Corse Net Infos - Pure player corse




Municipales 2020. Ghjuvan'Santu Le Mao veut "recréer un lien social intergénérationnel à Ghisonaccia"


Livia Santana le Jeudi 5 Mars 2020 à 15:22

L'expert immobilier Ghjuvan'Santu Le Mao tête de la liste "Inseme cambiemu a Ghisunaccia" se lance dans la bataille des municipale à Ghisonaccia. Le candidat peut compter sur le soutien du parti Femu a Corsica ainsi que sur celui du président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, pour décrocher le siège de maire. La jeunesse est aux avants-postes de sa liste et c'est avec elle qu'il entend redynamiser le village de la plaine.



-  Pourquoi avez-vous décidé d’être candidat ?
- Cette candidature est le fruit d’une démarche collective, portée par la jeunesse ghisonacciaise, que nous avons initiée, avec l’ensemble des membres de la famille nationaliste, au mois de mai 2019. Nous avions ouvert des discussions, il y a un an, dans le but de constituer une liste de rassemblement nationaliste, ouverte à toutes les personnes partageant les valeurs et fondamentaux qui sont les nôtres à savoir : l’éthique, la transparence, la solidarité, l’honnêteté et ayant pour seul et unique objectif l’intérêt général de notre commune et de ses habitants. Certains ont opté pour une démarche individuelle, sans consulter les militants, ce choix leur appartient, libre à eux de l’expliquer ou pas.

  - Sous quelle étiquette vous présentez-vous ?
- Je suis membre de l’exécutif de Femu A Corsica, mon étiquette politique est donc naturellement celle de mon parti politique, ma liste, par contre, est composée majoritairement de militants et sympathisants nationalistes, toutes tendances confondues, ainsi que de citoyens apolitiques.

- Avec quelle liste et quels soutiens ?
- Notre liste est composée de Ghisonacciaises et de Ghisonacciais qui ont envie de changement et de lisibilité politique, avec une forte présence de la jeunesse aux avant-postes, car il nous semblait important d’être en phase, avec nos convictions, nos valeurs et nos idées. Je souhaite tout de même rappeler que l’engagement des jeunes dans les différentes campagnes de 2015 et de 2017 a été décisif pour l’emporter largement à chaque fois, il semblait donc logique qu’elle soit à l’initiative de cette démarche et que les jeunes puissent légitimement prendre les responsabilités qu’ils méritent. Notre démarche est également soutenue par le président du Conseil exécutif de la Corse, Gilles Simeoni, par le député, Jean Felix Acquaviva et par Femu A Corsica.

- Quel bilan tirez-vous de l’action du maire sortant ?
- Je ne souhaite pas épiloguer longtemps sur le bilan du maire sortant car tous les Ghisonacciaises et les Ghisonacciais peuvent en faire le constat par eux-mêmes … très peu de projets ont été réalisés : pas de résolution du problème récurrent des inondations où la situation a même par endroit empiré, pas de nouvelle mairie, pas de complexe sportif, pas de zone d’activités et artisanale, pas de charte architecturale, pas de nouvelle station d’épuration, pas d’amélioration notable au niveau des hameaux de la Gare et de Saint Antoine et que penser du développement touristique et de la valorisation du bord de mer.

- Qu'est ce que le maire aurait dû faire et qu'il n'a pas fait ? 
- Aujourd’hui malheureusement Monsieur le Maire ne souhaite pas rentrer dans une réflexion au niveau du territoire, il faut dépasser les clivages politiques, et le niveau communal pour réfléchir au niveau intercommunal de tous les projets structurants. Ce n’est que de cette manière que nous pourrons toutes et tous de profiter, enfin, de l’ensemble des structures qui permettront à nos enfants de s’épanouir chez eux en bénéficiant de l’ensemble des services et équipements que nous sommes en droit d’attendre au 21ème siècle : santé, sport, culture, social, tourisme, environnement, aménagement, agriculture ...

- Quel est votre projet pour cette nouvelle mandature ?
- Notre projet, nous le voulons tout d’abord réaliste et en phase avec les attentes des citoyens de notre Commune. Comme nous le disons depuis le début de notre démarche, nous souhaitons changer la façon de gérer une commune en créant une véritable démocratie participative qui permettra à tous les Ghisonacciais, quelle que soit leur sensibilité politique d’être partie prenante du développement de leur commune. Nous allons donc privilégier l’écoute, l’information et la concertation avec la création de commissions mixtes composées d’élus et de citoyens et recréer un sentiment d’appartenance villageois et un lien social intergénérationnel. Enfin nous voulons, qu’après avoir été oubliés depuis longtemps, les hameaux de Ghisonaccia-Gare et de Saint Antoine soient traités avec équité.

- Quelle est votre priorité ?
- Les priorités seront tout d’abord de régler définitivement le problème récurrent des inondations qui n’a que trop duré, une fois ce problème définitivement résolu, il sera nécessaire de réviser le PLU et de définir une stratégie d’aménagement à l’échelle du territoire à travers l’élaboration d’un schéma de Cohérence Territorial. Il est également important de redynamiser notre commune et de relancer un secteur économique à bout de souffle par la création d’une zone artisanale, par un développement du village qui sera articulé avec les activités touristiques du bord de mer, les activités agricoles et les commerces en privilégiant les circuits courts et l’économie circulaire. Nous voulons relancer et créer des manifestations culturelles de grandes envergures comme relancer la foire di « U Sape Fà » à  qui était une réussite et qui n’existe plus aujourd’hui.  Enfin, le projet de complexe sportif, est pour nous une priorité, mais il sera nécessaire comme nous le disons depuis maintenant plusieurs années de le repenser et de transférer la compétence au niveau de l’intercommunalité car ce projet comme celui de la crèche à une vocation territoriale. Il est donc logique que tous ces grands projets structurants soient supportés par l’ensemble des habitants du territoire et pas uniquement par les contribuables ghisonacciais.
 
- L’axe fort de votre programme ?
- L’axe fort de notre programme, c’est notre projet de société et la volonté collective de mettre en place une véritable démocratie participative et respectueuse de tous les citoyens. Nous voulons faire de la phrase de Hellen Keller, notre maxime : « Seuls, nous pouvons faire si peu, ensemble, nous pouvons faire beaucoup ! »

- Quelle est la principale problématique de votre ville ?
- Les problèmes de notre commune sont trop nombreux pour tous les citer mais les principaux sont pour nous, la santé, le social, l’aménagement du territoire et le développement de l’économie. Au niveau de la santé, nous souhaitons soutenir le projet médical de la plaine orientale développé par le collectif « Per a Salute in Piaghja Orientale », en lien avec les professionnels de santé pour la création de l’hôpital public local, contribuer à l’installation de jeunes médecins et renforceer les services relevant du médico-social et éducatif. 
Pour le Social, nous souhaitons diversifier les actions du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) avec en priorité la mise en place d’actions en collaboration avec le milieu associatif et scolaire, pour lutter contre les addictions, en particulier la drogue, véritable fléau pour notre jeunesse.
Concernant l’aménagement, nous voulons mettre en place une véritable stratégie d’aménagement de notre commune et de notre territoire avec la création d’un SCOT et d’un PETR, le développement de l’économie s’articulant autour du tourisme, de l’agriculture et des commerces mais également la mise en place de la démarche « Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée » sur l’ensemble du territoire du Fium’Orbu Castellu afin de lutter contre le chômage.

- Quel score comptez-vous obtenir au 1er tour, Pensez-vous l’emporter ?
- Notre démarche collective de rassemblement, portée par la jeunesse ghisonacciaise rencontre un très bon accueil et nous avons de très bons retours, nous sommes donc confiants quant à la concrétisation, au sortir des urnes, le soir du 15 mars.


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047