Corse Net Infos - Pure player corse



A l'Université de Corse une cellule d’écoute s’active contre toute forme de harcèlement et discrimination

Corte


MV le Jeudi 12 Novembre 2020 à 13:05

L’Université de Corse poursuit son engagement contre le harcèlement et toute forme de discrimination. Une cellule de veille et d’écoute est désormais opérationnelle et accessible 24 heures sur 24 et sept jours sur sept par mail. 



(Photos Raphaël Poletti Università di Corsica)
(Photos Raphaël Poletti Università di Corsica)
En amphi, à la cafet’, au sein d’un laboratoire de recherche ou sur les réseaux sociaux les étudiant(e)s sont régulièrement victimes de propos sexistes, racistes, de discrimination ou de harcèlement.
Consciente du problème l’Université de Corse s’est emparé du sujet et a mis en place une cellule de veille et d’écoute destinée aux universitaires et aux personnels victimes ou témoins de faits de harcèlement, violence ou discrimination quelle qu'en soit la cause : sexe, orientation sexuelle, couleur de la peau, nationalité, apparence physique, handicap, pratique religieuse, culturelle, origine sociale…

En effet selon une enquête menée l'an dernier dans une cinquantaine d'universités et grandes écoles françaises 1 étudiant sur 20 serait victime de violences ou de harcèlement et "Corte ne fait pas exception" souligne le professeur de science de l'éducation Bruno Garnier, chargé de mission laïcité, égalité, lutte contre les violences et discriminations auprès du Président de l'Université de Corse, et responsable de la cellule.  

En plus d'offrir une écoute aux victimes cette cellule les accompagne concrètement. "On essayer de protéger ceux et celles qui franchissent la porte de la cellule, d'identifier leurs besoins et de leur offrir un accompagnement psychologique et s'il le faut juridique"  détaille le professeur qui souligne qu'il ne s'agit pas seulement de recueillir la parole des victimes mais aussi celle des coupables qui après avoir été identifiés ils sont convoqués pour pouvoir exposer leur version des faits. "On essaye toujours de gérer par le dialogue mais si les faits ne cessent pas et se reproduisent, la cellule peut prendre des mesures plus dures, elle peut saisir le conseil de discipline de l'université qui peut décider la radiation du ou des responsables" .


Une ouverture retardée à cause de la crise sanitaire
A Corte la cellule aurait du ouvrir en début d’année mais son installation a été retardée à cause du confinement.
Depuis le 2 novembre elle est bien opérationnelle et en peu plus d’une semaine de fonctionnement elle a déjà récolté le témoignages de plusieurs victimes.  
 
"Créer un dispositif adapté à son établissement ne se fait pas en un jour. - souligne Bruno Garnier -  mais aujourd’hui des spécialistes sont prêts à accueillir les doléances des étudiants."  S'il n’est pas évident de se confier à des inconnus le professeur assure que dans la cellule de lutte de l’université de Corse des professionnels spécialisés et formés assurent une écoute et un conseil de qualité ainsi que la plus haute confidentialité.

Plusieurs cas de discrimination et harcèlement ont déjà été traités, d’après le coordinateur. “Les victimes nous sollicitent par téléphone ou par mail. En temps normal après un premier  rendez-vous téléphonique nous les recevons avec d’autres membres de la cellule mais à cause du confinement c'est par téléphone que cela se passe”, explique Bruno Garnier. “Ensuite on informe de ce qu’il lui est possible de faire, et on liste les faits précisément pour monter un éventuel dossier de procédure interne.”
 

La parole se libère grâce à une enquête anonyme en ligne L'Université de Corse vous invite les étudiants à participer à une enquête sur le harcèlement et les discriminations à l'Università. La finalité de cette enquête est d’abord d’acquérir une meilleure connaissance des faits de discrimination et de harcèlement. Grâce aux informations fournies par cette enquête, les différentes instances de l’Université de Corse (le Comité de pilotage et la Cellule de veille et d’écoute) proposeront la mise en œuvre d’une politique de prévention des faits de harcèlement et de discrimination, un dispositif de signalement et de soutien pour les victimes et des procédures de sanctions ou de saisine des autorités judiciaires pour les auteurs.

 


Pour contacter la Cellule de veille et d’écoute des étudiants

 
04 95 45 00 80  | cellule-veille@univ-corse.fr
 
La Cellule d'écoute et de veille est joignable par téléphone lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 19h sauf durant les congés universitaires, ou par courriel 24h sur 24h, 7 jours sur 7 toute l'année. Les appels ou courriels seront directement reçus par les membres de la Cellule d'écoute et de veille en toute confidentialité.




















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047