Corse Net Infos - Pure player corse
Corse Net Infos Corse Net Infos

CorseNetInfos


La Corse à la pointe de la technologie pour prévenir les feux de forêt


Thibaud KEREBEL le Jeudi 16 Février 2023 à 16:29

Initiées par l’Assemblée de Corse, plusieurs réunions doivent permettre d'améliorer la prévention des incendies sur l'île. La dernière en date, qui s'est tenue ce jeudi 16 février à Corte, a servi de cadre à la présentation des outils de pointe actuellement disponibles ou encore en phase de conception.



Nadine Nivaggioni, présidente de commission à l’Assemblée de Corse, qui a initié cette série de réunions.
Nadine Nivaggioni, présidente de commission à l’Assemblée de Corse, qui a initié cette série de réunions.
La clé d’une bonne préparation, c’est la répétition. À ce titre, le centre de formation des sapeurs-pompiers de Haute-Corse dispose, depuis 2019, d’un simulateur de gestion de crise. Sur le modèle d’un jeu-vidéo, cet outil permet de mettre en situation, virtuellement, les différents acteurs impliqués dans la gestion des feux de forêt. « Par exemple, on a modélisé en 3D la ville de Corte. Donc on peut s’y balader en pleine crise, et le but, c’est de gérer les événements », explique le commandant Frédéric Antoine-Santoni, responsable du centre de formation de Corte, où se déroulait, ce jeudi 16 février, une réunion consacrée à la prévention des incendies.

Au milieu de tous les outils de lutte contre les feux de forêts qui ont été présentés, ce simulateur -que la Corse a pu obtenir grâce à des financements européens- a fait forte impression. « On se rapproche vraiment de la réalité. Ce qui se faisait avant avec du papier et des crayons fonctionne maintenant de manière beaucoup plus immersive », se satisfait Nadine Nivaggioni, présidente de commission à l’Assemblée de Corse, qui a initié cette série de réunions. « Une crise peut désorganiser une société bien huilée, c’est pour ça qu’il est très important de se préparer dans des conditions réelles. C’est loin d’être un gadget ! »

« Le simulateur se rapproche vraiment de l’exercice réel, sauf qu’il n’y a pas besoin de mobiliser les camions ! », abonde Frédéric Antoine-Santoni. « Les joueurs jouent leur vrai rôle dans le plan communal de sauvegarde, donc tout le monde peut s’exercer. On a déjà des contacts avec plusieurs communautés de communes pour mettre en place des sessions d’entraînement. D’ailleurs, on est en train de modéliser la commune de Furiani pour le prochain exercice. Ça prend entre 400 et 500 heures ! »

Déterminer la propagation des feux en temps réel

Mais ce jeu-vidéo de formation n’est pas le seul outil présenté lors de la réunion de jeudi. En qualité d’enseignant-chercheur à l’université de Corte, Jean-Louis Rossi a exposé les grandes lignes du projet Goliat, initié il y a trois ans, et dédié, lui aussi, à la lutte contre les incendies. « On fait de la recherche, on développe, et on travaille en partenariat avec le SIS, ainsi que des universités internationales. »

Les idées ne manquent pas. Entre autres, l’université planche sur un algorithme de détection des points chauds par vision drone. Un autre prototype doit permettre, à l’aide d’un simulateur, de déterminer la propagation des feux en temps réel. « Tous ces outils sont quasiment développés, on est presque au terme du projet, ça devrait prendre fin en décembre 2023. »

« Nous avons trouvé ça extrêmement intéressant, l’objectif est vraiment que ce programme se poursuive », ambitionne Nadine Nivaggioni. « C’est un enjeu déterminant, puisqu’on voit bien que les risques de feux de forêt sont plus importants aujourd’hui que par le passé. On est dans la bonne voie. »