Corse Net Infos - Pure player corse


Risque d'incendie très élevé : les inquiétudes des pompiers de Haute-Corse


Livia Santana le Mercredi 6 Juillet 2022 à 20:39

Cette année, la précocité du risque incendie a contraint les pompiers de Haute-Corse à avancer leur présentation des dispositions de la campagne feux de forêts 2022. Cet été, ils devront redoubler de vigilance face aux conditions climatiques de sécheresse préoccupantes.



Les bénévoles des réserves communales de Haute-Corse sont environ 245
Les bénévoles des réserves communales de Haute-Corse sont environ 245
De la végétation sèche, un taux hydrique déficitaire, des températures élevées… c’est le cocktail explosif que redoutent tant les pompiers. Comme en 2017, les conditions météorologiques précoces ont obligé le service d’incendie et de secours (SIS) de Haute-Corse à avancer de 15 jours le déploiement de son plan feux de forêt 2022.  « Les cartographies montrent des risques accrus de feux », déplore Hyacinthe Vanni, président des pompiers de Haute-Corse en préambule de la réunion de ce mercredi 6 juillet. Avec une isométrie basse et une saison estivale annoncée comme « plus chaude que la normale », les soldats du feu craignent le moindre coup de vent qui pourrait attiser les flammes comme en avril dernier à Speluncatu en Balagne où plus de 100 hectares de végétations avaient été détruits.
Le lieutenant-colonel Jean-Noël Rigot ne cache pas son inquiétude vis-à-vis de la situation qui ne tendrait pas à s’améliorer. « Cette saison va être longue et difficile », assure le pompier. Il pourra toutefois compter sur un dispositif solide composé de plus de 400 hommes mobilisables sur toute la Haute-Corse ainsi que de 2 Canadair, un hélicoptère bombardier et un Dash mais aussi de colonnes de renfort de la sécurité civile, venues du continent qui arriveront dans les semaines à venir.
 
Les réserves communales, sentinelles indispensables
 
Conviés ce mercredi 6 juillet à la réunion du SIS2B, les représentants des différentes réserves communales de Haute-Corse. Corbara, Speluncatu, Lumiu, Brando, Asco, Saint Florent ou encore Muro, les représentants de ces structures bénévoles gérées par les communes, étaient nombreux à avoir fait le déplacement de Furiani pour discuter du rôle qu’ils auront à jouer durant la saison. Et pour cause, les réserves communales représentent depuis 2009, en Haute-Corse, 20 unités réparties sur 5 territoires : la Balagne, le Centre Corse, le Nebbiu, le Cap Corse et la Plaine orientale.
 
Les réservistes constituent une ressource essentielle du SIS 2B puisque ce sont 245 bénévoles qui surveillent les départs de feu durant la période estivale, synonyme de forte activité.
« Les réservistes ont un rôle très complémentaire à celui des pompiers. Ce sont eux qui sont les premiers sur les incendies, qui essaient de le contenir. Ils sont sur place dans les 5 à 10 minutes », détaille Jean-Pierre Mazzi, président l’association départementale des comités communaux de feux de forêts et réserves communales de sécurité civile de Haute-Corse.
A partir de 16 ans et jusqu’à 70 ans, n’importe quel citoyen peut faire la démarche d’entrer dans la réserve communale, le SIS 2B délivre d’ailleurs une formation gratuite pour apprendre les gestes de secourisme ainsi que la prévention de feux de forêt.
 













L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047