Corse Net Infos - Pure player corse


Incendies de forêts : la Balagne retient son souffle et se prépare


François Daumont le Dimanche 14 Juin 2020 à 20:05

L’on ne doit pas l’oublier, la microrégion de Balagne, détient le triste record en matière d’incendies de forêts, tant par le nombre des mises à feux, des surfaces détruites que par le nombre de soldats du feu civils et militaires, morts en service commandé. Ainsi cette année, l’on commémorera, entre autres, les 30 ans du crash du 23 septembre 1990 ayant entrainé le décès de Philippe Gallet, pilote du Tracker N° 3 à Calenzana et les 20 ans du tragique incendie de Palasca qui avait entrainé la mort des Sapeurs-Sauveteurs de l’UIISC 5 Corte Nicolas Cameau et Pascal Fauvel.




Le feu de Ville-di-Paraso le 20 octobre 2017 : une image que les balanins ne sont pas pressés de revoir
Le feu de Ville-di-Paraso le 20 octobre 2017 : une image que les balanins ne sont pas pressés de revoir
Malgré une relative accalmie cette dernière décennie, les pyromanes n’ont pas désarmé et viennent nous rappeler que les faits sont têtus et que le pire est toujours devant nous. C’est pour conjurer ce mauvais sort jeté à cette terre qui fut autrefois le grenier de la Corse, que les Sapeurs-Pompiers de Haute-Corse, renforcés par les moyens de l’interservice, travaillent avant chaque saison estivale à la définition du meilleur maillage défensif possible, par des actions de préparation et de formation ciblées des personnels. L’objectif étant d’assurer, de manière optimale, la protection des personnes, puis celle des biens et enfin celle de l’environnement.
 
Depuis plus de 30 ans et il faut le saluer, la Balagne, se comporte comme une région pilote en matière de prévention contre l’incendie de forêt, puisqu’elle met en œuvre sous l’autorité du Service d’Incendie et de Secours de la Haute-Corse (SIS 2B) et de manière exemplaire, une politique de partenariat incluant tous les acteurs de terrain impliqués à un niveau ou à un autre.
Ainsi les Sapeurs-Pompiers s’appuient sur des partenaires dont l’action contribuent à étoffer l’ensemble du dispositif et le rendre plus efficient : Forestiers-Sapeurs, Réserves Communales de Sécurité Civile, Formations Militaires de la Sécurité Civile, Moyens Militaires Adaptés, Office National des Forêts, Gendarmerie, Associations de protection de l’environnement ou agréées sécurité civile, Anciens Sapeur-Pompiers, La Poste, Chemin de Fer de la Corse, etc.
 
On l’aura compris, sauf aide providentielle de Dame Nature, la Balagne qui cumule de manière chronique, un déficit pluviométrique et une exposition particulière aux vents violents, reste une source de préoccupation en matière d’exposition au risque d’incendie. D’autant plus que l’accroissement de la masse combustible et les effets induits par le dérèglement climatique, augmentent de manière significative, les facteurs de développement d’incendies de grande ampleur qui deviennent le cauchemar de bien des pays qui ont, déjà, connu le phénomène avec une conséquence malheureusement dramatique, la prise au piège de populations qui cherchent à fuir l’intensité des sinistres, comme ce fut le cas récemment en Grèce, au Portugal et en Californie.
 
Alors on comprendra mieux l’importance de la vigilance dans l’emploi du feu  formellement interdit en toutes périodes de l’année, du respect des obligations légales de débroussaillement, dont les slogans publiés ici et là dans les médias locaux avertissent : « débroussaillez, après il sera trop tard ». Espérons que les Balanins, conscients des enjeux et soucieux de préserver leur environnement seront particulièrement sensibles aux règles élémentaires de prudence prescrites.
 
Côté nouveauté, on notera la remise à titre gracieux, par le Service d’Incendie et de Secours de la Haute-Corse (SIS 2B) de six engins réformés aux Réserves Communales de Haute-Corse, dont deux en Balagne.
Ces porteurs d’eau s’additionneront aux 5 véhicules légers de première intervention, mis en œuvre par les RCSC de Speluncatu, Lumiu, Muru et Corbara.
A noter que depuis l’année dernière, le dispositif balanin est renforcé par des patrouilles de l’Associu di Lotta Cuntr’a u Focu (ALCF). Dernière venue, l’association Brigade de Soutien et Protection Martinelli (BSPM) assurera en lien étroit avec le SIS 2B, des missions d’encadrement du bénévolat, de surveillance et d’assistance aux populations sinistrées.
 
Reste enfin à espérer que la Balagne comme tout le reste de l’île, décrétée « destination confiance » passera à travers les grands incendies.
A l’heure où l’on commence tout juste à se remettre des effets dévastateurs de l’épidémie et où l’Etat n’a toujours pas dit quels sont les moyens qu’il compte déployer en remplacement des « Tracker », la Balagne s’en remet bien évidemment à la chance, mais aussi et surtout, aux hommes et femmes de valeur, qui associés à ceux du SIS 2B, vont s’attacher avec le professionnalisme qu’on leur connaît,  à tout faire pour garantir notre sécurité cet été. 



L'actualité | Municipales 2020 | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès | Carta Bianca | A Table ! Les recettes des lecteurs | Tocc’à voi | Annonces judiciaires et légales













    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047