Corse Net Infos - Pure player corse



Les droits du fleuve U Tavignanu en débat à Aleria et Corte


J.C. le Vendredi 7 Octobre 2022 à 10:11

Le Tavignanu a des droits, tel est le thème central du cycle de conférences qui se déroulera le samedi 8 à Corti, et le dimanche 9 à Aleria à 14h à la Maison des Associations. L'association Tavignanu Vivu à l'origine de la défense du fleuve est soutenue dans sa démarche par d'autres associations soucieuses de la défense de la nature, des conférencières émérites viendront étayer les débats.



Une manifestation à Ajaccio en 2019
Une manifestation à Ajaccio en 2019
En 2016, des riverains du fleuve constituent un collectif qui œuvre depuis pour la défense d'U Tavignanu menacé par l'implantation, sur la commune de Ghjuncaghju, d'un centre d'enfouissement de déchets ménagers et assimilés d'une part, et de déchets amentifères d'autre part. Depuis 6 ans, des étapes ont été franchies, le collectif est rejoint par d'autres associations, ensemble ils établissent la Déclaration des droits du Tavignanu. Pour approfondir et mieux comprendre cette démarche, ainsi que les engagements et les espoirs qu'elle représente, le collectif organise ce week-end deux conférences-débats avec Marie-Angèle Hermitte, directrice d'études honoraires à l'École des hautes études en sciences sociales, et Marine Yzquierdo, avocate en droit de l'environnement. Les 2 conférencières ont préalablement travaillé sur les droits de la nature en Corse et particulièrement sur le dossier du Tavignanu.

Les gardiens du fleuve

"Depuis la création du collectif, je fais partie de ceux qui se sont opposés à ce projet d'enfouissement, il s'agit d'une absurdité. Avec les différentes associations, les élus, la population et l'énorme soutien du monde agricole, nous nous battons contre ce projet." explique Pascale Bona, membre actif du collectif Tavignanu Vivu qui a engagé une bataille pour la préservation des droits de notre fleuve. "Nous nous incarnons dans cette démarche, car ce projet est une très grande menace pour le Tavignanu et cela est inacceptable". 

Après avoir été déboutée de ses demandes en 2021, par la cour administrative de Marseille puis le Conseil d'État qui a autorisé la société Oriente Environnement d'ouvrir et d'exploiter le centre d'enfouissement de déchets, le collectif Tavignanu Vivu reste fortement mobilisé. Le 18 octobre prochain se tiendra une audience au tribunal administratif de Bastia qui jugera des prescriptions attaquées par les porteurs du projet d'enfouissement. "Chaque individu, militant de la nature, peut soutenir les droits du Tavignanu en signant une pétition mise en place par Tavignanu Vivu et qui compte plus de 5000 signatures, la ville de Bastia et d'autres communes soutiennent cette démarche". explique Pascale Bona "la nature fait preuve d'une belle résilience à condition de ne pas la détruire complètement, nous sommes actuellement focalisés sur la date du 18 octobre, à la suite de cette audience, nous verrons quelles démarches adopter, nous continuerons de nous battre". 

Les conférences/ débats qui se tiendront à Corti et Aleria seront l'occasion d'être pleinement informé et surtout de faire émerger une prise de conscience primordiale pour la défense des droits de la nature et di u fiume Tavignanu


Infos ++

samedi 8 octobre à 15h à Corte , Amphi Ettori, campus Mariani
dimanche 9 octobre à 14h à la Maison des Associations d'Aleria.
Les droits du fleuve U Tavignanu en débat à Aleria et Corte














L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Motards en colère
Motards en colère
Foot L1. ACA-Strasbourg
Foot L1. ACA-Strasbourg
Les dauphins de Calvi
Les dauphins de Calvi
Assemblée de Corse
Assemblée de Corse
jardin Pecunia
Assemblée de Corse.15
Congrès Mycologie
Foot ACA-PSG.10
Crash Calvi
Corsica Bike Festival à Lisula
L'Ehpad Saint-André à Furiani
Salon du Chocolat de Bastia 2022