Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


La Corse séduit au Salon des Vacances de Bruxelles


Thibaud KEREBEL le Jeudi 2 Février 2023 à 17:47

Cette année, la Corse a obtenu un espace d'exposition important sur le Salon des Vacances de Bruxelles, en Belgique. À compter de ce jeudi 2 février et jusqu'à dimanche, l'île aura l'occasion de mettre en valeur ses atouts touristiques, pour s'attirer de nouveaux visiteurs, ou fidéliser les habitués.



La Corse est l'invitée d'honneur du Salon des vacances de Bruxelles (Photos Thibaud Kerebel)
La Corse est l'invitée d'honneur du Salon des vacances de Bruxelles (Photos Thibaud Kerebel)
« Je peux vous reprendre une petite tranche de celle-ci ? » Erwan tend la main et pique pour la troisième fois un morceau de la fine charcuterie corse disposée sur la table, laissée à la libre dégustation des visiteurs. L’animation semble plaire, et les assiettes en carton se vident rapidement. Rien d’étonnant, car cette année, l’île est l'invité d’honneur du Salon des Vacances de Bruxelles, où elle jouit d’une exposition toute particulière. « J’ai peut-être été inspiré par la dégustation de vin local », sourit Erwan, qui repart avec quatre prospectus sous le bras. Pour Angèle Bastiani, présidente de l’Agence du tourisme de la Corse (ATC), la mission semble d'ores et déjà réussie : « on voulait leur amener des odeurs, des images, des sons, créer une ambiance pour donner aux visiteurs un avant-goût de notre île ». 


Parmi les clients potentiels, certains sont simplement venus prendre des informations auprès des membres des différents offices du tourisme. Les agents d'Ajaccio, de l'Ile Rousse, ou encore de Bastia conseillent, recommandent, et répondent aux questions des visiteurs qui se pressent. Agnès, la soixantaine, réfléchit à ses prochaines vacances. « La Corse, j’y suis déjà allée en été. Et là, je me demande si je n’y retournerais pas, mais cette fois-ci en hiver », confie la jeune retraitée. « J’aime beaucoup la randonnée, il y a des paysages magnifiques à découvrir. Ça peut être la bonne période pour prendre le temps de découvrir l’artisanat local : il y aura moins de monde qu’en plein juillet ».

Des réservations prises sur place

D’autres visiteurs comptent bien repartir du salon leur voyage clé en main. Sur les stands, certains exposants, comme le transporteur maritime Corsica Ferries, proposent de passer directement à l'étape de l'achat. « Ça ne fait que commencer, mais on a déjà des gens qui ont réservé leur billet pour septembre ! », se satisfait le responsable marketing de l'entreprise, tout sourire. « Ce n'est que le premier jour, mais c'est vraiment prometteur pour le moment. » 


Des premiers retours d'autant plus importants que la préparation du Salon a demandé plusieurs mois de travail. Mobiliser les équipes, faire venir les intervenants jusqu’à Bruxelles, organiser les animations… «  Notre rôle, c’est la promotion », explique Angèle Bastiani. « Évidemment, tout cela a un coût. Mais c’est essentiel de réunir les professionnels de Corse dans des capitales d'Europe pour se donner de la visibilité. » 
Pour l’instant, difficile d’estimer la portée du message : « Les retombées, on ne les aura qu’à la fin du salon », complète la présidente de l'ATC. Espérons qu’elles soient bonnes, car le tourisme représente 40 % du PIB de l’île.