Corse Net Infos - Pure player corse


Les tests de dépistage du Sida en chute libre en Corse : "2021 sera catastrophique"


Livia Santana le Mardi 1 Décembre 2020 à 17:20

Ce mardi 1er décembre, pour la journée mondiale de la lutte contre le sida, CNI dresse un état des lieux de la maladie sur l'île. D'après les associations, le manque de prévention et de dépistage liés à la Covid-19, génèreront une flambée de l'épidémie en 2021.



Ces derniers mois, la Covid-19 a focalisé toutes les attentions  et relégué de nombreuses maladies comme le Sida au second plan. Pourtant, la maladie est toujours bien présente en Corse. Dani Papi, présidente de Corsica Sida, l'association basée à Ajaccio qu'elle préside depuis 24 ans, regrette de ne pas avoir pu faire de prévention cette année. 
"Nous n'avons pas pu faire d'action sur le terrain à cause des confinements. Sur le plan national cela fait des années qu'on ne parle plus du tout du Sida, comme s'il n'existait plus", s'indigne l'inlassable bénévole ajaccienne.
L'association Aiutu corsu, a concentré son action sur les réseaux sociaux et sur les sites de rencontres, notamment à destination du public gay, grâce profil où les personnes peuvent prendre des renseignements et demander à recevoir du matériel de prévention gratuitement.

Bien que depuis quelques années la diffusion du virus en Corse s'est stabilisé, il n'empêche que celui-ci est toujours présent. Sur le territoire national on estime à 6 000 le nombre de personnes contaminées chaque année. En Corse, les chiffres précis ne sont pas connus, mais selon les associations, les nouveaux cas proviendraient de la prostitution chez les femmes mais aussi, et de plus en plus chez les hommes qui ne se protègent pas.
"Nous avons beaucoup de retour des prostitués qui nous racontent que les clients ne veulent pas mettre de préservatifs, inquiets ils se tournent vers nous pour les dépistages", explique Dani Papi. Les flux touristiques influent également sur la propagation du virus sur l'île et tous les publics sont concernés : "les jeunes ne se protègent plus mais les 50 ans non plus", reprend-elle. 
 
Dépistages en nette baisse

La Covid-19 a fortement impacté l’activité de dépistage en 2020. Selon le site VIH.org, lors du 1er confinement, le nombre de sérologies a diminué de 56% entre février et avril, en particulier chez les hommes (- 66%, pour - 49% chez les femmes). Cette baisse importante est particulièrement marquée chez les plus jeunes (- 62% pour les 15-24 ans) et les plus âgés (- 62% pour les plus de 50 ans).
En Corse, l'association habilitée à effectuer des dépistages Trod, Aiutu corsu, s'alarme.
En 2020, elle a effectué 5 dépistages contre environ 70 à 80 les années précédentes. "Ce déclin est inquiétant, si les personnes ne se font pas dépister alors elles peuvent contaminer. L'impact va être terrible pour le futur, l'année 2021 sera risque d'être catastrophique.", s'inquiète Sylvie Marcaggi, présidente de l’association Aiutu Corsu.





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047