Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Une subvention de plus de 700 000 euros à Engie pour combler le déficit d'exploitation


Julia Sereni le Mardi 27 Juillet 2021 à 15:38

Lundi 26 juillet, le conseil municipal d’Ajaccio a voté une subvention à l’entreprise Engie de plus de 700 000 euros, afin de combler une partie du déficit généré par l’exploitation du gaz sur le territoire. Un montant bien trop important pour l’opposition.



Le conseil municipal d'Ajaccio au printemps 2021, photo archives CNI - Michel Luccioni
Le conseil municipal d'Ajaccio au printemps 2021, photo archives CNI - Michel Luccioni
Depuis 1994, la ville d’Ajaccio ne dispose plus d’une délégation de service public (DSP) en bonne et due forme pour la distribution du gaz de ville. La dernière, établie en 1964 avec la société Engie alors dénommée Gaz de France, pour une durée de trente ans, a été tacitement reconduite depuis son terme, « sans passer par la case procédure » comme l’explique le maire Laurent Marcangeli.

En 2019, le conseil municipal a approuvé le principe de la DSP et autorisé le maire a lancer une nouvelle procédure, actuellement en cours. Les discussions se poursuivent avec la seule entreprise ayant répondu à l’appel d’offre, à savoir Engie. Néanmoins, elles peinent à aboutir. En jeu, le comblement du déficit d'exploitation, chiffré à hauteur de 3,9 millions d’euros pour 2021 par Engie. La commune ne pouvant l'absorber seule, elle s'est tournée vers l'État, qui, semble t-il, tarde à faire connaître ses intentions. 

706 500 euros à Engie

« Nous sommes arrivés dans une situation où nous avons décidé de passer cette délibération, qui fait état d’un versement de subvention - qui n’est pas rien ! au titre du déficit de fonctionnement et au titre des amortissements des investissements » explique le maire Laurent Marcangeli. Ce sont 2,3 millions d'euros qui ont été soumis au vote. Ils seront compensés par l'État à hauteur de 70%, ce qui laisse à la commune un reste à charge sera de 706 500 euros.

« Nous sommes inquiets sur la part réservée à la ville »

Beaucoup trop pour l’opposition. À commencer par Jean-François Casalta, du groupe Pà Aiacciu. « Je ne vois pas pourquoi la ville prendrait en charge la bagatelle de 700 000 euros pour financer le déficit d’Engie. L’Outre-mer est confrontée au même problème, mais quand il y a un déficit pour l’exploitant c’est l’État qui prend en charge » assure t-il. Même analyse pour Jean-André Miniconi d’Aiacciu pà tutti : « Ce sont des montants très importants, nous sommes inquiets sur la part réservée à la ville ».

Rappelant combien la distribution de gaz est « essentielle » pour la vie quotidienne des habitants, Etienne Bastelica souligne pour sa part que « ce rapport devrait intéresser tous les Ajacciens et tous les Corses qui se posent la question de la liquidation du service public ».

Un « one shot »

Le maire tente alors de calmer le jeu : « C’est un ticket d’entrée qu’on nous a demandé de déposer, un one shot, il n’est pas question de faire de cette dépense, une dépense de routine » assure t-il, rappelant qu’un mécanisme de compensation a été acté dans la loi de finances pour 2021.

Un regret néanmoins pour Laurent Marcangeli, l’absence de concertation avec Bastia : « Nous avons été pris en étau, d’abord la ville de Bastia a signé avant nous, alors je ne vais pas polémiquer mais on n’a pas travaillé ensemble sur le sujet. À un moment, quand on se retrouve seul à défendre un certain nombre de choses, c’est plus compliqué… ».
 
De l’aveu même du maire, la subvention votée est « un mal nécessaire », « un pis aller le plus équitable possible et le moins grave eu égard à la suite des évènements ». À suivre donc.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047