Corse Net Infos - Pure player corse

"Mondu Latinu" de Laurent Bruschini


Rédigé par le Samedi 10 Août 2013 à 18:19 | Modifié le Dimanche 11 Août 2013 - 01:32


Laurent Bruschini présente, depuis quelques semaines, son nouvel album « Mondu Latinu » à la Corse et au monde. D’un naturel discret et réservé, il parle pourtant de la conception de ce CD, aboutissement d’un travail d’équipe, avec une fierté non dissimulée. Des reprises, mais aussi l’écriture de certains textes et une interprétation comme il en a le secret, caractérisent ce dernier né.


(DR)
(DR)
Un deuxième album en rien comparable au premier, si ce n’est ce lien indéfectible qui l’unit à ses racines et à l’histoire de son île. La voix y est beaucoup plus posée sans ne rien perdre de sa puissance, et laisse passer, en plus de la douceur,  quelques sentiments que l’on voudrait volontiers apparenter à de l’amour.
On retrouvera ces nuances chaudes, notamment sur des reprises comme « Por una cabeza » de Carlos Gardel, « la historia de un amor », chantée par Luz Casal, « Todo Cambia » de Mercedes Sosa et « No potho reposare » d’Andrea Parodi, chant populaire sarde d’un amour impossible.
D’exceptionnelles reprises et interprétations, qui croisent d’autres textes, écrits par l’artiste : « Talavesu » détour obligé vers son lui originel, « Listess’e Vo » et « Mora Testa » plus impliquées, face à la situation actuelle de la Corse. « In la to Chjoma » est certainement la résultante d’un Laurent Bruschini qui s’ouvre à la vie et à l’amour, d’un artiste en paix avec lui-même, qui aime son public et qui le lui montre. Le lien entre toutes ces interprétations est ce monde latin, qui rassemble l’origine des langues et le tempérament des hommes.
Si les deux derniers titres, « I Sogni d’un Tempu » et « L’Annata di u Tredici Luni » lui ont été écrits par Marcu Biancarellu, déjà partenaire du premier CD, Michel Tomeï a assuré la direction artistique, de cet album en signant les compositions originales et les arrangements musicaux.
 
En résumé, pas d’envolées vocales  vertigineuses et  un disque plus dans l’émotion. Laurent Bruschini s’est ouvert au monde, aux autres, à l’autre et à lui même. Il a gagné une assurance qui confère, à cet album, un engagement émotionnel que j’invite chacun à découvrir.

http://www.youtube.com/watch?v=E7DxovqlKIo

http://www.youtube.com/watch?v=OnPYUDCyFG4



(DH)
(DH)
SAMEDI 10 AOUT à  21H COZZANO
MARDI 13 AOUT à 21H LIVANTI PURTIGLIOLU
MERCREDI 14 AOUT à 21H SOFITEL PURTICHJU
MERCREDI 21 AOUT à 19 H SOFITEL PURTICHJU
VENDREDI 23 AOUT à 21H, U SAN PETRU, SERRA DI FERRO
SAMEDI 24 AOUT à 21H, LA BALISACCIA
MERCREDI 28 AOUT à 19 H, SOFITEL PURTICHJU
SAMEDI 31 AOUT à 21 H GUAGNUVENDREDI 13 SEPTEMBRE, 21H FESTIVAL DU TARAVU, SOLLACARO
OCTOBRE : FESTIVAL NAUTIQUE ET MUSIQUE BONIFACIO


 
   



Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : La photo du jour : Sur le sentier des douaniers à San Fiurenzu https://t.co/zo9aGXFJLa https://t.co/aWDfrJUzCQ
Lundi 23 Avril - 08:38
Corse Net Infos : #Bonghjornu #Bonjour La photo du jour : Sur le sentier des douaniers à San Fiurenzu https://t.co/yGGg8V63nm
Lundi 23 Avril - 08:38
Corse Net Infos : Balagne : Réunion de SOS Thyroïde Corse https://t.co/W6B34cV6HE
Lundi 23 Avril - 00:03
Corse Net Infos : Porto-Vecchio : Les footballeurs se mobilisent pour Romane https://t.co/FriqJfMYKT https://t.co/GSDlT0F1Xg
Dimanche 22 Avril - 23:44



Newsletter






Galerie