Corse Net Infos - Pure player corse

Bibliothèque Fesch : un ouvrage de 1493 restauré grâce au mécénat


Julia Sereni le Mercredi 7 Juillet 2021 à 17:25

Un ouvrage de 1493 de la Bibliothèque Fesch, la Chronique de Nuremberg, sera bientôt totalement restauré grâce à un don de 3 760 euros du Cercle des Mécènes de Corse. Un travail réalisé sur place par un restaurateur venu d’Italie.



Le Club des Mécènes de Corse a offert un chèque de 3760 euros à la Bibliothèque Fesch. Photo : Julia Sereni
Le Club des Mécènes de Corse a offert un chèque de 3760 euros à la Bibliothèque Fesch. Photo : Julia Sereni
« C’est le premier best-seller de l’histoire, il a été traduit en plusieurs langues » s’enthousiasme Elisabeth Périé, directrice des bibliothèques et médiathèques d’Ajaccio. La Chronique de Nuremberg fait en effet partie des trésors de la Bibliothèque Fesch. Il est ce que l’on appelle un « incunable », c’est-à-dire un ouvrage imprimé entre 1455, date des débuts de l’imprimerie avec Gutenberg, et 1500. Malgré son titre, il ne traite pas de Nuremberg, alors une des plus grandes villes du Saint-Empire romain germanique, mais de l’histoire du monde, telle qu’elle pouvait être représentée au Moyen-Âge.

Un chèque de 3760 euros

Malheureusement, les outrages du temps ne l’ont pas épargné, et il y avait donc urgence à le restaurer. Une opération coûteuse pour la Bibliothèque Fesch. C’est alors que la Fondation du Patrimoine, organisme privé qui œuvre à la sauvegarde du patrimoine de proximité, a joué pleinement son rôle de relais, en appelant l’attention du Club des Mécènes de Corse sur la nécessité de contribuer à l’opération. Les chefs d'entreprise membres offriront donc un chèque de 3 760 euros, soit le coût total de la restauration.

Les chefs d'entreprise insulaires découvrent l'ouvrage à restaurer, La Chronique de Nuremberg. Photo : Julia Sereni
Les chefs d'entreprise insulaires découvrent l'ouvrage à restaurer, La Chronique de Nuremberg. Photo : Julia Sereni
Une évidence pour l'entrepreneur Charles Capia. « On ne sait pas que nous avons des richesses importantes chez nous en Corse et c’est aussi une manière de le faire savoir » explique t-il. Et de lancer un appel aux bonnes volontés pour de futurs projets : « Nous sommes tous des chefs d’entreprise corses, ce sont les premières donations que nous faisons et nous espérons que d’autres nous rejoindront ».

« Les mécènes sont essentiels »

Pour l’adjointe à la mairie d’Ajaccio en charge de la Culture Simone Guerrini, ​« les mécènes sont essentiels ».
« Il suffit de regarder ces murs pour se rendre compte de la somme de travail à réaliser pour mettre en état tous ces ouvrages anciens, et donc je trouve toujours extraordinaire les gens qui s’engagent comme cela sur le patrimoine et qui veulent bien donner pour que ces choses puissent revivre et qu’elles soient restaurées » déclare t-elle.
 
La restauration, interrompue en raison de la crise sanitaire, devrait reprendre en septembre. Un travail réalisé sur place par un restaurateur venu d’Italie « qui travaille à l’ancienne », comme le précise Simone Guerrini, « en utilisant et les matériaux et le matériel utilisés à l’époque pour faire ces ouvrages ». Reste à espérer que le COVID ne viendra pas, une fois encore, perturber les opérations.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047