Corse Net Infos - Pure player corse


Travailler pendant le Covid-19. Le témoignage de Damien : "nous sommes un des maillons de la chaîne"


MV le Vendredi 24 Avril 2020 à 18:30

Marié, deux enfants, un troisième à venir pour le mois de juillet, le sergent Damien Volpei revient également sur sa situation personnelle.




"Nous avions déjà avec mon épouse, dès le tout début de la pandémie, évoqué l’éventualité d'un confinement séparés s'il y avait le moindre risque. 
Sachant que j’ai deux enfants de 8 ans et demi et que mon épouse est enceinte de 6 mois, quand nous avons commencé les interventions sur des cas suspects, nous avons pris la décision ensemble, qu'ils resteraient confinés chez nous de leur côté et moi du mien dans notre maison de famille au village". 


Un confinement total pour la famille


" C'est moi qui gère tout ce qui se passe en extérieur. Notamment les courses". 
Mais qui dit confinement séparé, dit séparés pendant 24 heures.  
"C'est vrai, ce n’est pas évident mais c’est comme ça, c'est surtout notre choix personnel. Il faut faire avec. C’est une mauvaise période à passer. Mais il vaut mieux prendre le minimum de risques durant un temps, pour pouvoir après profiter des beaux jours à venir. C'est pour ça que nous avons préféré anticiper et prévenir avec des précautions supplémentaires. Après on essaie tout de même de se voir quelques fois sur le pas de la porte, avec les gestes barrières, le temps d’échanger les courses et d'un café. On se dit que ça laissera des souvenirs particuliers en qu'on en rira plus tard". 
 

C'est aussi un choix car au niveau professionnel

"On essaie de se rendre le plus disponible possible pour le service. Nous aimons notre métier et nous aimons ce que nous faisons. Il était absolument pas question d’arrêter de travailler ou d'être moins disponibles. Nous avons de quoi travailler dans de bonnes conditions, avec un maximum de protections. On essaie de minimiser le risque en se préservant au maximum".


Avant de conclure :" Nous les pompiers, nous sommes un des maillons de la chaîne, tout comme le monde médical, paramédical, tous les autres corps de métiers comme les facteurs, les hôtesses de caisses, les livreurs ainsi que toutes les personnes qui restent à la maison, nous avons un rôle à jouer dans cette crise. Si l'on veut que ça se passe bien il faut que tout le monde puisse jouer son rôle, dans le respect de ce qui est demandé". 
 
Précisons également que le SIS veille particulièrement à la sécurité de chaque agents et de l'environnement familial. 
 
Ainsi, en cas de contact accidentel avec un cas Covid-19 confirmé, ou par souhait, des points de chutes et hébergements occasionnels sont mis en place. 
" Dans l’attente d’un test, pour éviter qu’ils ne rentrent dans leurs foyers, et ne contaminent potentiellement leurs familles et afin qu’ils puissent être sécurisés au niveau de l’esprit, le service a essayé de démarcher un maximum, en plus de propositions spontanées des professionnels, particuliers et collectivités, afin de disposer d'hébergements occasionnels. Des chambres d'hôtels, des locaux sont ainsi mis à disposition


"Pour ceux qui seraient testés positifs, nous avons la possibilité de les extraire des environnements familiaux et proposer des solutions alternatives. Notamment un point de regroupement mis en place à Corti à l’école départementale. Les agents y seraient totalement pris en charge. 
Le service a été très réactif et a pris des mesures qui viennent vraiment tranquilliser les intervenants et le personnel". 



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Evènements












    Aucun événement à cette date.




Newsletter



Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria
Salon du chocolat Ajaccio
Mercatu di Natale
Trophées énergie
IMG_7708