Corse Net Infos - Pure player corse


Ajaccio : trente lycéens jouent les députés européens d’un jour


Julia Sereni le Vendredi 20 Mai 2022 à 15:59

Trente élèves du lycée d’enseignement professionnel du Finosello d’Ajaccio ont endossé, le temps d’une journée, le rôle de députés européens. Ils ont à cette occasion voté une directive européenne visant l’interdiction des plastiques.



Photo Julia Sereni
Photo Julia Sereni
Dans la salle des délibérations du Palais Lantivy, les tractations vont bon train. Entre deux votes, chaque groupe essaie d’en convaincre un autre que sa proposition d’amendement est la meilleure. Il faut dire que le sujet est sensible : l’interdiction des plastiques à usage unique sur le territoire de l’Union européenne. Mais à y regarder de plus près, cette session plénière est un peu particulière. Car les participants ne sont pas des députés comme les autres : ce sont, en réalité, les élèves des classes de bac professionnel hôtellerie restauration et commerce du lycée professionnel du Finosello.

Un mini parlement européen

Ils participent, ce vendredi 20 mai, à un mini parlement européen des jeunes, organisé par la collectivité de Corse dans le cadre du « joli mois de l’Europe 2022 », qui se déroule chaque année autour de la fête de l’Europe, le 9 mai. Toute la journée, ces trente jeunes ont endossé le rôle de députés européens. Élection du président, audition de la Commission, séance en groupes parlementaires puis en plénière, le temps d’un jour, ils ont appréhendé toutes les étapes du débat européen. Avant d’arriver à l’ultime étape : le vote d’une directive relative à l’interdiction des plastiques à usage unique. Avec un résultat final assez éloigné du texte réellement voté, qui interdit, depuis juillet 2021, de mettre sur le marché des pailles, des assiettes ou encore des couverts en plastique à usage unique au sein de l'Union Européenne. 
 
Et ce, sous le regard de la présidente de l’Assemblée de Corse Marie-Antoinette Maupertuis, de la conseillère exécutive en charge des affaires européennes et internationales Flora Mattei, et de François Alfonsi, député européen. « C’est un excellent sujet, souligne ce dernier, car ces petits objets jetables et polluants comme les touillettes ou les cotons-tiges nuisent à notre mer Méditerranée. Ils vont au fond des mers, ne sont pas biodégradables. Ce sont des sujets qui se raisonnent au niveau de l’Europe. » Sylvie Guillaume, également eurodéputée, a rejoint l’événement en visioconférence, depuis Bruxelles.

De quoi susciter des vocations ?

Après le vote, vient le temps de ranger le costume de député, pour retrouver celui d’élève. C’est le moment du débriefing collectif. « Alors, comment c’était pour vous d’être député ? », demande Laetitia Barbry, mandatée par le parlement européen pour animer les débats. « Bien ! », lance une voix. « Complexe », « fatigant », « stressant », complètent d’autres élèves. Ce qui leur a plu ? « Savoir qu’on peut changer les choses » ou encore « établir des stratégies ». 
 
Avant de clôturer la journée, une séance de questions réponses avec les élus présents se met en place. « Comment fait-on pour convaincre les autres groupes ? », interroge un élève. « Il suffit d’avoir raison ! », répond, sur le ton de la boutade, François Alfonsi. « Culture du compromis », prône, pour sa part, Sylvie Guillaume. « Pédagogie », conclut Marie-Antoinette Maupertuis.
 
Après ces longues heures dans le sillage des élus et des institutions européennes, les élèves quittent le Palais Lantivy. Une journée qui aura permis, peut être, de susciter des vocations. 

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047