Corse Net Infos - Pure player corse


Jean-Paul Flory, en lice pour la mairie de Coggia


Pierre BERETTI le Dimanche 29 Décembre 2019 à 13:08

Avec environ 700 habitants et quelques 60 candidats répartis sur les différentes listes, la petite commune de Coggia dans les Deux-Sorru semble intéresser. C’est donc près de 10% de la population qui brigue la mairie. Jean-Paul Flory est d’ores et déjà en campagne avec ses colistiers...




Pourquoi avez-vous décider de présenter votre candidature ?

Un seul mot : je veux être au service de ma commune. M’engager au service d’un projet commun, bien que l’action politique soit discréditée dans l’opinion publique. J’ai la volonté farouche d’être utile a Coghja Saone , en étant innovant et ambitieux. Notre belle commune riche de son patrimoine se dégrade. C’est par le dialogue, les projets, et la proximité que nous pourrons redonner à la commune   la place résidentielle qui doit être la sienne.
Je veux être maire à temps complet, à l’écoute de chacun, afin de répondre aux enjeux et besoins que l’avenir de la commune exige.
J’ai trouvé des appuis solides autour de moi, ce qui a fini de me décider. L’équipe qui m’entoure, porte avec force et enthousiasme les projets que nous proposons, et l’envie de réussir.

 
Quelles sont les grandes lignes de votre programme?

A partir de plusieurs constats traduits par la population de Coghja, plusieurs axes majeurs de travail ont été retenus, et ils sont tous complémentaires :

•          Environnement et sécurité.
Réfection des routes territoriales et communales qui sont toutes dégradées. 
Réalisation de places de stationnement, trottoirs, parking
Modernisation éco responsable et entretien de l’éclairage public
Stratégie d’entretien en bordure de route entre les hameaux, avec les agriculteurs sous forme de délégation de service public.
Dispositif de prévention et réhabilitation des bornes d’incendies, plan anti feu.
Remise en état et modernisation des réseaux d’eau potable et assainissement.
Revoir la gestion des ordures ménagères, avec la communauté de communes et soutenir les initiatives contribuant à la réduction des déchets résiduels.

•          Urbanisme.
La commune se doit d’avoir un PLU d’ici deux ans afin de développer Coghja, en veillant au contrôle de la bétonisation.
Proposition d’un plan intercommunal d’urbanisme et d’une charte urbanistique qui sécuriserait et préserverait l’environnement, et aussi les droits des propriétaires.

Enfouir les lignes téléphoniques, et électriques.
•          Economie et développement.
Recenser l’ensemble des acteurs économiques de
Coghja , et les accompagner dans la conduite de leurs projets, et initiatives.
Développer les circuits courts, avec les agriculteurs, artisans, etc... en valorisant toutes ces productions, par des marchés de producteurs, sur le village et le littoral.
Moderniser et valoriser le petit port, et mise en œuvre d’un mouillage organisé.
Créer une crèche et halte-garderie a Saone.

Créer un centre aéré au village.
•          Sport, santé, et bien être.
Réaliser un boulodrome couvert à Saone, ainsi qu’un complexe sportif.
Favoriser l’accès à la salle polyvalente pour tous.
Créer des équipements sportifs sur le village, et des parcours de randonnées sur l’ensemble de la commune, avec découverte de la faune et de la flore.
Réinstaurer le centre communal d’action social, pour soutenir et aider les populations fragiles.
Mettre en place une accessibilité pour les personnes à mobilité réduites sur l’ensemble des bâtiments communaux.

•          Patrimoine, culture et tourisme.
Remise en état des fours, sentiers muletiers, avec mise en valeur historique et environnementale.
Réhabiliter la chapelle st Antoine a
Coghja, et en faire «  a casa di a mimoria ».
Réfection complète du bâtiment communal au village, et modernisation de la mairie annexe.

Créer un comité des fêtes en soutien aux associations.
•          Réorganisation de la mairie.
Regrouper service technique, administratifs, dans les bâtiments communaux.
Moderniser les outils de travail, et mise en place d’une vraie gestion des ressources humaines, et proposer un plan de formation, et une véritable gestion des carrières.
Bien évidemment,  les grandes lignes de mon programme exposées ci-dessus, seront largement développées, lors des réunions publiques, et aussi à l’ occasion de rencontres au quotidien, avec les habitants de
Coghja.
 
Comment avez-vous constitué votre liste et quel est votre parcours ?

L’équipe qui m’entoure est constituée de 7 hommes, et 7 femmes, qui sont tous impliqués et engagés à améliorer la vie des Coggiais et des Sagonais. L’équipe travaille depuis un an, a appris à se connaitre et à travailler ensemble. C’est un groupe soudé, dynamique aux compétences multiples, complémentaires, et avec une grande ouverture d’esprit. L’équipe est consciente qu’il faut une conception saine de l’action municipale, et une connaissance véritable du fonctionnement des institutions. « Sti paisani « , sont des femmes et des hommes qui par leurs parcours professionnel, associatif ou privé disposent d’un savoir-faire et, pour certains sont rompus a l’action publique.

L’équipe COGHJA SAONE PAESE D’AVVENE incarne un nouvel état d’esprit, en rupture avec une conception gestionnaire du rôle de l’élu municipal. Nous sommes en rupture avec l’amateurisme et la paralysie de l’action.
Personnellement j’ai 62 ans, je vis au village, et j’ai eu une carrière professionnelle riche, dans le médico-social. Durant 35 ans, j’ai pu sur la Corse du Sud mesurer la difficulté, et aussi l’enthousiasme que procure le quotidien d’un cadre supérieur que j’étais. Être manager ne s’improvise pas. La bonne volonté et les idées ne suffisent pas. Il faut acquérir des outils, diplômes, et de l’expérience afin d’avoir sans arrêt une vision d’anticipation et aussi des réponses cohérentes et empreintes de bon sens.
J’ai toujours su endosser différentes casquettes pour réaliser les nombreuses missions qui m’incombaient. En plus d'être responsable juridique et moral des structures dont j’avais la responsabilité, j’ai dû aussi en assurer le développement tout en encadrant les salariés.  J’ai toujours apprécié  la gestion des moyens et autres ressources : techniques, humaines, financières, ainsi que les règles de sécurité et d'hygiène.

 
Comment envisagez-vous cette élection ?
Bien évidemment le scrutin s’annonce difficile, avec 4 listes et donc 60 candidats. Il est impératif que cette élection restaure la confiance des habitants de Coghja, par le dialogue et par l’exemple. Cette élection est donc capitale pour en finir avec une logique d’abandon que nous vivons aujourd’hui. L’équipe de COGHJA SAONE PAESE D’AVVENE est prête à prendre toutes les attentes et les urgences à bras le corps.


L'actualité | Municipales 2020 | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Tocc’à voi | Annonces judiciaires et légales












    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047