Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


Bastia : Me Charles Santoni n'est plus


La rédaction le Dimanche 12 Novembre 2023 à 08:53

Me Charles Santoni, militant nationaliste de la première heure, bâtonnier de l'ordre des avocats du barreau de Bastia, auteur de plusieurs ouvrages est décédé à son domicule bastiais à l'âge de 92 ans.



(@Corsica Infurmazione)
(@Corsica Infurmazione)
Charles Santoni était né en 1931 à l'Isulacciu di Fiumorbu. Avocat et ancien bâtonnier du barreau de Bastia (1991-1993), écrivain, professeur à l'université de Corse et homme politique il a
crée en 1960 à Paris, l'Union Corse, un mouvement étudiant. Il a été rédacteur en chef du bimestriel L'Union Corse à la même époque, membre du Front Régionaliste Corse (FRC) en 1966 et coauteur de Main basse sur une île, en 1971.
Dirigeant du Partitu Populare Corsu (PPC), en 1973 il a été un des huit participants qui à U Castellà di Casinca, avec d'autres des membres du FRC et de l'ARC, ont élaboré A chjama di Castellare, un texte qui appelle à une autonomie interne de la Corse et qui est un manifeste nationaliste.

Élu de la première Assemblée de Corse en 1982 (jusqu'en 1984). Porte parole du Muvimentu Corsu pè u Sucialismu en 1982. Il a publié de nombreux articles dans les revues Les Temps Modernes, Réalités, Confluences... Il est l'auteur de plusieurs ouvrages : Au cœur des débats de l'Assemblée de Corse, en 1984, Liata Fiumurbaccia di 500 buccati corsi, qui obtient le Prix du Livre Corse en langue corse, en 1986, Cantaleni : Rhapsodies corses (contes bilingues), en 1994, Chronique de la Franc-maçonnerie en Corse (1772-1920), en 1999...
Il a participé également  à l'élaboration du Dictionnaire historique de la Corse, sous la direction du Professeur Antoine-Laurent Serpentini, paru en 2006. (Source Wikipédia)

Ses obsèques auront lieu ce lundi 13 novembre 2023 à 16 heures à l'église d'Isulacciu di Fium'Orbu.