Corse Net Infos - Pure player corse

Le GFCA domine Bagnols (29-26) et prend ses marques en Nationale 1


Rédigé par Vincent Marcelli le Samedi 7 Septembre 2019 à 18:50

Jamais véritablement inquiétés, les hommes du président Ripoll ont effectué une entrée remarquée en N1. Promu, le GFCA a montré les qualités et l’état d’esprit nécessaires pour faire du chemin dans cette compétition. Un match parfois musclé dans l’écrin du Palatinu ou il sera difficile de venir gagner cette saison…




Même si le Gaz avait déjà connu à deux reprises ce niveau, la perspective d’évoluer toute la saison au Palatinu et la fin d’une ère, celle de la Pignatta du Rossini, marquaient une nouveauté. Au terme d’une première journée, il sera encore difficile d’évaluer le potentiel de cette équipe. Il n’empêche que pour un promu et de surcroît face à une formation rhodanienne aguerrie à la N1, le GFCA n’a guère manqué son premier rendez-vous de la saison. Une victoire bien conçue tant dans l’envie que dans le jeu. Pour preuve, les Diables Rouges n’ont jamais été menés dans une rencontre bien maîtrisée dans son ensemble. Grâce à un collectif bien huilé, ils ont fait la course en tête face à un adversaire qui lui a tenu la dragée haute avant de céder en fin de première période. Pour le reste, le débat reste longtemps équilibré (9-9, 10-10, 11-11…). Dans les buts, Marcantò Coggia, qui remplace Capelle au pied levé, sera l’un des grands artisans en effectuant de nombreux arrêts déterminants notamment une double parade à 15-13. Sous l’impulsion de Hiele, lu aussi très à son avantage, le GFCA va se détacher au bon moment (16-13) et boucler le premier acte avec un +4 qui va s’avérer décisif.
Les Ajacciens maintiennent cette cadence dans une rencontre hachée qui va même se muscler avec un très long arrêt de jeu aux abords de la 40e. Entre-temps, l’équipe adverse tente de recoller (18-16). Mais le Gaz appuie sur le champignon et ne lâche rien témoin ce beau mouvement collectif ponctué par Tony Brunetti (22-16 à 15 minutes de la fin). On se dit qu’il ne peut rien arriver aux hommes de Yan Basny qui vont tout de même se faire peur en toute fin de rencontre. De -7, Bagnols recolle à -2 (28-26). Il faut un pénalty réussi en deux temps par Tony Brunetti pour clore le match sous un tonnerre d’applaudissements et en présence de la toute nouvelle Miss Corse. Une belle entrée en matière pour le GFCA.

Salle du Palatinu
GFCA bat Bagnols 29-26 (17-13)
Spectateurs : 800 environ
Evolution du score : 4-2 (5e), 8-4 (10e), 9-7 (15e), 11-10 (20e), 13-12 (25e), 17-13 (30e), 18-14 (35e), 18-16 (40e), 22-16 (45e), 24-18 (50e), 27-23 (55e), 29-26 (60e)
GFCA
Coggia (18 arrêts), PM Brunetti (1), Assati (3), T. Brunetti (7), Freitas (1), Jovanovic, Hiele (8), Abadia (2), Erard (3), Jovanovic (4).
Bagnols
Rousselot (7 arrêts) puis Vass (7 arrêts), Markus (1), Uhlik (8), Archier (1), Kovac (5), Tourraton (2), Poutier (2), Le Petit (5), Tribilon (1), Auguste (1)




Dans la même rubrique :
< >

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Les insolites de l’été | Tocc’à voi















Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude