Corse Net Infos - Pure player corse

Pratu di Ghjuvellina : une nouvelle centrale de stockage électrique pour la Corse


Pierre-Manuel Pescetti le Samedi 9 Octobre 2021 à 09:05

Ce vendredi 8 octobre, l'entreprise Corsica Sole inaugurait sa nouvelle centrale de stockage d'électricité sur la commune de Pratu di Ghjuvellina. L'innovation technologique de premier plan permet déjà d'alimenter une ville comme Corte pendant les pics de consommation du soir, évitant de faire appel aux énergies fossiles utilisées dans les centrales thermiques corses.



L'entreprise Corsica Sole a inauguré sa nouvelle centrale de stockage dans le Centre-Corse ce vendredi 8 octobre. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
L'entreprise Corsica Sole a inauguré sa nouvelle centrale de stockage dans le Centre-Corse ce vendredi 8 octobre. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Trois batteries géantes estampillées de la marque américaine Tesla trônent sur le bord de la route, entourées par un grillage vert et des panneaux d’avertissement. Non ce n’est pas la Californie mais bien la Corse. Plus exactement la commune de Pratu di Ghjuvellina. Sur un petit terrain de 300 m² au bord de la route territoriale 20, entre Ponte Leccia et Francardu, l’entreprise Corsica Sole inaugure sa nouvelle centrale innovante de stockage électrique ce vendredi 8 octobre 2021. Une première en France. « En tout cas, celle ayant la plus grande capacité de stockage du pays », s’exclame Michael Coudyser, le directeur général de l’entreprise.


Grâce à ses batteries en lithium-ion, les mêmes qui équipent les automobiles électriques, le site peut accumuler jusqu’à 10 kWh par jour avant de les redistribuer sur le réseau électrique en fonction des besoins. « Cette installation peut alimenter en énergie une ville de 7 500 habitants comme Corte pendant 2h lors des pics de consommation », explique Michael Coudyser en suivant du doigt la courbe croisée de la consommation électrique et de la production photovoltaïque sur un graphique.

Stocker une énergie propre

Longtemps considérée comme une chimère, le stockage d’électricité sous sa forme pure se rapproche de la réalité. « Des manières de stocker l’électricité existent déjà. Les barrages hydrauliques en sont une forme. Le fioul dans les centrales thermiques en attente de combustion également. Mais pour le solaire, c’est une nouveauté », explique le président de la société Paul Antoniotti.  Grâce à ces batteries, l’entreprise peut stocker l’énergie issue de différents types de production mais également et surtout, celle provenant de ses sept centrales de panneaux photovoltaïques installées sur l’île. « Le but sera donc de stocker l’électricité au moment où les énergies renouvelables produisent au maximum pour les déstocker pendant les pics de consommation du soir », précise Paul Antoniotti.

Réduire la part d’énergies fossiles

« C’est autant de fioul qu’on ne cramera pas le soir ! », explique Michael Coudyser, en référence à la centrale thermique du Vazziu à Ajaccio fonctionnant au fioul lourd. « Avec 1 000 hectares d’installations combinant centrales de production photovoltaïque et centrales de stockage nous pourrions dire adieu au Vazziu », ajoute-t-il. De quoi apporter un bénéfice écologique et économique à la production électrique.
En moyenne, produire un kWh en utilisant du fioul coûte 40 centimes contre 6 en utilisant des panneaux photovoltaïques. Un prix défiant toute concurrence qui, à terme, pourrait permettre de faire chuter la facture sur la population et celle sur la planète. Plus de stockage d’énergie produite par des panneaux photovoltaïques c’est aussi augmenter la part des énergies renouvelables sans avoir peur d’en dépendre totalement.
Trois batteries Tesla sont installées sur site. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti
Trois batteries Tesla sont installées sur site. Crédits Photo : Pierre-Manuel Pescetti

Une distribution intelligente

L’installation est directement reliée au réseau électrique et gérée par son gestionnaire, à savoir EDF. Grâce à un EMS (Energy Management System) développé par Corsica Sole, tout est calqué en temps réel sur la consommation d’énergie et les besoins du réseau.  

Michael Coudyser resserre son écharpe. Au milieu de la journée, il fait froid sur le site. Le ciel est très nuageux. Paradoxal pour présenter les bénéfices de la production et du stockage d’énergie faite via des panneaux photovoltaïques. Soudain, un vrombissement se fait entendre. « Ah voilà, EDF pompe », s’amuse le directeur général. Puis, après quelques minutes, le silence revient. Le pic de consommation est passé et même par temps nuageux, le stockage effectué le matin même a permis d’éviter d’utiliser du fioul pour alimenter en électricité les milliers d’ampoules, de télévisions ou de climatisations qui se sont allumées en même temps.






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047