Corse Net Infos - Pure player corse

Une enquête ouverte pour déterminer les circonstances du voyage des réfugiés syriens de Porto-Vecchio


Pierre-Manuel Pescetti le Mercredi 3 Novembre 2021 à 16:20

Après avoir passé la nuit à l'abri, les réfugiés et le skipper allemand secourus au large de Porto-Vecchio sont dans l'attente. La préfecture de Corse a lancé une enquête administrative pour vérifier l'identité et la nationalité des passagers. Le skipper, vraisemblablement de nationalité allemande, a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Porto-Vecchio et est visé par une enquête pour aide au séjour et entrée irrégulière sur territoire national. Selon les premières informations il ne s'agirait pas d'une opération liée à un trafic de réfugiés mais plutôt d'un acte humanitaire isolé, la Corse n'étant pas la destination finale choisie par les passagers de l'embarcation.



Photo d'illustration du port de plaisance de Porto-Vecchio. Crédits Photo : Office de tourisme intercommunal de Porto-Vecchio
Photo d'illustration du port de plaisance de Porto-Vecchio. Crédits Photo : Office de tourisme intercommunal de Porto-Vecchio
L’alerte a été donnée par la station du CROSS Med (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de la Méditerranée) de La Garde. En début de soirée ce mardi 2 novembre, un voilier en difficulté en raison d’une avarie moteur dérive au large de la Corse, « à environ 4 nautiques des côtes », précise le CROSS Med de La Garde. À son bord, dix personnes se disant être des réfugiés syriens : deux hommes, six femmes dont une enceinte de sept mois et deux enfants âgés de 1 et 3 ans, ainsi qu’un skipper de nationalité allemande. Aussitôt, un navire des douanes part d’Ajaccio pour retrouver l’embarcation en difficulté. Sa mission : l’escorter jusqu’au port le plus proche.

Quelques heures plus tard, vers minuit, le voilier accoste au port de commerce de Porto-Vecchio où l’attend tout un dispositif ayant transformé la capitainerie en poste de commandement. Le maire de Porto-Vecchio, Jean-Christophe Angelini, le sous-préfet de Sartène, Arnaud Gillet, le Samu, les sapeurs-pompiers de Porto-Vecchio, la douane, les gendarmes, les services de la municipalité et du port de commerce ont été prévenus à 21h30 et s’apprêtent à accueillir les occupants de l’embarcation.

Hospitalité insulaire et enquête administrative

Les premières vérifications sont sanitaires. Selon les premières constatations, tout le monde est en bonne santé. Vient ensuite l’étude de la situation des passagers. Selon la préfecture de Corse : « les passagers ne disposaient d’aucun papier ni d’identité ni sanitaires, ils ont été placés à l’isolement ». Selon nos informations ils ont passé la nuit dans la résidence hotellière Le Relax sur la commune de Porto-Vecchio et le repas leur a été offert par le restaurant La Marine.

« Une procédure administrative a été entamée pour vérifier l’identité et la nationalité des passagers », précise la préfecture de Corse. S’ils disent être des réfugiés syriens appartenant à une même famille, aucune preuve n’en atteste. Aucunes certitudes n’ont plus sur leur port de départ et leur destination d’arrivée. « Apparemment la Corse n’était pas leur destination finale », confiait le procureur de la République d’Ajaccio Nicolas Septe, en fin de matinée ce mercredi 3 novembre. Le port de départ se situerait en Turquie.

Le skipper en garde à vue et la famille en attente

Et maintenant ? « Il n’existe pas de centre spécialisé pour les accueillir », stipule la préfecture de Corse. Comme en 2010, où 124 réfugiés syriens avaient été découverts sur une plage de Bonifacio après avoir été abandonnés par leurs passeurs, les 10 passagers de Porto-Vecchio pourraient être envoyés sur le continent dans un centre de rétention administrative, le temps de faire la lumière sur les circonstances. Un travail que la gendarmerie de Corse a déjà débuté.

« Une enquête a été ouverte pour savoir s’il s’agit d’une filière organisée ou pas et pour comprendre le mobile du voyage. Mais il semble que ce soit plutôt un acte humanitaire de la part du skipper allemand », précise le procureur de la République d’Ajaccio. L’homme a d’ailleurs été placé en garde à vue à la gendarmerie de Porto-Vecchio et le parquet d’Ajaccio a ouvert une enquête pour aide au séjour et entrée irrégulière sur territoire national.





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047