Corse Net Infos - Pure player corse


Mois sans tabac : Christian Sain répond à toutes vos questions


Maria-Serena Volpei-Aliotti le Jeudi 14 Novembre 2019 à 11:31

Novembre est depuis 4 ans le " mois sans tabac" qui a pour but d’aider les fumeurs à arrêter. Ainsi, de nombreuses actions sont organisées au travers de l'île, avec L'ARS et la Ligue Contre le Cancer.
Ce mercredi 13 Novembre à Lisula, le tabacologue et addictologue Christian Sain recevait et conseillait ceux qui souhaitaient en finir définitivement avec la " clope", sur place, il évaluait gratuitement le niveau de dépendance de chaque fumeur et leur présentait les différents moyens et outils disponibles pour cela.



La Corse est la région où l'on fume le plus et on y enregistre chaque année une augmentation de 25 % de cancers par rapport au continent, notamment chez les femmes.  C'est à partir de ce constat que le tabacologue Christian Sain organise pendant le mois sans tabac des journées de sensibilisation régionales afin de répondre aux questions de fumeurs et leur expliquer comment fonctionne le tabac et pourquoi c’est si difficile d’arrêter.

"Au cours de l'entretien, - détaille Monsieur Sain - je mesure l’intoxication tabagique et leur dépendance en nicotine. Pour ceux qui veulent arrêter de fumer, ça nous aide pour doser les patchs".

 

 

Le paquet à 10 € pour 2020 ? 

"Je suis évidemment favorable. Mais cette augmentation touchera surtout les jeunes qui seront obligés de freiner. Mais pour le reste, lorsqu’on est accro, on fait tout pour fumer". 

 

Quelques conseils pour arrêter de fumer ? 

 

"Il faut se faire aider. La nicotine est une drogue dure, c’est pour ça que les gens ont du mal à arrête de fumer. Quand on entend ça me plaît de fumer, c’est en fait une obligation pour eux. En fumant, la nicotine va dans le cerveau et libère la dopamine, l’hormone du plaisir.

On devient très rapidement accro, même en fumant très peu. Arrêter ce n'est pas simple, il faut généralement de l'aide. Un exemple, je vois encore des femmes enceinte fumer et même en cachette. Ce qui n’est pas bon car elles ont tendance à beaucoup moins fumer de cigarettes mais tirer beaucoup plus dessus. Du coup ? l’intoxication est beaucoup plus importante chez le bébé. Je rappelle qu'en fumant, la personne inhale plus de 4000 produits toxiques par cigarette. 

Pour arrêter il faut une grande motivation, quelque soit la méthode, la personne arrêtera de fumer. 

Aujourd'hui les femmes ont des enfants plus tard qu'avant. Après 30/35 ans. Et si elles ont commencé à 15 ans, elles ont entre 15 et 20 ans de cigarettes.

Pour une personne qui a fumé 1 paquet par jour pendant 30 ans, pour retrouver des poumons normaux, si elle n'a pas de problèmes, il lui faudra entre 10 et 15 ans. 

Aujourd'hui, j'aide une dame de 84 ans. Il n'a pas d'âge pour arrêter de fumer". 

 

Et la vapoteuse dans tout ça ? 

"La vapoteuse est 95 % moins toxique que la vraie cigarette. Elle peut permettre d’aider les gens à arrêter de fumer ou diminuer leur consommation. En France, il y a plus de normes, on ne rencontre pas les mêmes problèmes qu'aux États-Unis. Mais il ne faut pas les acheter n'importe où !"

 

Ne pas commencer ! 

"Nous intervenons beaucoup, toujours dans le cadre de la Ligue Contre le Cancer, dans les classes de 6ème pour communiquer sur les risques du tabac. Pourquoi il ne faut pas fumer, pourquoi est-ce si compliqué d'arrêter". 


Aujourd'hui, il est interdit de fumer en voiture avec des enfants de moins de 12 ans à bord. 



Les prochains rendez-vous donnés par le tabacologue Christian Sain: vendredi 15 au super U Calvi, le 18 au Leclerc de Ghisonaccia, le 28 à la faculté de lettres de Corti. 


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047