Corse Net Infos - Pure player corse


Législatives 2022 : Quatre nationalistes corses candidates dans les Bouches-du-Rhône !


Livia Santana le Lundi 23 Mai 2022 à 10:54

Soutenues par Femu a Corsica et le PNC, quatre militantes nationalistes corsess ont été stratégiquement investies dans plusieurs circonscriptions des Bouches-du-Rhône pour les élections législatives des 12 et 19 juin. Membres du parti Régions & peuples solidaires (R&PS), elles essaieront d'atteindre la 1ère, 4ème, 6ème et 10ème circonscription des alentours de Marseille. Une démarche plus financière que politique.



Une séance dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale © Assemblée nationale
Une séance dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale © Assemblée nationale
Les Nationalistes se présentent en Corse, oui, mais pas que ! Pour représenter « Région et peuples solidaires » (R&PS) aux élections législatives qui se dérouleront les 12 et 19 juin prochains, les deux partis autonomistes corses, qui en sont membres ont investi quatre de leurs militantes -  trois membres de Femu a Corsica et une du PNC - dans des circonscriptions des Bouches-du-Rhône.

Si ces 4 candidates ont été parachutées dans cette région, c’est aussi pour des raisons de parité. La fédération R&PS, n’ayant pas assez de candidates femmes, a demandé aux partis régionaux de présenter des membres. Entre les lignes, cela s’inscrit également dans une démarche financière puisque si un parti présente au minimum 50 candidats et qu’il réalise au moins 1% de suffrages dans au moins 50 circonscriptions de France au premier tour, il sera subventionné à hauteur de 1,64€ par vote. Pour optimiser leurs revenus, les partis ont donc intérêt à présenter le plus de candidats possibles.  « Région & peuples solidaires » obéit, comme tous les autres mouvements, à cette règle, et avait déjà présenté des candidats nationalistes sur le continent en 2017.
 
Qui sont les candidates en lice ? 
 
Marie Lanzalavi, membre de Femu a Corsica et conseillère à l’Assemblea di a Ghjuventù se présente dans la première circonscription qui regroupe l'arrière-pays marseillais et s’étend entre la cité phocéenne et le pays aixois, au nord d'Aubagne. En 2020, Julien Ravier, du parti Les Républicains, prend la succession de Valérie Boyer en tant que député. Déclaré inéligible depuis, il n’a pas pu se représenter. 
 
Toujours soutenue par Femu a Corsica, Léa Manicacci est candidate dans la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône et sera suppléée par Julien Morison. Si elle est élue, son mandat couvrira la ville de Marseille, plus précisément son premier, deuxième, troisième, cinquième et sixième arrondissements. Elle affrontera, dans cette élection, Jean-Luc Mélenchon, député sortant et leader de la France Insoumise. 
 
Originaire d’Ajaccio, Clara-Maria Laredo, se présente dans la 6ème circonscription des Bouches-du-Rhône qui comprend le 9e arrondissement de Marseille et une partie du 10e arrondissement. Elle tentera de succéder au Républicain Guy Teissier qui ne se représente pas. 
 
Enfin, dans la 10ème circonscription, Magali Gozzi originaire de Moïta, est soutenue par le PNC et le parti « Oui la Provence ». Elle sera accompagnée de Cyril Perez-Cesari, un jeune de Porto-Vecchio étiqueté PNC. La circonscription rassemble les cantons d’Allauch, Gardanne, Roquevaire et la commune de Meyreuil. La Corse fera tout pour succéder à François-Michel Lambert, député LREM qui avait intégré le groupe « Liberté & territoires » à l’Assemblée nationale - groupe ou siègent également les trois députés nationalistes corses - et qui ne se représente pas. 

















Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047