choix opérés par votre société dans le cadre de sa politique de développement dans I'île en sa qualité d'opérateur privé conduisent à des suppressions d'emploi ou à un désengagement, options en contradiction avec la lettre et l'esprit du contrat conclu avec la Collectivité de Corse.
M. Antonini m'a indiqué qu'il exposera lundi 24 février 2020 d'une part à ses salariés, d'autre part à l'opinion publique, la position qui est la sienne et les risques qu'il considère que sa société et ses salariés encourent du fait du conflit l'opposant à Altice France. (voir par ailleurs)


Je vous remercie en conséquence de bien vouloir me communiquer et communiquer publiquement avant cette date tous les éléments d'information utiles par rapport à la problématique ci-dessus exposée, notamment concernant le devenir du partenariat avec Socodi (Corse GSM), le sort des salariés de cette société, et le niveau d'engagement prévu par Altice France en Corse dans les années à venir.
Vous remerciant par avance de l'attention qui sera portée à la présente et aux suites qu'elle comporte, je vous prie de croire, Monsieur le Président Directeur Général, l'expression de mes salutations les meilleures. 

La réponse de Alain Weill, Pd-G d'Altice France

Monsieur le Président,
Nous avons bien pris connaissance de votre courrier sur la situation et les perspectives de notre groupe en Corse.
Depuis de nombreuses années, la présence et le développement du groupe Altice/SFR en Corse est une réalité dont nous sommes particulièrement fiers. Cet engagement pour la transformation numérique et le développement économique de l’île s’est encore renforcé quand Corsica Fibra a choisi SFR FTTH pour déployer la fibre optique en Corse et permettre au plus grand nombre de foyers et d’entreprises corses d’accéder au très haut débit fixe.
Cette responsabilité nous a conduit à prendre des engagements forts afin d’être le partenaire majeur de la Corse dans la construction de son avenir numérique.


Dès lors, il est bien sûr essentiel que la présence de SFR soit assurée sur l’île avec un réseau de magasins incarnant le monde numérique d’aujourd’hui et de demain. Pour accompagner et assurer aux Corses le meilleur des technologies, le réseau de distribution se doit d’être parfaitement organisé et formé afin de répondre aux attentes et aux besoins de chacun. Nous devons également offrir à l’ensemble des entreprises Corses, quelle que soit leur taille, des services performants, des équipes techniques et commerciales dédiées proposant les solutions les plus adaptées aux exigences et aux particularités de leur activité.
Malgré une longue histoire, nous avons constaté, depuis de nombreux mois, que la qualité du partenariat avec notre distributeur SOCODI ne présentait plus les garanties pour accompagner SFR dans ses engagements et ses ambitions. Nous avons alors logiquement décidé il y a quelques mois d’informer SOCODI que nous ne renouvellerons nos contrats, arrivant à leur terme, fin décembre 2020.


SFR a donc décidé de nouer un nouvel un accord de partenariat en Corse, plus ambitieux, avec une entreprise Corse. Ce partenaire ouvrira, dès le début de l’année 2021, 5 nouveaux magasins sur les agglomérations de Bastia, Ajaccio et Porto- Vecchio, et d’autres magasins, dans d’autres villes de l’île, sont d’ores et déjà à l’étude. Ces magasins, les derniers concepts les plus innovants de SFR, offriront à la population l’accès à l’ensemble des services SFR. Par ailleurs, nous allons créer, avec ce nouveau partenaire, une activité de distribution « Business to Business », c’est à dire au service des entreprises corses, pour leur permettre l’accès aux solutions télécoms leur permettant de poursuivre leur nécessaire transformation digitale.
Au regard de nos ambitions en Corse, notre partenaire a s’appuiera sur les différents bassins d’emploi de l’île, procédera à de nombreux recrutements, offrant ainsi de réelles opportunités, aussi bien sur l’activité en magasin que le service aux entreprises. Des moyens de support et de formation seront également mis en œuvre par SFR pour permettre à ce distributeur de commercialiser les meilleurs offres SFR dans les meilleures conditions.
En 2021, s’ouvre donc une nouvelle ère pour SFR sur l’île, plus ambitieuse, en ligne avec notre stratégie et les projets d’infrastructure du groupe, au service de la population, de l’économie et de l’emploi en Corse.
Soyez assuré, Monsieur le Président, du total engagement de SFR pour contribuer à l’accélération du développement numérique en Corse.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements














    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047