Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



Bandes à Part...si réaliste


GAP le Mardi 19 Janvier 2021 à 19:47

Il est des moments où la BD sait transcrire les tensions et les tentations de la société. C'est, dans tous les cas, ce que laisse à penser cette nouvelle mouture proposée par Jean-René Derosas. Tout débute avec une dystopie au long des pages de Terra Prohibita. Le scénario se déroule au début du 20e siècle où l'Angleterre...victime d'une contamination biologique est abandonnée par ses habitants, avant d'être mise en.... quarantaine et livrée à des espèces de mutants. Tiens donc..
Avec Valhalla Hôtel on vit au rythme d'un défouloir type série Z où Lemmy et Malone, en se rendant à un championnat de Tennis de Table, tombent en panne non loin de la ville de Flatstone, une bourgade improbable. De là démarre une histoire inquiétante. Enfin, la troisième BD, le Château des Animaux est une allégorie de la société humaine où il est question de lutte des classes et de totalitarisme. Les animaux ont remplacé les humains dans cet ouvrage mais le sujet est terriblement d'actualité.



Terra Prohibita, Ed. Glénat, 1 tome paru - Scénario de Denis-Pierre Filippi et dessin de Patrick Laumond

« Une jungle luxuriante. Un monde interdit.

Début du XXe siècle. Victime d’une mystérieuse contamination biologique ayant fait dégénérer sa végétation de manière débridée et incontrôlable, l’Angleterre a été abandonnée par ses habitants. L’île, contaminée par d’innombrables espèces mutantes extrêmement dangereuses, a été désertée et mise en quarantaine : déclarée « Terra Prohibita ». Mais de nombreux chercheurs voient malgré tout dans le développement de cette faune et de cette flore une nouvelle source de richesses insoupçonnée. Jusqu'au cœur des ténèbres de ces territoires interdits, une troupe bigarrée de personnages que tout oppose va tenter de poursuivre un seul et même but : lever le voile sur les mystères qui entourent la contamination que les autorités s’évertuent à vouloir protéger. Chacun poursuit néanmoins des motivations profondes bien différentes... »

 

Prévue en deux tomes, la nouvelle série de Denis-Pierre Filippi (Colinisation, Les mondes cachés…) nous emmène dans un univers « steampunk végétale » où des cités flottantes côtoient des jungles hostiles. Cet univers est superbement retranscrit par le dessin de Patrick Laumond (John Lord, Vampyres…) riche en détailles et haut en couleur.

 

Bandes à Part...si réaliste

Valhalla Hotel, Ed. Comix Buro, 1 tome paru - Scénario de Perna Pat et Fabien Bedouel et dessin de Fabien Bedouel

« Tandis qu’ils se rendent à la finale régionale du championnat de tennis de table d’Albuquerque, Lemmy et son inénarrable mentor, le coach Malone, tombent en panne avec leur Fiat 500 sur la 380. À quelques miles de là : Flatstone, petite bourgade improbable en plein cœur du Nouveau-Mexique, et son shérif homophobe et buté, leur tendent les bras. Quelques « tracasseries administratives » plus tard, ils trouvent finalement refuge dans le seul motel du coin, le Valhalla Hotel, tenu par une femme pour le moins intrigante, Frau Vinkler. Au petit matin, Lemmy a disparu. Malone part évidemment à sa recherche...»

 

Les deux auteurs, Perna Pat (Forçats, Morts par la France…) et Fabien Bedouel (Carnet de guerre, L’or et le Sang…) signent un véritable défouloir. Sur la base d’un film d’horreur de série Z, le récit mélange courses poursuites endiablées, personnages débiles et humour noir. Le tout est servi par une mise en scène et un cadrage efficace. 

 

Bandes à Part...si réaliste

Le Château des Animaux Tome 2 – Les Marguerites de l’hiver, Ed. Casterman, 2 tomes parus - Scénario de Xavier Dorison et dessin de Felix Delep

«  L'hiver a gagné le château. Le climat est rude pour ses habitants, d’autant que le Président Silvio continue de faire régner la terreur… Mais Miss B et ses amis, le lapin César et le rat Azélar, n’ont pas dit leur dernier mot.
Baptisé « les Marguerites », leur mouvement, continue les outrances au taureau dictateur, refusant le port de collier à grelots et exigeant la gratuité du bois pour tous les animaux. Pour être mieux entendus, ces courageux compagnons bravent le froid chaque nuit pour faire un sit-in sous les fenêtres de Silvio. Mais pour Miss B, vaincre la dictature ne peut se faire qu’en évitant le plus redoutable des pièges : la tentation de la violence. Parviendra-t-elle à convaincre ses amis de résister pacifiquement ? Le défi semble bien difficile…»
 

Très librement inspiré de « La Ferme des Animaux » de Georges Orwell par Xavier Dorison (Ulysse 1781, Undertaker…), Le Château des Animaux  est une allégorie où les humains sont remplacé par des animaux. Il est question, entre autre, de lutte des classes, de tyrannie et de totalitarisme. Au dessin, Felix Delep, dont c’est la première série, donne vie au récit grâce à un graphisme fort et un travail sur l’expression des personnages. 

Bandes à Part...si réaliste

















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047