Corse Net Infos - Pure player corse


Municipales à Grossetto-Prugna - Valérie Bozzi : « Nous sommes le pôle de vie de toute la Rive Sud »


Francesca Andreani le Jeudi 20 Février 2020 à 07:28

La mairesse sortante de Grossetto-Prugna-Porticcio, Valérie Bozzi, brigue un nouveau mandat dans une des communes les plus importantes de la rive Sud. La conseillère territoriale LR, présidente du groupe "La Corse dans la République", affiche une grande sérénité face à la liste d'opposition conduite par l'élu d'opposition Louis Giodarno, qu'elle avait déjà affronté en mars 2014.



Valérie Bozzi, maire sortante de Porticcio et présidente du groupe LR "La Corse dans la République" à l'Assemblée de Corse. Photo Michel Luccioni
Valérie Bozzi, maire sortante de Porticcio et présidente du groupe LR "La Corse dans la République" à l'Assemblée de Corse. Photo Michel Luccioni
- Pourquoi avez-vous décidé de renouveler votre mandat ?
- Nous avons de nombreux projets en cours que nous souhaitons voir arriver a terme. Nous avons commencé la structuration du centre de vie de Purtichju. Il y a de plus en plus d’habitants à l’année, il faut structurer l’urbanisme. Je souhaite continuer à mener à bien le travail que nous avons commencé.

- Gardez-vous la même équipe ? 
- Principalement. Il y aura quelques nouveaux colistiers. 

- Quel bilan tirez-vous de votre mandature ? 
- Nous avons créé une nouvelle mairie, une salle des fêtes, une médiathèque, un amphithéâtre et une aire de jeux autour de la place Saint Laurent. On a pu y organiser de nombreuses manifestations que l’on ne pouvait pas faire avant. Un bail emphytéotique a été conclu avec l’évêché pour construire une église au centre de Purtichju. Nous avons restauré l’église de Grossettu à l’intérieur et à l’extérieur. La place a également été rénovée. Nous avons refait tous les canaux d’irrigation du village. En tout, plus de 25 millions d’euros ont été investis lors des deux dernières mandatures.

- Quelle est, pour vous, la problématique principale de votre commune ?
- C’est une petite commune très agréable avec une qualité de vie exceptionnelle aussi bien à Purtichju qu’au village. Il n’y a pas de réelle problématique. A Purtichju, il règne vraiment une vie de village. Il y a évidemment une difficulté liées aux résidences secondaires, mais celles-ci sont moins importantes maintenant qu’elles ne l’étaient il y a plusieurs années. Nous sommes le pôle de vie de toute la rive Sud. Le pic estival dure un mois, c’est évidemment un inconvénient, mais en même temps, nous sommes la station balnéaire du golfe d’Ajaccio, ce qui a aussi ses avantages.

- Sur quels projets sera axé prioritairement votre prochaine mandature ?
- La mandature précédente a été tournée vers l’administratif et le culturel, je vise maintenant le sport et la pleine nature. Les travaux pour la nouvelle promenade commencent au mois d’avril. Elle partira du point information et arrivera à la tour de Capitellu, le tout réalisé en bois et d’une largeur de 3 mètres. Un autre projet est de créer un centre sportif complet sur la rocade avec un gymnase, un stade ou encore une piscine. Des locaux seront dédiés aux associations et aux entreprises sportives. Nous avons acheté le champ qui se trouve an face du restaurant le Club pour en faire un poumon vert, dans le but de réaliser un parc et un parcours de santé.
 
- Comment comptez-vous allier la sur-fréquentation touristique avec la préservation de l’environnement ?
- Nous avons mis en place le tri sélectif de manière très développée : avec des bornes enterrées dans les centres de vie et une collecte au porte à porte. Nous avons distribué gratuitement des sacs de couleurs jaunes et bleus pour faciliter au maximum le dispositif. Nous avons pour projet de collecter directement les bio-déchets auprès des professionnels et de collecter les déchets verts auprès des privés. Pour cela, il a fallu une bonne structuration et investir dans un camion. Nous sommes en train d’essayer de créer avec la commune d’Aiacciu un syndicat pour installer d’autres points d’arrêt de la navette maritime. L’idée serait, par exemple, d'avoir un point d’arrêt place Miot. Nous sommes également en train de mettre à disposition des usagers sur la place Saint Laurent des bornes avec des vélos électriques. 

- Pensez-vous faire une alliance pour le second tour ?
- Nous avons une liste et une équipe diverses, avec un projet structuré et cohérent. Il n’y a aucune nécessité, ni volonté d’alliance.

Propos recueillis par Francesca Andreani.

 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047