Corse Net Infos - Pure player corse


L'hôpital de Bonifacio face aux défis estivaux


Livia Santana le Samedi 25 Juin 2022 à 19:36

De 3 500 habitants l'hiver à 100 000 durant la période estivale, l'hôpital de Bonifacio doit s'adapter à l'afflux touristique. Nicolas Ballarin, est le nouveau directeur de l'établissement hospitalier, il souhaite exploiter pleinement les capacités de la structure.



Nicolas Ballarin, est le nouveau directeur de l'établissement hospitalier de Bonifacio
Nicolas Ballarin, est le nouveau directeur de l'établissement hospitalier de Bonifacio
Des insolations, des brûlures, des insolations, des entailles à cause des coquillages, des bagarres dans les bars, des accidents de la route plus ou moins importants… durant la période estivale, les urgences de l’hôpital de Bonifacio réalisent deux tiers de leur activité. Cette augmentation de leur fréquentation demande une véritable organisation pour leur nouveau directeur Nicolas Ballarin, qui a pris le 15 mars dernier la suite de Dominique Russot. « Si pour le reste de l’année la structure est bien dimensionnée, l’été, avec les congés de notre personnel et l’arrivée des vacanciers, nous sommes obligés de renforcer les effectifs sur tous les postes surtout les infirmiers et les aides-soignants », explique le nouveau directeur de l’établissement de santé de Bonifacio originaire de Bordeaux et anciennement à la tête d’un Ehpad à Cestas. 
 
Il faut dire que la population de la ville de l’extrême sud est multipliée par 28,5 durant 4 mois, passant de 3 500 habitants l’hiver à 100 000 l’été, ce qui nécessite forcément la mise en place d’un « plan estival d’organisation ». Arrivé il y a trois mois, Nicolas Ballarin peut tout de même compter sur ce qu’il appelle lui-même une « belle structure », comptant 142 lits soit 6 lits de médecine, 2 lits « urgences », 18 de soins de suite et de réadaptation (SSR), 30 dans l'Unité de soins de longue durée (USLD), 44 dans l'EHPAD Bonifacio et 42 dans celle de Porto-Vecchio , 218 agents à temps plein dont 64% de soignants et 4 médecins,  sur laquelle se reposer. 

Des projets à concrétiser 
 
Actuellement, le centre hospitalier de Bonifacio possède une antenne Samu-Smur comprenant des urgences, un « accueil médical non programmé », un service de médecine, de soins de suite et de réadaptation (SSR), une USLD ainsi qu’une imagerie et deux Ephad dont un situé à Porto-Vecchio. Dans ses valises, Nicolas Ballarin a ramené des projets pour développer le centre hospitalier de Bonifacio fréquenté annuellement par 5 000 à 6 000 personnes. « A la rentrée, quand l’afflux estival aura diminué, nous allons compléter l’offre sanitaire ou médicosociale grâce à un partenariat public, privé avec la clinique de l’Ospedale ou l’hôpital de Sartene », indique le nouveau directeur qui estime que pour le moment « l’outil de travail n’est pas utilisé à 100% et la communication auprès de la population de même ».
 
Pour éviter que les patients n’aient à se déplacer à Ajaccio ou Bastia pour certaines consultations spécialisées, des partenariats seront mis en place avec ces établissements pour les médecins se rendent régulièrement à Bonifacio. C’est d’ailleurs déjà le cas en orthopédie ou en urologie où des consultations dites « externes » sont réalisées par des médecins ajacciens.

A la rentrée, l'hôpital de Bonifacio devrait être doté d’hospitalisations partielles comprenant un hôpital de jour, de la médecine-chirurgie-obstétrique et de la chimiothérapie. 













L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        





Les Vidéos de CNI


Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047