Corse Net Infos - Pure player corse

Oletta : La Palmola à la pointe de la technologie pour prévenir les chutes des résidents


Philippe Jammes le Jeudi 9 Septembre 2021 à 19:28

Depuis quelques jours, le Service de Soins de Suite et de Réadaptation La Palmola à Oletta teste en avant-première un tout nouveau système de prévention des chutes en gériatrie.



SSR La Palmola et S&C Innovation en mode test
SSR La Palmola et S&C Innovation en mode test
Le projet s’appelle Sunrise et il est développé par une toute jeune start up bordelaise créée en 2018 : S&C Innovation. Celle-ci avec à sa tête deux très jeunes chercheurs, Armand Collier, 23 ans, titulaire d’une maîtrise à KEDGE business School (Programme Grande Ecole) et Samuel Schneider, 22 ans, diplômé d’une licence de droit international et européen à l’université de Bordeaux,  vient de mettre au point un système de détection et de prévention des chutes molles, mécaniques et lourdes en Service de Soins de Suite et de Réadaptation gériatrique.


Cette start up vient tout juste de se rajouter au groupe INOVELEC, géré par un corse, Jean-Philippe Guglielmi. «Nous avons décidé de faire appel à S&C Innovation car il développe une solution innovante de prévention des chutes fondée sur la technologie radio UWB en détectant la position du patient par rapport au sol capable d’activer un système d’alerte avant l’impact » explique Astrid Bonavita, directrice de La Palmola.


«A la base, c’est une rencontre humaine » souligne de son coté le docteur Jérémy Saget, médecin coordonateur du SSR La Palmola. «J’ai rencontré ces deux jeunes gens lors du congrès Medispace en 2019. Ce congrès était destiné à créer des liens entre start up de la technologie, le monde de la médecine et le monde spatial. J’ai rencontré Armand et Samuel qui m’ont raconté leur expérience avec leurs grand-mères. Il s’agit d’une nouvelle technologie sur laquelle on peut s’appuyer et l’idée est très prometteuse car elle allie innovation et prévention. Une grande problématique, très fréquente en gériatrie, c’est la chute. Il existe déjà des systèmes, des dispositifs pour intervenir lors de chutes mais avec le projet Sunrise, ce qui est prometteur c’est qu’on peut analyser les prémices comportementaux, la position du corps du patient par rapport au sol et ce dispositif permet d’intervenir avant la chute puis analyser finement les annonces comportementales d’une chute à venir. Cela correspond tout à fait au projet de notre SSR de réadaptation, de rééducation qui est de préparer la sortie des patients et la réautomatisation vers un lieu de vie quel qu’il soit ».


Une période de test de 2 mois in situ
Depuis quelques jours,  et c’est une grande première dans un établissement,  une période de tests a débuté. Et le dispositif et simple et léger. «Il s’agit d’un bracelet que la personne porte à son poignet et qui est connecté à des bornes installées sur les murs » explique un des concepteurs, Armand Collier. «Jusqu’à présent on a fait des tests dans des chambres uniques. Ici il s’agira de le faire dans un établissement où il y a plusieurs personnes ». Le projet déployé sur 8 semaines articule un volet technique d’intégration UWB à l’architecture réseau du SIH et une analyse de données télétransmises documentées par les évènements cliniques. Le projet est aujourd’hui techniquement dans sa phase finale.  L’objectif des tests est aussi de démontrer une réelle fiabilité et utilité concernant la prévention, la sécurité des seniors, la réduction de la charge mentale des aidants, professionnels et familiaux. «Au début avec Samuel on s’était portés sur la sécurité pour les objets, pour les personnes en général » poursuit Armand Collier. «Des accidents survenus à nos grand-mères, des chutes alors qu’elles étaient seules, nous ont finalement orienté à mettre à profit notre technologie pour cette problématique des chutes des personnes âgées. Lors des premiers tests on s’est aperçu que la technologie marchait mais qu’il fallait améliorer le réseau, l’appel envoyé aux personnels soignants, les alertes. On a donc travaillé pour s’inscrire dans un écosystème pour avoir une bonne détection des chutes sans que ce soit une charge supplémentaire de travail pour les soignants et pour au contraire améliorer leur quotidien ».


En Amont les jeunes ingénieux se déplacent dans les différents lieux pour examiner les lieux, les pièces. «Nous sommes autorisés à nous rendre dans les établissements de soins car notre technologie radio n’est pas nocive pour la santé. On doit par contre effectuer des calibrations en fonction de la réalité du terrain ».
Astrid Bonavita et toute son équipe de La Palmola ont immédiatement perçu l’intérêt de cette solution innovante pour les patients aussi bien pendant leur séjour hospitalier que pour leur projet de devenir selon le lieu de vie, ainsi que pour professionnels et aidants.
« L’idée c’est d’avoir un dispositif très simple et très agile » souligne encore J.Saget. « Or on a à la fois l’agilité d’un établissement comme le notre qui est une entité qui permet justement d’être le lieu de beaucoup de projets d’innovation et qui a une souplesse pour déployer des phases de prototypes, des tests et d’ensuite inscrire dans le territoire et un réseau beaucoup plus large qui a du sens d’une part et par ailleurs  un dispositif lui-même qui est extrêmement simple. La pertinence des tests va être accélérée du fait que nous sommes dans un univers contrôlé. Ensuite, en fonction des résultats, on pourra développer quelque chose ici et de façon plus générale sur tout le territoire ».






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047