Corse Net Infos - Pure player corse


Législatives : Camille de Rocca Serra retire sa candidature dans la 2ème circonscription de Corse du Sud


Nicole Mari le Vendredi 20 Mai 2022 à 14:13

A trois semaines du 1er tour des élections législatives qui se tiendront les 12 et 19 juin prochain, Camille de Rocca Serra, renonce à se présenter dans la 2ème circonscription de Corse du Sud. Confronté à la candidature de son ancienne suppléante, Valérie Bozzi, qui part sous la bannière Ensemble-Horizons, l’ex-député LR argue du risque de fracturer encore plus la droite et annonce son ralliement à Valérie Bozzi.



L'ex-député LR Camille de Rocca Serra renonce à être candidat LR dans la 2ème circonscription de Corse du Sud pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochain.
L'ex-député LR Camille de Rocca Serra renonce à être candidat LR dans la 2ème circonscription de Corse du Sud pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochain.


« Je ne dépose pas de candidature ». C’est au dernier moment, ce vendredi matin, le jour de clôture des dépôts de candidatures aux élections législatives des 12 et 19 juin prochains, que Camille de Rocca Serra, a annoncé qu’il se retirait de la course dans la 2ème circonscription de Corse-du-Sud. Un retrait forcé pour l’ex-député LR, trois fois parlementaire de 2002 à 2017 et qui avait dû céder son siège au nationaliste Paul-André Colombani. C’est finalement la division de la droite qui a eu raison de son engagement. Son ancienne suppléante, Valérie Bozzi, lui ayant coupé l’herbe sous les pieds en se présentant avec le soutien du maire d’Ajaccio, Laurent Marcangeli, et avec l’investiture d’Ensemble-Horizons, la coalition de la majorité présidentielle.


« J'ai toujours dit que je faisais de la politique dans la cohérence et dans la clarté. Je ne vais pas tromper mes amis et mes électeurs envers qui j'ai toujours été loyal. J'attendais une mobilisation qui n'est pas venue ». Camille de Rocca Serra dénonce « un parasitage important » qui lui a enlevé certains soutiens : « J'ai eu des soutiens nouveaux, qui étaient étonnants et qui m'ont fait plaisir, mais certains de mes amis proches se sont finalement révélés être des obstacles, défaillants ou sourds à mon engagement ». Il s’insurge également contre la logique mathématique : « Pour certains, c'est uniquement l'arithmétique qui compte ! » au détriment des idées et de l’enjeu politique de l’élection : « Je pense que certains n'ont pas compris la dimension d'une élection législative. On n’imagine pas que les électeurs puissent se porter sur quelqu'un en fonction de ses idées, de ses convictions et de ses valeurs. Je le regrette ! J'en ai tiré les conséquences ! ».


Refusant de porter le poids de la division, Camille de Rocca Serra a pris sa décision pour ne pas risquer « de fracturer encore davantage la droite, la mienne est gaulliste, elle est opportuniste pour certains, mais je ne veux surtout pas ajouter du désordre au désordre ». Il précise qu’il apportera néanmoins son soutien à la candidate de la droite, Valérie Bozzi : « Je défends des valeurs de fidélité et de loyauté, et même si on ne l'a pas été avec moi, je ne vais pas changer ». Ceci étant, il entend rester présent dans la campagne et engagé sur « le plan des idées et d'une vision de la Corse ».

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047