Corse Net Infos - Pure player corse


Municipales - Stéphanie Grimaldi candidate à Bastia : « Faire rayonner la ville au niveau économique ! »


Pierre BERETTI le Mercredi 18 Septembre 2019 à 10:26

Stéphanie Grimaldi est candidate aux prochaines élections municipales à Bastia. Au lendemain de l'annonce de sa candidature elle explique son choix et présente un de ses premiers colistiers, engagé à ses côtés, Sébastien Ristori.




- Pourquoi présenter une candidature pour les municipales à Bastia ? 
-Tout d’abord, j’ai pu acquérir une longue expérience du mandat de maire et de gestion d’équipe. Je l’ai fait avec rigueur et passion pendant les dix-huit années dans mon village de La Porta où mes concitoyens m’ont renouvelé leur confiance et avec qui j’ai tissé des liens indéfectibles. Aujourd’hui, je souhaite m’impliquer pleinement dans la Ville dans laquelle je vis et je travaille depuis cinquante ans, Bastia. Mes enfants y sont nés et y ont grandi. et comme tous les Bastiais je vois et entends les difficultés quotidiennes que cette ville connaît. Etant depuis longtemps investie en politique, j’ai aujourd’hui la volonté de pouvoir répondre aux besoins existants et d’offrir à Bastia l’avenir qu’elle mérite. Je m’en suis également donné les moyens en m’entourant de nombreux experts de la société civile qui travaillent sur un programme concret et qui seront en mesure de l’appliquer. Aujourd’hui, les Bastiais ont besoin d’ingénierie et d’une équipe en mouvement, fonctionnelle et opérationnelle sur tous les sujets tenant à l’administration de la Ville. Ils attendent des résultats visibles et durables qui impacteront favorablement leur avenir et celui de leurs familles. 
 
- Comment constituez-vous votre liste et votre programme ? 
-Tout d’abord, j’ai été à la rencontre de la population afin de prendre la mesure de ses attentes. Bien sûr, d’autres réunions sont encore à venir. Les Bastiais n’attendent pas uniquement de la stratégie politique, ils attendent aujourd’hui des compétences et du travail. C’est ainsi que j’ai privilégié de rassembler des Bastiais, experts dans divers domaines qui sauront réellement apporter des solutions. Au fil des années, ma vision de la politique a évolué. Aujourd’hui, on attend que les candidats présentent de la technicité de par leur profil et leurs parcours. Cela peut paraître facile d’élaborer un programme, mais il faut ensuite avoir les compétences pour l’appliquer et obtenir les résultats promis. Nous voulons susciter l’espoir auprès des Bastiais pour qu’ils puissent adhérer à notre programme. 
 

Avec Sébastien Ristori
Lors de son annonce de candidature, Stéphanie Grimaldi a dit clairement  vouloir privilégier l’union de la droite en citant un de ses proches futurs colistiers : Sébastien Ristori. Ce dernier était en effet sur la liste Per l’Avvene aux dernières territoriales tout en étant co-président des Jeunes Républicains. Aujourd’hui encore Cadre LR en Corse, certains disent qu’il pourrait être le « trait d’union » entre la droite traditionnelle et le mouvement régionaliste.
Titulaire de deux masters, analyste financier, fondateur de la première junior entreprise de l’Université de Corse à 20 ans, Sébastien Ristori exerce depuis 10 ans sur des fonctions de direction d’entreprises tout en étant enseignant en finance et entrepreneuriat. Il a contribué à accompagner plusieurs porteurs de projet et artisans en Corse sur des levées de fonds pour démarrer leurs activités. Il connaît parfaitement les rouages financiers de la PME et les difficultés économiques liées à l’insularité. En novembre prochain, il publiera son premier ouvrage sur la création d’entreprise aux éditions Ellipses. Agé de 31 ans, il souhaite depuis 2017 s’engager pour sa ville et nous livre son jeune parcours politique. 

(Crédit photo : Julien Gungui-Ramses Photo Création)
(Crédit photo : Julien Gungui-Ramses Photo Création)
- Pourquoi avez-vous rejoint Stéphanie Grimaldi ? 
-Ce choix a été réfléchi depuis cette année, bien que je connaisse Stéphanie Grimaldi depuis longtemps. D’une part, j’ai toujours appartenu à la famille libérale depuis mon engagement en politique. D’autre part, il s’agit d’une élection qui concerne la ville de Bastia. C’est la ville où je suis né, où j’ai grandi, où j’ai toute ma famille et mes amis. C’est tout naturellement donc, que j’ai répondu favorablement à une candidate qui partage cette appartenance en ayant vécu 50 ans dans la même ville, qui la connaît très bien puisqu’elle y travaille ainsi que ses habitants. Il était important pour moi de m’investir et de mettre mes compétences au service de cette magnifique cité qui mérite d’être ambitieuse et de rayonner sur la Région mais aussi sur la Méditerranée. Par ailleurs, ce n’est malheureusement pas un secret, le cœur de ville, l’économie et le commerce sont en péril et bon nombre de personnes peinent à y vivre correctement. Je suis issu d’un milieu modeste, je connais les difficultés du quotidien. 
 
- On parle d’une éventuelle candidature de Jean-Martin Mondoloni aux côtés duquel vous étiez aux dernières territoriales, comment vous positionnez-vous ? 
-Lors des dernières territoriales, j’ai suivi mes convictions comme bon nombre de colistiers qui ont une double appartenance. J’ai adhéré à la démarche régionaliste de Per l’Avvene car le programme mené par cette liste faisait écho à mes convictions pour la Région. Stéphanie Grimaldi a annoncé ses intentions pour Bastia il y a un an, le 18 septembre 2018. Les seuls échos d’une éventuelle candidature de mon ami Jean-Martin me sont parvenus par la presse écrite fin août. Stéphanie Grimaldi et moi-même avons rencontré Jean-Martin Mondoloni dans un esprit d’ouverture et de dialogue, et, à cette occasion, elle lui a confirmé sa candidature comme tête de liste à Bastia. Une droite unie est ce que nous appelons de nos vœux. Pour autant, chacun est libre de ses choix et je suis particulièrement attaché au principe démocratique. Etant donné l’attachement viscéral des Bastiais à notre ville, une tête de liste non bastiaise serait ressentie comme un parachutage et une candidature illégitime. Par ailleurs, c’est la première fois que les Bastiais pourraient élire une femme Maire, à la tête d’une des deux plus grandes villes de Corse.


Municipales 2020 | Territoriales 2015 | Municipales 2014 | Départementales 2015















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude