Corse Net Infos - Pure player corse

Barrettali, un Troc jardin réussi


Rédigé par Florian Cadu le Lundi 16 Avril 2018 à 15:00 | Modifié le Lundi 16 Avril 2018 - 18:46


Organisé dimanche 15 avril par l’association Da Mare a Monté, Natura è Omi contribuant au développement durable, le Troc jardin de Barrettali s’est déroulé de belle manière. Entre marché de producteurs, conférences, échanges de graines ou de plants, balades informatives et ateliers pour adultes ou enfants, les visiteurs ont apprécié l’événement. Et développé leurs connaissances en botanique.


« Franchement, on a passé un moment vraiment agréable. L’ambiance était très, très bonne. Tout le monde avait le sourire, et on se rend compte que les gens connaissent plus de choses qu’on veut bien le penser sur le monde des plantes. » L’homme d’une trentaine d’années venu par curiosité accompagné de son cursinu est aussi ravi que les autres visiteurs. L’événement, un Troc jardin organisé à Barrettali par l’association Da Mare a Monté, Natura è Omi (qui souhaite, par la mise en place de diverses activités, contribuer au développement durable, à la protection de l’environnement, au lien social et au bien commun), a en effet accueilli gratuitement tous ceux qui le désiraient dimanche 15 avril 2018.

Au menu ?
Beaucoup de choses. Outre la grosse dizaine de producteurs du Cap Corse venus vendre des plants, des objets d’artisanats comme des couteaux, des légumes ou des huiles essentielles, un espace de troc était agencé pour échanger toutes sortes de graine, d’outils, de livres et de conseils.
« On parle de troc, mais certains donnaient des graines sans rien en retour. C’est aussi ça, l’esprit Troc jardin », reprend le jeune homme. Mais cette journée se voulait aussi être « une occasion de partager et d’échanger autour du thème du jardinage, de la paysannerie, de l’autonomie et de l’entraide », selon la présentation du projet décrite par l’association. Pour transmettre le maximum de connaissances et de valeurs liées à la botanique, des ateliers de savoir-faire (confection de manches pour outils, greffe d’arbres fruitiers…) et d’autres pour les enfants (semis et repiquage) ont été proposés. Ainsi qu’une balade guidée par Francesca Desideri pour découvrir les plantes sauvages.

Sans oublier trois conférences aussi intéressantes qu’éducatives. Une première présentée par l’élagueur Jean-Michel Néri (également auteur du roman La peau de l’Olivier), une autre menée par l’agriculteur biologique et artisan Jean-Yves Torre, et une dernière encadrée par Robert Kran, jardinier du Jardin botanique fruitier d'Avapessa. Les objectifs : revenir sur la gestion des déchets verts et le bon entretien des arbres, informer sur la nature et les propriétés des plantes sauvages, et rappeler l’importance de la qualité alimentaire et des semences. Entre autres. « Ce genre d’événements est à encourager, poursuit le visiteur. La connaissance du monde végétal qui nous entoure est primordiale. Comme les fruits, légumes et herbes qu’on place dans notre assiette. Il faut constamment le garder en tête. Et puis, ce style de journée permet de passer un super dimanche. »
A rééditer, donc.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie