Corse Net Infos - Pure player corse

Stéphane Rossi de retour à Furiani :"je vais mettre mes émotions de côté"

L'entraîneur corse de Cholet se confie avant le choc du championnat National de lundi entre le Sporting et le SO Cholet


Philippe Jammes le Jeudi 3 Décembre 2020 à 16:04

A l'occasion de de la 15ème journée de National, lundi prochain, en match décalé, le Sporting Club de Bastia accueillera le Stade Olympique Choletais. Un match bien particulier pour Stéphane Rossi, l'ex-entraineur du SCB devenu le coach du SOC.
CNI a recueilli ses impressions avant le duel au sommet….



Le rouge et noir de Cholet après le bleu du Sporting pour Stéphane Rossi (https://www.socholet.fr/)
Le rouge et noir de Cholet après le bleu du Sporting pour Stéphane Rossi (https://www.socholet.fr/)
Stéphane, il va s‘agir sans doute d’un match bien particulier pour vous ?
- Bien sûr. Il est certain que venir jouer en Corse est quelque chose de nouveau pour moi. Mais je dois m’adapter à la situation. Je vais mettre mes émotions de côté et je vais être le plus professionnel possible pour conduire mon équipe au meilleur résultat. Ça va être pour moi un match particulier c’est vrai mais cela ne va pas me mettre en difficulté. C’est un match de championnat. Aujourd’hui je travaille à Cholet, je suis impliqué à 100% dans le SOC. J’ai trouvé au niveau du club des relations humaines qui m’avaient manqué. Aujourd’hui je retrouve de la confiance par rapport à ce qui est fait, par rapport aux responsabilités qu’on me donne, par rapport à la confiance qu’on me fait.


- Tout comme le Sporting vous restez sur une défaite en championnat...
- Contre le Red Star on en était à notre 3ème match de la semaine. Je comptais beaucoup de joueurs suspendus et je n’ai pas pu faire tourner l’effectif comme j’aurais voulu. Forcement on a été un peu entamé physiquement. Le match s’est joué sur un coup de pied arrêté en 1ère mi-temps alors qu’on venait d’avoir deux occasions franches d’ouvrir le score. Ensuite, le Red Star étant une équipe très athlétique, très compacte, on a eu du mal. C'est une défaite méritée. Le tout est de pouvoir rebondir après une défaite. On l’a souvent fait cette année puisqu’on n’a perdu que 3 fois. A chaque fois on a fait une bonne série derrière. On n’est pas abattu, loin de là. On sait que dans ce championnat, qui est très homogène, très difficile, il faut être régulier. A nous de l’être.


- Rebondir à Bastia ne sera pas une mince affaire…
- Ce sera un match difficile. Le Sporting est une belle équipe avec des individualités, avec un collectif, des qualités techniques, des qualités athlétiques.  Il est certain que ça ne va pas être simple, mais nous sommes des compétiteurs, nous sommes ambitieux. Il nous faudra poser le plus de problèmes possibles au Sporting. On va rencontrer une équipe qui, à travers ses résultats, est prétendante à la montée, une équipe qui ambitionne, même si elle ne l’affiche pas, à l’accession ce qui est logique pour un club comme le Sporting. On n’a pas de pression car pour nous l’objectif de début de saison était de faire une saison tranquille afin de ne pas être soumis à la pression du résultat à un moment donné. Aujourd’hui on est dans ce qu’on veut faire et même si on a perdu le week-end dernier. L’état d’esprit est bon au niveau des joueurs. La pression sera en face notamment par rapport au résultat négatif à Lyon. Il va falloir que le Sporting réagisse vite et gagne contre nous. On va tout faire pour lui poser des problèmes.


- Ce championnat National commence t-il à se dessiner ?
-  Par expérience je sais que le championnat de National réserve tout le temps des surprises. Il y a des équipes qui sont aujourd’hui dans le ventre mou et qui, à la faveur d’une bonne série, peuvent revenir dans le coup. C’est un championnat où il faut être régulier. On l’a été depuis le début, le Sporting aussi et il faut le rester le plus longtemps possible pour pouvoir en février ou mars soit changer d’objectif et prétendre à autre chose, soit se sécuriser au classement. Si on regarde les 14 premières journées, il y a des équipes qui confirment, d’autres qui sont des surprises. Nous constituons une surprise à ce niveau là car nous avons changé l’effectif à 90%. La régularité se travaille aussi au quotidien par l’état d’esprit, dans le travail, dans le jeu, dans l’abnégation, le courage, la solidarité. Des valeurs qu’il faut absolument avoir. Tout ça nous fait prendre des points. Aujourd’hui rien n’est acquis. Il faut être tout le temps vigilant et travailler pour s’améliorer.


- Le Sporting ?
- Je connais la plupart des joueurs et les résultats ne me surprennent pas. L’effectif qui a été constitué en N3, en l’améliorant tous les ans, était construit pour arriver en Ligue 2. Aujourd’hui il est dans les clous.         


- Vous avez fait venir Julien Maggiotti, où en est –il aujourd’hui ?
- Julien vient du Gallia Lucciana et c’est un garçon que j’ai toujours apprécié tant dans le jeu qu’humainement. Il a franchi deux paliers en même temps en passant de N3 à N1. S’il n’est pas toujours titulaire, il rentre à chaque match. Il est en phase de progression. Il sait qu’il doit encore travailler sur le plan athlétique pour pouvoir être au niveau. C’est un garçon intelligent. Il sait qu’il est là pour apprendre et il donne toujours le meilleur de lui-même. Parfois avec de la réussite, parfois moins. Sa phase de progression est très intéressante et au fur et à mesure de la saison il va engranger de l’expérience. C’est un élément important de l’effectif.   























Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047