Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Charles Leonardi (CAB) : "notre taxe d'ordures ménagères reste l'une des plus basses de l'île"


Livia Santana le Mardi 5 Octobre 2021 à 18:16

Jean-Charles Leonardi remplace depuis ce lundi 27 septembre, Guy Armanet au poste d'élu en charge des déchets à la communauté d'agglomération de Bastia. L'homme de 57 ans, qui occupe aussi les fonctions de premier adjoint sur la commune de Santa Maria di Lota revient pour CNI sur ce qu'il entend réaliser pour régler le problème récurrent des ordures sur le territoire bastiais.



Jean-Charles Leonardi, nouveau conseiller de la Cab en charge des déchets.
Jean-Charles Leonardi, nouveau conseiller de la Cab en charge des déchets.

Avant de prendre vos nouvelles fonctions, vous intéressiez-vous au problème des déchets ? 
- Je ne connaissais pas spécifiquement la problématique des déchets mais comme tout le monde j'en avais entendu parler dans les médias. Aussi, avec Guy Armanet, le maire de ma commune qui avait cette délégation, nous échangions souvent sur ce sujet, : cela me permettait d’être informé sur ces problématiques. Faisant aussi partie de l’intercommunalité, Santa Maria di Lota est aussi concernée par la hausse de la taxe d'ordures ménagère ou encore par les problématiques liées aux déchets donc cela ne m'était pas inconnu. 

- Avez-vous, déjà, des pistes pour solutionner cette problématique des déchets ?

- On voit bien que c'est un problème récurrent pour l'ensemble des intercommunalités. Nous devons mener une gestion en coordination avec l'ensemble des mairies. C'est un sujet relativement lourd qu'il faut traiter en se référent à plusieurs paramètres qui évoluent sans cesse.
 
 -Dans l'opposition, on reproche à la Cab d'avoir augmenté la taxe d'ordure ménagère T(OM), que répondez-vous à cela ? 
- On ne peut pas se cacher derrière son petit doigt. Oui il y a eu une augmentation importante, mais il faut revenir un peu en arrière pour comprendre la décision. La taxe d'enlèvement des OM de la Cab était l'une des plus basses de l'île. Dans la Capa par exemple, les taux avoisines les 20%, dans celle de Marana-Golo elle est à 19,36%. Alors oui c'est vrai qu'à Bastia on est passé de 10,90% à 16,36% et c'est énorme. Mais il faut savoir que cette taxe est sensé couvrir l'intégralité des dépenses liées à la collecte et au traitement. Sur 2019, nous dépensions 11,2 millions d'euros pour la collecte et le traitement. La recette des taxes nous permettait de couvrir 6,9 millions d'euros. Ce qui manquait (4,3 millions) était récupéré sur le budget général de la Cab au détriment d'autres investissements. En mars 2021, les élus on fait un choix politique fort. Evidemment aujourd'hui il ne faut pas en rester là.
 
- Justement, avez-vous réfléchi à ce qui pourrait être fait pour améliorer cette gestion ?
- Tout d'abord je tiens à saluer le travail important qui est fait au quotidien par l'ensemble des agents et du directeur. Ensuite, il faut qu'on travaille sur le fonctionnement de la collecte, savoir ce que l'on peut améliorer sur les 120 rotations hebdomadaires. Pour cela, nous nous appuierons sur l'audit interne qui a été réalisé par le directeur il y a quelques mois. Je tiens également à discuter avec les responsables du Syvadec pour faire un point sur les dépenses qui n'ont jamais cessé d'augmenter depuis quelques années. Le point le plus important sera aussi de généraliser le tri au porte à porte. Plus on trie, moins les administrés paieront de taxes à terme. 

- Le tri au porte à porte... ce sera pour tout le monde ? 
- Oui, l'idée c'est de le généraliser aux habitations collectives. Dans le vieux Bastia ce sera plus compliqué à mettre en place car il y a des règles à respecter en terme de dépôt des déchets. Il faut des pièces adaptées qui répondent à des règles d'hygiène et malheureusement dans l'habitat ancien et vertical on n'a pas forcement la possibilité ou la place d'intégrer des bacs. Cela fait l'objet de nombreuses réunions avec les maires des communes pour essayer de trouver des solutions.
 
Le tri dans la cab est-il suffisant pour vous ?
- Ce n'est jamais suffisant. Il y a des bacs qu'il faut renouveler, il y a de l'incivisme aussi qu'il faut que nous prévenions. La Cab a d'ailleurs lancé une concertation avec l'Afpa pour mettre en place une formation sur les ambassadeurs du tri. Ils auront pour fonction d'expliquer la démarche de la collecte, ses bénéfices mais aussi d'identifier les points noirs. 














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047